JOHANNOT ALFRED (1800-1837) & TONY (1803-1852)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Les plus célèbres et les plus prolifiques des illustrateurs romantiques furent les frères Johannot d'origine française. Le plus connu des trois frères est Tony, le plus jeune, qui naquit en Allemagne à Offenbach-sur-le-Main ; le père, François Johannot, avait été un pionnier de la lithographie. Alfred fut le collaborateur de Tony après avoir essayé, avec un succès certain mais fort éphémère, de faire une carrière de peintre dans le « grand genre » (Don Juan naufragé). Les deux frères avaient été élevés par leur aîné, moins célèbre, Charles Isaac, né à Francfort en 1790 ; illustrateur de style néo-classique, il appartient à une époque où les livres illustrés étaient encore rares et luxueux. À l'époque où les écrivains prônaient la valeur de l'image et du pittoresque, où les éditeurs tentaient de publier les premiers livres populaires abondamment illustrés, Tony Johannot, aidé de son frère Alfred, fournit des milliers de vignettes gravées sur bois ou à l'eau-forte dans un style qui parut assez vite désuet mais qui a retrouvé, aujourd'hui, une certaine faveur car il apparaît comme le meilleur exemple d'un romantisme de grande diffusion. Les Johannot illustrèrent environ trois cent vingt-cinq ouvrages, parmi lesquels on retrouve les titres les plus en vogue à l'époque romantique : Histoire du roi de Bohême de Nodier (1830), Gil Blas, une des premières « superproductions » de l'édition illustrée, avec six cents gravures d'après les dessins de J. Gigoux (1835), Don Quichotte (1837), Paul et Virginie (1838), Voyage où il vous plaira (1843), Werther (1845). Leur œuvre compte trois séries d'illustrations différentes pour Walter Scott : en 1826, en 1835 et en 1839. Ils collaborèrent au principal journal romantique, L'Artiste, alors dans toute sa verve.

Les Souffrances du jeune Werther, Goethe

Les Souffrances du jeune Werther, Goethe

photographie

Johann Wolfgang von Goethe (1749-1832), le premier, sut mettre en scène, notamment dans Les Souffrances du jeune Werther (1774), le terme métaphorique de sublimation pour « caractériser » et « travailler » certains états d'âme. Illustration de Tony Johannot. 

Crédits : AKG

Afficher

Tony Johannot, par la dextérité de sa gravure à l'eau-forte, son sens du mouvement et de l'instantané théâtral, mais aussi par son goût pour la couleur locale et l'exactitude des costumes historiques ou étrangers, est l'un des plus parfaits représentants de ce que l'on appelle le style troubadour.

—  Michel MELOT

Écrit par :

  • : directeur de la bibliothèque publique d'information, Centre Georges-Pompidou

Classification


Autres références

«  JOHANNOT ALFRED (1800-1837) & TONY (1803-1852)  » est également traité dans :

GRAVEURS SUR BOIS ROMANTIQUES

  • Écrit par 
  • Ségolène LE MEN
  •  • 959 mots
  •  • 1 média

La gravure sur bois de bout a été importée en France par un graveur anglais, Charles Thompson. Appelé par Ambroise Firmin Didot en 1817, il forma un atelier avec des compatriotes et, peu à peu, des disciples français, et suscita rapidement une émulation sur place avec des graveurs concurrents, comme Brevière à Rouen ou Durouchail à Paris. Tout au l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/graveurs-sur-bois-romantiques/#i_22438

ILLUSTRATION

  • Écrit par 
  • Ségolène LE MEN, 
  • Constance MORÉTEAU
  •  • 9 160 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Définitions anciennes »  : […] L'illustration au sens strict, qui sera traitée ici, joue un rôle exemplaire par rapport à l'acception large du terme, puisqu'elle représente une étape décisive dans l'histoire culturelle des relations entre le texte et l'image : sans s'étendre à la problématique voisine du sujet littéraire dans les expressions plastiques, elle s'arrête à l'objet p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/illustration/#i_22438

LIVRE

  • Écrit par 
  • Jacques-Alexandre BRETON, 
  • Henri-Jean MARTIN, 
  • Jean TOULET
  •  • 26 563 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Nouvelle mise en pages »  : […] En 1828, paraît l' Histoire du roi de Bohême et de ses sept châteaux de Charles Nodier. L'auteur a confié l'illustration à un jeune artiste, Tony Johannot. De cette collaboration naîtra une œuvre originale. Les compositions sont gravées sur bois de bout et la possibilité qu'offre cette technique à l'interpénétration du texte et des images est pous […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/livre/#i_22438

ROMANTISME

  • Écrit par 
  • Henri PEYRE, 
  • Henri ZERNER
  •  • 22 144 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre « Les arts graphiques et le livre illustré »  : […] Une place de choix doit être faite, au contraire, aux arts graphiques. On pouvait les traiter plus librement que les arts « majeurs ». Le retour à Rembrandt et à Dürer, la gloire de Piranèse, en qui les romantiques anglais et français découvrent et exaltent l'auteur des Prisons , l'exemple initiateur de Goya sont à l'origine d'un renouveau de l' ea […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/romantisme/#i_22438

Pour citer l’article

Michel MELOT, « JOHANNOT ALFRED (1800-1837) - & TONY (1803-1852) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/johannot-alfred-et-tony/