HILDEBRANDT JOHANN LUKAS VON (1668-1745)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Une génération sépare Hildebrandt et Fischer von Erlach, moins par l'effet de l'âge (Hildebrandt n'est le cadet de Fischer que d'une dizaine d'années) qu'en vertu d'une différence très profonde d'orientation stylistique. Hildebrandt naît à Gênes, séjourne autour de 1690 à Rome auprès de Carlo Fontana et ne s'installe à Vienne que dans les toutes dernières années du xviie siècle. Les exemples rencontrés en Italie du Nord, et particulièrement ceux de Guarini, semblent l'avoir beaucoup plus impressionné que la tradition classique maintenue par Fontana ; il apporte en Autriche une manière bien différente du grand style monumental de Fischer. Ingénieur militaire à l'origine, Hildebrandt avait été amené à servir sous les ordres du prince Eugène, lequel restera son patron et lui permettra de trouver une clientèle plutôt dans l'aristocratie de Vienne qu'auprès de la Cour. Des palais qu'il a élevés (le palais Schwarzenberg en 1697, le palais Daun Kinsky en 1713-1716), le plus célèbre est le Belvédère, ou plutôt les deux Belvédères ; le Belvédère inférieur date de 1714-1715 et le Belvédère supérieur de 1721-1722. L'accent est mis dans les deux cas sur les surfaces ; pas de pavillons décrochés, pas de courbes, seules les différences de hauteur marquent l'articulation des corps de bâtiment et le jeu des toitures aux formes mouvementées vient la souligner. L'effet est essentiellement décoratif, accusé encore au Belvédère supérieur par le miroir d'eau où se reflète le palais. Dans la construction des églises, Hildebrandt se plaît à jouer sur les arcs à la courbe complexe engendrés par la pénétration de volumes sphériques ou elliptiques ; tel est le cas de l'église Saint-Laurent à Gabel (aujourd'hui Jablonné v Podještědí) de 1699. Ce goût des surfaces ondulantes et des enchevêtrements d'espaces est tout à l'opposé des claires définitions de volumes que recherche Fischer von Erlach. La savante élégance des édifices construits par Hildebrandt semble préluder aux réalisations de Neumann et constitue l'une des réussites les plus parfaites de l'esprit autrichien.

—  Georges BRUNEL

Écrit par :

  • : ancien élève de l'École normale supérieure, agrégé de lettres, conservateur des objets d'art des églises de la Ville de Paris

Classification


Autres références

«  HILDEBRANDT JOHANN LUKAS VON (1668-1745)  » est également traité dans :

BAROQUE

  • Écrit par 
  • Claude-Gilbert DUBOIS, 
  • Pierre-Paul LACAS, 
  • Victor-Lucien TAPIÉ
  •  • 20 831 mots
  •  • 23 médias

Dans le chapitre « Autriche et pays de la haute vallée du Danube »  : […] Ainsi préparée par la réalisation de tout un demi-siècle, une grande période d'art se déroula dans les pays danubiens, entre 1690 et 1720. Elle était contemporaine de la montée de l'Autriche au rang de grande puissance. À côté des Italiens (il y en avait toujours et d'excellents : les architectes Aliprandi, Allio...) les maîtres étaient désormais des sujets de l'Empereur. Trois grands noms, ceux […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/baroque/#i_24941

NEUMANN BALTHASAR (1687-1753)

  • Écrit par 
  • Georges BRUNEL
  •  • 1 870 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Travaux militaires et édifices civils »  : […] Balthasar Neumann est né à Eger (aujourd'hui Cheb) en Bohême, d'une famille d'artisans modestes. Ses études de géométrie et d'architecture le conduisent à devenir ingénieur militaire et, en 1717, il prend part au siège de Belgrade, que dirige le prince Eugène (c'est en officier que Giambattista Tiepolo le représentera en 1751). La grande carrière s'ouvre pour lui le jour où Johann Philip von Schön […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/balthasar-neumann/#i_24941

ROCOCO

  • Écrit par 
  • Georges BRUNEL, 
  • François H. DOWLEY, 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 21 053 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « L'architecture »  : […] Les deux premiers tiers du xviii e  siècle permettent-ils d'observer, en architecture, des phénomènes que l'on puisse mettre en parallèle avec ceux que l'on a notés dans les domaines des arts décoratifs, de la peinture et de la sculpture ? La rocaille est un système de décoration qui ne paraît pas impliquer un parti architectural déterminé ; il fa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rococo/#i_24941

Pour citer l’article

Georges BRUNEL, « HILDEBRANDT JOHANN LUKAS VON - (1668-1745) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 mai 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/johann-lukas-von-hildebrandt/