BACHOFEN JOHANN JAKOB (1815-1887)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Influence de l’œuvre

Après sa mort, la critique allait s'amplifier. Edvard Westermark (1891) puis Heinrich Schurtz (1902) ont rejeté sa thèse de la promiscuité originelle ; Robert Ranulph Marett (1936) et surtout Robert Löwie (1937) ont dénoncé son « évolutionnisme ». Nul doute, à cet égard, que la référence de Engels ainsi que les rapports ambigus qu'entretiennent évolutionnisme et marxisme ont beaucoup nui au Mutterrecht, bien que son auteur ait déclaré (G.W., X, no 309) : « Qu'on ne s'y trompe pas : c'est au retour au début que rêve l'humanité actuelle devenu lasse de sa civilisation d'allumettes suédoises ; ceux qui prêchent la suppression de la propriété et de la famille monogame ne se doutent certainement pas que leur idéal a été l'état réel du genre humain pendant des périodes difficiles à mesurer. » L'influence de Bachofen n'en a pas moins été sensible : son idée du Kulturkreis (aire culturelle) soutenu par une Grundanschauung a inspiré certaines des recherches de Ludwig Frobenius, de Adolf Jensen, des pères Wilhelm Schmidt et Wilhelm Koppers. L'ethnologie contemporaine peut, à juste titre, lui reprocher sa périodisation de l'histoire (promiscuité primitive/droit maternel/filiation patrilinéaire), d'avoir faussement rapporté l'évolution des structures de la parenté à une ligne unique, d'avoir confondu, enfin, matriarcat et filiation maternelle. Il reste que la découverte du rôle joué dans de nombreuses sociétés par la descendance matrilinéaire constitue un apport essentiel auquel ne devraient pas seulement s'intéresser les groupements féministes les plus éclairés.


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages


Écrit par :

  • : professeur à l'université de Paris-V-Sorbonne, secrétaire général de L'Année sociologique

Classification


Autres références

«  BACHOFEN JOHANN JAKOB (1815-1887)  » est également traité dans :

ÉVOLUTIONNISME CULTUREL & SOCIAL

  • Écrit par 
  • Jean CAZENEUVE
  •  • 2 775 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Origines et premières ébauches »  : […] Les principes fondamentaux de l'évolutionnisme culturel et social se situent au confluent de plusieurs courants d'idées émanant eux-mêmes de diverses observations. C'est, d'abord, la comparaison entre divers types de civilisations qui a pu suggérer l'idée que les uns représentaient des formes arriérées et les autres des formes avancées de la société. Ces comparaisons pouvaient être faites entre, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/evolutionnisme-culturel-et-social/#i_15552

FIGURATION, paléolithique et néolithique

  • Écrit par 
  • Jean-Paul DEMOULE
  •  • 4 558 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Révolution néolithique, révolution des images »  : […] En effet, à partir de – 10000 environ, dans l’actuelle période interglaciaire, des communautés de chasseurs-cueilleurs, de manière indépendante dans plusieurs régions du monde, se sédentarisent et inventent progressivement la domestication des animaux et des plantes, qui caractérise ce qu’on appelle le Néolithique. Ce bouleversement radical s’accompagne aussi d’une modification des figurations, s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/figuration-paleolithique-et-neolithique/#i_15552

Voir aussi

Pour citer l’article

Bernard VALADE, « BACHOFEN JOHANN JAKOB - (1815-1887) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/johann-jakob-bachofen/