BACHOFEN JOHANN JAKOB (1815-1887)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Reformulations

Mais, en 1869, tandis que Nietzsche se rendait à Bâle pour y occuper la chaire de philologie classique, Bachofen découvrait Primitive Marriage... (1865) de John Ferfuson McLennan et, en 1870, l'année même de sa parution, The Origin of Civilization... de John Lubbock ; puis il s'intéressait aux Researches into the Early History of Mankind... (1865) d'Edward Tylor (G.W., X, lettres nos 264, 277, 278). Il entendait donner à son système une vaste assise documentaire, et au Mutterrecht de nouveaux développements. Ces intentions apparaissent nettement dans sa correspondance. À son ami Heinrich Meyer-Ochsner, il écrit le 10 novembre 1870 (G.W., X, no 276) qu'il se propose de réunir des éléments d'information concernant « tous les peuples de la terre » en vue d'une seconde édition de l'ouvrage de 1861. Encouragé par Adolphe Bastian, il publie dix ans plus tard le premier volume de ses Antiquarische Briefe (G.W., VIII), où il se met en quête de ce qui a précédé le matriarcat. Entre-temps, Lewis Henry Morgan, qui, après Systems of Consanguinity... (1871), s'apprêtait à publier Ancient Society (1877), avait pris contact avec Bachofen, dont les travaux lui avaient été révélés par l'édition anglaise de la Griechische Geschichte (1868) de Ernst Curtius. Des douze lettres qui nous sont parvenues, celles qui abordent les questions de méthode et, plus précisément, l'européo-centrisme sont les plus importantes. Dans leur dernier échange (G.W., X, nos 308 et 308 bis), l'auteur de la League of the Iroquois relevait le caractère exceptionnel de l'attitude de Bachofen pour l'opposer à celle des savants européens, qui ne savent pas relativiser le modèle gréco-romain, ainsi qu'à celle de Tylor échouant à voir ce qu'il y a de commun dans les systèmes sociaux d'une humanité qui ne dispose que d'un nombre limité d'idées élémentaires.

Une telle conception devait amener Bachofen à critiquer Mommsen. « Nous étudions l'histoire, écrit-il (G.W., X, no 271) à propos de son interprétation du myth [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

  • : professeur à l'université de Paris-V-Sorbonne, secrétaire général de L'Année sociologique

Classification


Autres références

«  BACHOFEN JOHANN JAKOB (1815-1887)  » est également traité dans :

ÉVOLUTIONNISME CULTUREL & SOCIAL

  • Écrit par 
  • Jean CAZENEUVE
  •  • 2 775 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Origines et premières ébauches »  : […] Les principes fondamentaux de l'évolutionnisme culturel et social se situent au confluent de plusieurs courants d'idées émanant eux-mêmes de diverses observations. C'est, d'abord, la comparaison entre divers types de civilisations qui a pu suggérer l'idée que les uns représentaient des formes arriérées et les autres des formes avancées de la société. Ces comparaisons pouvaient être faites entre, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/evolutionnisme-culturel-et-social/#i_15552

FIGURATION, paléolithique et néolithique

  • Écrit par 
  • Jean-Paul DEMOULE
  •  • 4 558 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Révolution néolithique, révolution des images »  : […] En effet, à partir de – 10000 environ, dans l’actuelle période interglaciaire, des communautés de chasseurs-cueilleurs, de manière indépendante dans plusieurs régions du monde, se sédentarisent et inventent progressivement la domestication des animaux et des plantes, qui caractérise ce qu’on appelle le Néolithique. Ce bouleversement radical s’accompagne aussi d’une modification des figurations, s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/figuration-paleolithique-et-neolithique/#i_15552

Pour citer l’article

Bernard VALADE, « BACHOFEN JOHANN JAKOB - (1815-1887) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 29 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/johann-jakob-bachofen/