DANTE JOE (1946- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Joe Dante est né en 1946 à Middleton (New Jersey). Cinéaste singulier, amateur dès l'enfance d'illustrés horrifiques et de films de série B, il promeut, après un passage par le fantastique « traditionnel » (The Howling [Hurlements], 1981), une thématique inédite, où coexistent pastiche nostalgique et grinçant des longs métrages vus dans sa jeunesse et critique féroce de la société américaine. Son passage, au début des années 1970, dans l'écurie de Roger Corman l'a beaucoup aidé en ce sens. Ni classique, comme John Carpenter, ni amateur du second degré, à l'instar d'un Sam Raimi, Dante développe, surtout après Gremlins (1984), un cinéma loufoque et réflexif, apparemment destiné à la jeunesse (Small Soldiers, 1998) mais qui n'en exprime pas moins une vision pessimiste de la civilisation américaine.

Joe Dante appartient à cette lignée de cinéastes d'après-guerre qui ont d'abord été des cinéphiles. Dès 1953, il devient un habitué des salles obscures. Comme John Carpenter, il est fasciné par It came from outer space (Le Météore de la nuit, un film de science-fiction de Jack Arnold). En 1957, une chaîne de télévision présente les classiques de l'horreur des années 1930 de la firme Universal. Joe Dante suit ces programmes avec assiduité. Son amour pour le fantastique se double d'une très fine sensibilité à la culture populaire, qu'il transcende dans ses œuvres sophistiquées de la maturité. En 1958, le garçonnet achète le premier numéro de la revue Famous Monsters of Filmland. Il envoie, dès l'année suivante, des textes au rédacteur en chef du fanzine, Forrest J. Ackerman, qui finit par publier un de ses textes en 1962 : Dante's Inferno. Peu de temps après, Joe Dante devient un collaborateur régulier de la revue concurrente Castle of Frankenstein.

Le jeune homme s'inscrit, en 1964, au Philadelphia College of Art. En 1966, il conçoit, avec son ami Jon Davi [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages


Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Raphaël BASSAN, « DANTE JOE (1946- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/joe-dante/