JEUX DE RÔLE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Des univers qui répondent aux attentes de la jeunesse

La philosophie même des jeux de rôle est bien faite pour séduire des esprits avides d'évasion. Elle est aussi simple qu'efficace. Les joueurs se métamorphosent en héros d'aventures qui lâchent la bride à leur imagination, tout en l'encadrant de règles précises qui exigent de solides facultés de mémoire et de déduction. La liberté oui, mais non sans fil conducteur. Les registres auxquels s'alimentent ces jeux sont de plus en phase avec l'imaginaire des jeunes. Depuis l'émergence du monde magique de Donjons et Dragons, les univers dans lesquels évoluent les joueurs reflètent leur culture littéraire ou cinématographique et se sont largement diversifiés. On peut reconnaître schématiquement trois grands thèmes abordés par les jeux de rôle : le fantastique, qui se déroule dans un monde souvent médiéval ; le réalisme, dont le cadre est le monde contemporain ; enfin, le postapocalypse qui prend place dans l'univers de la science-fiction. Un autre facteur n'a pas peu contribué au succès de ces jeux : on ne plonge pas dans ces mondes fantastiques dans le seul but de gagner la partie, mais pour la prolonger le plus longtemps possible. Tant il est vrai que l'aventure peut être sans limites, tenir ses protagonistes une semaine entière, voire plus, et qu'on ne participe pas à un jeu de rôle comme on joue au Monopoly.

Il est plus simple de comprendre le jeu en assistant à une partie qu'en en lisant les règles. Il existe bien un tapis de jeu, mais il n'est pas obligatoire. Des dés, mais ils ont 4, 6, 8, 10, 12 ou 20 faces ; ils sont nécessaires, car c'est leur lancer qui répartit les rôles, les atouts ou les handicaps de chaque personnage. Sans être indispensables, les figurines permettent de mieux visualiser les épisodes du combat. Un scénario, mais il peut être modifié à chaque partie. Une règle, mais modulable selon le niveau des joueurs. Tout se joue autour d'un « maître du jeu », l'équivalent ludique du maître du monde. C'est lui qui [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 5 pages





Écrit par :

Classification


Autres références

«  JEUX DE RÔLE  » est également traité dans :

FANTASY

  • Écrit par 
  • Anne BESSON
  •  • 2 824 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Richesse ludique »  : […] Il faut réserver une place particulière aux différents jeux de fantasy, même s'ils font également intervenir l'image (illustrations des manuels de jeux de rôle, animation numérique) et ont exercé leur influence directe sur les autres médias. Nombre d'auteurs de romans, mais aussi de bandes dessinées (comme Froideval pour ses Chroniques de la Lune noire , à partir de 1988), sont en effet issus des […] Lire la suite

GYGAX GARY (1938-2008)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 197 mots

Écrivain et scénariste, Ernest Gary Gygax est devenu célèbre en créant le premier jeu de rôle, modèle du genre, Donjons et Dragons , publié en 1974 par la maison d'édition Tactical and Studies Rules inc. fondée pour la circonstance. Enfant, il baigne dans le monde de la science fiction et de la fantasy grâce aux pulps et aux comic books , magazines populaires de feuilletons et nouvelles ou de b […] Lire la suite

JEUX EN LIGNE

  • Écrit par 
  • Erwan CARIO
  •  • 2 566 mots

Dans le chapitre « « World of Warcraft », la référence »  : […] Pour comprendre le fonctionnement d'une telle application, le plus simple est de prendre pour exemple le MMOG le plus joué au monde actuellement. Il s'appelle World of Warcraft ( Wow ). Il regroupe à lui seul plus de la moitié des joueurs de MMOG dans le monde, d'après les données fournies sur le site mmog.chart.com, qui ne prennent pas en compte certains titres asiatiques comme Ragnarok Online […] Lire la suite

Pour citer l’article

Emilie BLOSSEVILLE, Cécile DELANGHE, « JEUX DE RÔLE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 25 mars 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/jeux-de-role/