JEANS

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La légende du denim

On pense généralement que le denim vient de Nîmes d'où il aurait été exporté vers la Californie. Levi Strauss (1829-1902), juif bavarois émigré aux États-Unis en 1847, s'était installé à San Francisco, en 1853, comme marchand de tissu. Là, il aurait utilisé la toile de Nîmes pour confectionner ses premiers jeans.

Il existe en effet une étoffe célèbre, sergé de laine et soie, dite serge de Nîmes, fabriquée dans la région de Nîmes et plus généralement dans le Languedoc au xviiie siècle. Cependant, la différence de matière entre la serge de Nîmes et le denim rend probable une filiation qui ne repose que sur une similitude d'expression.

En réalité, l'histoire du jean et du denim fait partie de la grande aventure du coton en Europe. Au Moyen Âge, le coton est mélangé à du lin ou à de la laine dans des étoffes appelées futaines. L'Italie du Nord en produisait de grandes quantités exportées par le port de Gênes vers l'Angleterre. Elles sont surnommées jean ou jeane dans les registres du port de Londres, d'après leur port d'expédition.

Dès la fin du xvie siècle, l'Angleterre organise sa propre fabrication de futaines dans le Lancashire, autour de la ville de Manchester. Au xviiie siècle, le jean est un des tissus les plus produits dans cette région ; le denim, dont il subsiste des échantillons datés de 1786, est une de ces étoffes en coton apparues certainement dans la seconde moitié du siècle alors que les futainiers de Manchester diversifient leur production. À l'origine sergé à la chaîne et à la trame de même couleur, c'est certainement au milieu du xixe siècle et aux États-Unis que le denim prend son aspect à la fois bleu et écru.

Dès l'implantation de l'industrie du coton dans le nord-est des États-Unis à la fin du xviiie et au début du xixe siècle, le jean et le denim font partie des étoffes couramment fabriquées. Ce sont bien deux textiles distincts dont la production s'accroît tout au long du xixe siècle. Tous deux sont destinés aux vêtements de travail, l'emploi d [...]



1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  JEANS  » est également traité dans :

MODE - Le phénomène et son évolution

  • Écrit par 
  • Valérie GUILLAUME
  •  • 11 182 mots
  •  • 24 médias

Dans le chapitre « Les mouvements de mode »  : […] En parallèle aux cycles de la mode, définis souvent aujourd'hui en termes de tendances, naissent des mouvements de mode que leurs exégètes dénomment « états d'esprit » ou « mouvements alternatifs » ou encore « looks » parce qu'ils développent, en complément de la panoplie de leur parure, un langage, une éthique et une esthétique spécifiques (par exemple, dans les années 1980, les groupes de musiqu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mode-le-phenomene-et-son-evolution/#i_14498

Voir aussi

Pour citer l’article

Pascale GORGUET BALLESTEROS, « JEANS », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/jeans/