JEANS

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Du loisir à la mode

C'est au lendemain de la Seconde Guerre mondiale que le jeans est largement adopté par les adolescents désireux de se démarquer de leurs aînés. Le denim est en effet depuis le début du xxe siècle, aux États-Unis, le matériau par excellence des vêtements de jeu pour enfants. Le port du jeans permet à la jeunesse de s'opposer au monde adulte et de prouver son identité. Les acteurs Marlon Brando et James Dean deviennent alors les figures de cette rébellion qui superpose à l'imagerie de l'Ouest et du cow-boy celle du mauvais garçon. Cependant, le port du jeans reste encore cantonné aux loisirs : il est interdit à l'école. Dans les années 1960-1970, le jeans, en particulier le 501 de Levi Strauss, s'affirme comme l'uniforme d'une jeunesse rebelle tandis qu'il est utilisé par les plus âgés comme vêtement de détente. Dix ans plus tard, le jeans est adopté par toutes les couches de la société américaine et porté dans presque toutes les circonstances.

Génération hippie

Génération hippie

Photographie

Pour l'Amérique hippie, la mode unisexe, largement tributaire du jeans, est la marque d'un style de vie. Photographie en couleur, 1971. 

Crédits : Stuart Lutz/ Gado/ Getty Images

Afficher

Mais c'est en Europe que le jeans devient enfin un produit de mode. Découvert dans les friperies et les surplus américains, il séduit à la fois par son mythe et par son bleu patiné. En Europe, à partir de 1968, un grand nombre de marques de jeans se développent. Elles adaptent le jeans à la mode en modifiant sa forme et parfois son étoffe.

Ultime avatar, les stylistes tentent de reproduire un jeans qui aurait la patine du pantalon de fripe. C'est ainsi que François Girbaud met au point, en 1967, un processus d'usure de l'étoffe par frottement de pierres ponces, le stonewash. Ce processus est industrialisé, en 1981, par la marque toulousaine Liberto. Au même moment, par un phénomène de retour à la source, les fabricants européens cherchent à rapprocher leurs jeans du pantalon d'origine, en particulier du célèbre 501.


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages



Écrit par :

Classification


Autres références

«  JEANS  » est également traité dans :

MODE - Le phénomène et son évolution

  • Écrit par 
  • Valérie GUILLAUME
  •  • 11 182 mots
  •  • 24 médias

Dans le chapitre « Les mouvements de mode »  : […] En parallèle aux cycles de la mode, définis souvent aujourd'hui en termes de tendances, naissent des mouvements de mode que leurs exégètes dénomment « états d'esprit » ou « mouvements alternatifs » ou encore « looks » parce qu'ils développent, en complément de la panoplie de leur parure, un langage, une éthique et une esthétique spécifiques (par exemple, dans les années 1980, les groupes de musiqu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mode-le-phenomene-et-son-evolution/#i_14498

Pour citer l’article

Pascale GORGUET BALLESTEROS, « JEANS », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 10 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/jeans/