SERRE JEAN-PIERRE (1926- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

En 2003, l'Académie norvégienne des sciences et des lettres a décerné la première édition du prix Abel au mathématicien français Jean-Pierre Serre, « pour avoir joué un rôle clé en donnant à de nombreux domaines des mathématiques leur forme moderne, notamment la topologie, la géométrie algébrique et la théorie des nombres ».

Jean-Pierre Serre est né le 15 septembre 1926, à Bâges (Pyrénées-Orientales), de parents pharmaciens. Il entre à l'École normale supérieure en 1945, puis au C.N.R.S. en 1948. Il soutient sa thèse d'État en Sorbonne en 1951 sur un sujet de topologie ; les résultats qu'il y établit font immédiatement grand bruit et, trois ans plus tard, il reçoit la médaille Fields qui, jusqu'à la création du prix Abel, était considérée comme le Nobel des mathématiciens. Il reste à ce jour le plus jeune récipiendaire de la médaille Fields. Également lauréat de prix éminents comme le prix Steele (1995) de la Société mathématique américaine, récompensant l'exceptionnelle qualité de l'exposé mathématique de son Cours d'arithmétique, et le prix Wolf (2000) pour « ses nombreuses contributions fondamentales à la topologie, la géométrie algébrique, l'algèbre et la théorie des nombres, ainsi que pour ses cours et ses écrits qui ont été une grande source d'inspiration », Jean-Pierre Serre est membre de l'Académie des sciences, ainsi que de plusieurs académies étrangères (américaine, suédoise, hollandaise...). Après avoir enseigné quelques années à Nancy, il est élu en 1956 professeur au Collège de France, où il enseigne jusqu'à sa retraite en 1994. Pendant toutes ces années, il a aussi enseigné dans de nombreuses universités étrangères, notamment Harvard.

L'œuvre mathématique de Serre est immense. La plupart des articles qu'il a écrits, environ deux cents, ont été regroupés dans quatre gros volumes édités par Springer-Verlag sous le titre Œuvres-Collected Pape [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  SERRE JEAN-PIERRE (1926- )  » est également traité dans :

FONCTIONS ANALYTIQUES - Fonctions de plusieurs variables complexes

  • Écrit par 
  • André MARTINEAU, 
  • Henri SKODA
  •  • 8 734 mots

Dans le chapitre « La théorie de Cartan-Serre »  : […] En 1951, Henri Cartan et Jean-Pierre Serre ont introduit la notion de variété de Stein . Ce sont les variétés analytiques complexes V qui possèdent les propriétés suivantes : a ) si, pour tout compact K ⊂ V, on désigne par K̂ l'ensemble des points ∈ V tels que : pour toute fonction  f […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fonctions-analytiques-fonctions-de-plusieurs-variables-complexes/#i_28408

HILBERT DAVID (1862-1943)

  • Écrit par 
  • Rüdiger INHETVEEN, 
  • Jean-Michel KANTOR, 
  • Christian THIEL
  •  • 14 855 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Problème 15 : fondements de la géométrie énumérative de Schubert »  : […] Les calculs de Schubert, déjà présents pour les courbes planes chez Euler et dans d'autres cas chez Bezout, sont, par exemple, du type suivant : Trouver le nombre de droites de l'espace rencontrant quatre droites données. Depuis Poncelet, on supposait les objets géométriques considérés « en position générale ». Si besoin, le calcul était cependant effectué dans des cas exceptionnels et on faisait […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/david-hilbert/#i_28408

Pour citer l’article

Antoine CHAMBERT-LOIR, « SERRE JEAN-PIERRE (1926- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 septembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-pierre-serre/