CAZENEUVE JEAN (1915-2005)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Sociologue et homme de télévision français. Normalien, agrégé de philosophie, docteur ès lettres, Jean Cazeneuve enseigne à la faculté des lettres d'Alexandrie (1948-1950), puis mène une étude anthropologique au Nouveau-Mexique (1954-1955). Deux ans plus tard, il intègre le C.N.R.S., puis, en 1966, obtient une chaire de sociologie à la Sorbonne. En parallèle, Cazeneuve s'ouvre une carrière à l'O.R.T.F. : il y est d'abord membre du conseil d'administration (1964-1970 et 1972-1974), puis président du comité des programmes de télévision (1971-1974) et enfin P.-D.G. de T.F.1 (1975-1977). Devenu représentant de la France auprès du Conseil de l'Europe (1978-1980), il est nommé ensuite vice-président du Haut Comité de la langue française (1980-1981), puis élu président de l'Académie des sciences morales et politiques en 1983. Il a publié, entre autres, Les Pouvoirs de la télévision (1970), La Société de l'ubiquité (1972), Et si plus rien n'était sacré (1991).

—  Universalis

Classification


Autres références

«  CAZENEUVE JEAN (1915-2005)  » est également traité dans :

LA SOCIÉTÉ DE L'UBIQUITÉ : COMMUNICATION ET DIFFUSION, Jean Cazeneuve - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Éric LETONTURIER
  •  • 1 007 mots

Au moment où paraît La Société de l'ubiquité, Jean Cazeneuve a déjà consacré plusieurs ouvrages au thème de la communication (Sociologie de la radio-télévision et La Grande Chance de la télévision en 1963, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-societe-de-l-ubiquite-communication-et-diffusion/#i_547

ETHNOLOGIE - Ethnographie

  • Écrit par 
  • Geza de ROHAN-CSERMAK
  •  • 5 066 mots

Dans le chapitre « Définitions ethnologiques modernes »  : […] L'ethnologie, de nos jours, accepte formellement la prise de position d'Ampère. À sa suite, il serait difficile de trouver une définition plus approfondie que celle de Shirokogoroff (1935), qui voit dans l'ethnographie une aide technique pour l'ethnologie. « La technique de l'ethnographie est bien avancée : l'ethnographe utilise sa connaissance technique, analyse linguistique, analyse psychologiq […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ethnologie-ethnographie/#i_547

INITIATION

  • Écrit par 
  • Roger BASTIDE
  •  • 7 138 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'interprétation sociologique »  : […] Les sociologues, pour leur part, ont d'abord mis en lumière les diverses fonctions de l'initiation tribale : faire passer les jeunes garçons de la domination féminine à l'autorité masculine, les intégrer au clan ou à la tribu (B. Laubscher) ; assurer le contrôle de la société organisée et la perpétuation des valeurs éthiques d'une génération à une autre (É. Durkheim) ; constituer, dans les société […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/initiation/#i_547

MAGIE

  • Écrit par 
  • René ALLEAU, 
  • Roger BASTIDE
  •  • 11 230 mots

Dans le chapitre « Religion et magie »  : […] Puisque, dans la perspective de Mauss, religion et magie dérivent également du mana , quelle différence alors les sépare ? La religion est-elle licite et la magie illicite ? Mais à côté de la magie noire et de la sorcellerie, considérées comme criminelles, il existe une magie blanche, au service du culte (exorciser les démons qui provoquent les maladies, assurer la protectio […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/magie/#i_547

SACRIFICE

  • Écrit par 
  • Roger BASTIDE
  •  • 3 520 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La nature du sacrifice »  : […] Au lieu de chercher l'unité du sacrifice dans un point de départ bien hypothétique, car on ne sait rien des origines, ne vaudrait-il pas mieux la chercher, par exemple avec H. Hubert et M.  Mauss, dans le mécanisme même de la cérémonie ? Le sacrifice est avant tout une consécration : l'homme et le divin ne sont pas en contact direct, il faut un intermédiaire entre eux pour qu'ils puissent communi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sacrifice/#i_547

Pour citer l’article

« CAZENEUVE JEAN - (1915-2005) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 avril 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-cazeneuve/