LA SOCIÉTÉ DE L'UBIQUITÉ : COMMUNICATION ET DIFFUSION, Jean CazeneuveFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Au moment où paraît La Société de l'ubiquité, Jean Cazeneuve a déjà consacré plusieurs ouvrages au thème de la communication (Sociologie de la radio-télévision et La Grande Chance de la télévision en 1963, Les Pouvoirs de la télévision en 1970). Prolongés par L'Homme téléspectateur (1974) et le guide des Communications de masse (1976), ses travaux en la matière sont issus à la fois des recherches qu'il mène et des enseignements qu'il dispense en tant que professeur de sociologie à la Sorbonne, et de l'expérience tirée des diverses fonctions qu'il occupe dans le monde audiovisuel (administrateur de l'O.R.T.F. de 1964 à 1974, président du comité des programmes de la télévision de 1971 à 1974, président-directeur général puis président d'honneur de T.F.1). Pour se présenter comme une analyse des formes et avatars modernes du mythe et du sacré, la problématique des mass media ici développée témoigne également de la formation en ethnologie de l'auteur.


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages



Écrit par :

  • : docteur en sociologie, D.E.A. de philosophie, maître de conférences à l'université de Paris V-Sorbonne

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Éric LETONTURIER, « LA SOCIÉTÉ DE L'UBIQUITÉ : COMMUNICATION ET DIFFUSION, Jean Cazeneuve - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 09 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-societe-de-l-ubiquite-communication-et-diffusion/