Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

DAVID JACQUES LOUIS (1748-1825)

Bibliographie

David e Roma, catal. expos. de l'Académie de France, De Luca, Rome, 1981

Jacques Louis David, 1748-1825, catal. expos., musée du Louvre et Musée national du château de Versailles, Réunion des musées nationaux, Paris, 1989

M. bleyl, Das Klassiztische Portrât, Gestaltungsanalyse am Beispiel J.L. Davids, P. Lang, Francfort et Berne, 1992

P. bordes, Le Serment du Jeu de paume de Jacques Louis David, Réunion des musées nationaux, Paris, 1983 ; David, Hazan, Paris, 1988

T. crow, Painters and Public Life in Eighteenth Century Paris, Yale University Press, New Haven et Londres, 1985 ; Emulation : Making Artists for Revolutionary France, ibid., 1995 (trad. franç., L'Atelier de David. Émulation et Révolution, Gallimard, 1997)

J.-L. J. david, Le Peintre Louis David, 1748-1825. Souvenirs et documents inédits, 2 vol., Harvard, Paris, 1880-1982

E.-J. delécluze, Louis David, son école et son temps, Paris, 1885, rééd. J.-P. Mouilleseaux, Macula, Paris, 1983

D. L. dowd, Pageant-Master of the Republic. Jacques-Louis David and the French Revolution, Univ. of Nebraska Press, Lincoln, 1948

L. hautecœur, Louis David, La Table ronde, Paris, 1954

R. L. herbert, David, Voltaire, Brutus and the French Revolution, Alan Lane, Londres, 1972

D. Johnson, Jacques-Louis David : Action Metamorphosis, Princeton Univ. Press, Princeton, 1993

R. michel dir., David contre David, Actes du colloque organisé au Louvre par le service culturel (6-10 déc. 1989), 2 vol., Document. franç., Paris, 1993

S. Monneret, David et le néoclassicisme, Terrail, Paris, 1998

W. roberts, Jacques-Louis David, Revolutionary Artist. Art, Politics and the French Revolution, The University of North Carolina Press, Chapel Hill et Londres, 1989

M.-C. sahut et R. michel, David, l'art et la politique, Gallimard-Réunion des musées nationaux, Paris, 1988

A. schnapper, David témoin de son temps, Vilo, Fribourg, 1980

A. sérullaz, Musée du Louvre. Cabinet des dessins. Inventaire général des dessins. École française. Dessins de Jacques-Louis David, 1748-1825, Réunion des musées nationaux, Paris, 1991

A. Sérullaz& L.-A. Prat, David, Musée du Louvre, Paris, 2005

J. traeger, Der Tod des Marat. Revolution des Menschenbildes, Prestel, Munich, 1986

D. & G. wildenstein, Documents complémentaires au catalogue de l'œuvre de Louis David, Fondation Wildenstein, Paris, 1973.

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : ancien élève de l'École normale supérieure, professeur à l'université de Paris-IV-Sorbonne

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Médias

Jacques Louis David

Jacques Louis David

Étude d'ensemble pour le «Serment des Horaces», J. L. David, 1

Étude d'ensemble pour le «Serment des Horaces», J. L. David, 1

<it>Portrait d'Antoine Laurent Lavoisier et de sa femme</it>, J.-L. David

Portrait d'Antoine Laurent Lavoisier et de sa femme, J.-L. David

Autres références

  • LE SERMENT DES HORACES (J. L. David)

    • Écrit par Barthélémy JOBERT
    • 219 mots

    Après avoir obtenu le prix de Rome en 1775, David (1748-1825) séjourna dans la métropole italienne et voyagea dans la péninsule jusqu'en 1780. Cette période fut cruciale pour lui : c'est à Rome, alors un des principaux foyers artistiques européens et le berceau du néo-classicisme...

  • BOUCHER FRANÇOIS (1703-1770)

    • Écrit par Marianne ROLAND MICHEL
    • 3 747 mots
    • 2 médias
    ...expliquer les sujets peints et dessinés par Jean-Baptiste Huet au début de sa carrière sans Boucher, dont il a transposé, voire pastiché les modèles ? Comment comprendre, même, les œuvres de jeunesse de David, ses morceaux de concours pour les Prix, sans rappeler qu'il fut l'élève de Boucher, dont il...
  • ROMANTISME

    • Écrit par Henri PEYRE, Henri ZERNER
    • 22 170 mots
    • 24 médias
    ...efficace chez les littérateurs, elle jeta dans l'art une grande confusion. En effet, on assimilait volontiers le concept de classicisme à l'école de David. Or David avait justement opéré une révolution, volontaire et brutale, pour détruire la tradition académique, et l'on voit à l'intérieur de ce que...
  • CLASSIQUE ARCHITECTURE

    • Écrit par Claude MIGNOT
    • 4 847 mots
    • 5 médias
    ... siècle, du champ de la littérature dans celui des beaux-arts. On parle d'« école classique » pour désigner la « nouvelle école » de David, « imitatrice des Grecs et régulière dans ses compositions », et, dans la bataille romantique, le mot est employé pour désigner les artistes qui...
  • DELÉCLUZE ÉTIENNE JEAN (1781-1863)

    • Écrit par Jean-Pierre MOUILLESEAUX
    • 749 mots

    Critique d'art. Témoin lucide des événements — et des bouleversements artistiques — qui ont marqué la France de la Révolution au second Empire, Delécluze a, tout au long de sa très abondante production de critiques (plus d'un millier d'articles), manifesté une inlassable fidélité aux valeurs...

  • Afficher les 15 références

Voir aussi