VAN EYCK (H. et J.)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Une technique maîtrisée

L'apport des Van Eyck dans le domaine de la technique est capital. Vasari cite, en 1550, « Jean de Bruges » comme l'inventeur de la peinture à l'huile, et cette affirmation est, depuis, souvent répétée. Il s'agit en fait d'une légende, et Van Eyck ne fit que perfectionner une technique déjà connue, en en tirant toutes les conséquences : sur un panneau, le plus souvent de chêne, revêtu d'une préparation blanche de plâtre et de colle soigneusement polie, les couleurs, mêlées à un médium à l'huile siccative, sont appliquées par couches transparentes successives (glacis). Cette parfaite maîtrise des moyens techniques du peintre, qui s'émerveille lui-même de ses pouvoirs, lui permet d'accéder à une prise de possession complète du monde sensible et de s'attacher, pour décrire la beauté de la création, au rendu des matières, opposant avec une fascinante vérité, presque tactile, la fourrure et la pierre, le bijou et l'étoffe. Elle est jointe à une maîtrise nouvelle de la perspective linéaire, qui conquiert l'espace avec des architectures scrupuleusement construites en fonction d'un unique « point de fuite », et de la perspective atmosphérique, qui lui permet de traduire les grands espaces. Le fourmillement innombrable de détails toujours intégrés à un ensemble clairement pensé, la chaleur dorée d'une matière picturale fascinante traduisent un tendre respect de l'être humain et désignent la conquête heureuse par le peintre de l'univers visible.

La gloire de Van Eyck gagna vite toute l'Europe. L'étonnant et méticuleux naturalisme de ses tableaux passionna notamment les Italiens, les peintres comme les collectionneurs : Frédéric II d'Urbino, Alphonse d'Aragon, les Médicis possédaient de ses œuvres. Mais c'est en Flandre que la postérité de l'œuvre est surtout intéressante. Si Petrus Christus est le seul artiste qui se révèle son élève direct et son successeur, il faut noter qu'à Bruges les peintres développèrent largement les idées contenues dans les Saintes Conversat [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 5 pages

Écrit par :

  • : adjoint au directeur général de l'Institut national d'histoire de l'art

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Jean-Pierre CUZIN, « VAN EYCK (H. et J.) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 21 septembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/j-van-eyck-h-et/