Jean-Pierre CUZIN

adjoint au directeur général de l'Institut national d'histoire de l'art

VAN EYCK (H. et J.)

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre CUZIN
  •  • 2 942 mots

Les « primitifs flamands » fascinent toujours, et plus qu'eux tous les deux frères Van Eyck, leurs aînés. On admire l'étonnante minutie d'artistes amoureux de la création, l'éclat et la variété des colorations, la qualité d'une matière picturale qui s'est presque toujours, comme en défiant le temps, admirablement conservée. Mais il faudrait aussi noter la stupéfiante audace de peintres qui abandon […] Lire la suite