ISSA

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Avant-garde des Somali, dont ils sont un rameau, les Issa ont refoulé les Danakil, ou Afar, au nord du golfe du Tadjoura. Installés en Somalie, dans la partie méridionale de Djibouti où ils représentent 33 p. 100 de la population, mais aussi en Éthiopie et au Kenya, les Issa ont un chef suprême, l'Ogaz, résidant à Dire Daoua (Éthiopie). Malgré cette unité apparente, les tribus issa jouissent d'une très large autonomie. Les Issa ont des conditions de vie très rudes. Ils nomadisent sur des terroirs relativement limités, au gré des pluies, à la recherche de pâturages pour leur bétail : chèvres, moutons et chameaux, ou s'emploient au transport de marchandises. Une partie des Issa est cependant urbanisée, notamment à Djibouti où ils entretiennent en permanence de graves conflits avec les Afar pour dominer la vie politique locale.

—  Alfred FIERRO

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 1 page

Écrit par :

  • : archiviste-paléographe, conservateur à la Bibliothèque nationale

Classification

Autres références

«  ISSA  » est également traité dans :

DJIBOUTI

  • Écrit par 
  • Colette DUBOIS, 
  • Alain GASCON, 
  • Jean-Louis MIÈGE
  •  • 7 717 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « La lente mise en place des institutions »  : […] Malgré les efforts pour intégrer toutes les composantes ethniques du pays, et pour mettre aux commandes de l'État un Issa – le président Gouled – alors que la formation du premier gouvernement (15 juillet 1977) était placée sous la responsabilité d'un Afar –  Ahmed Dini –, l'équilibre recherché ne résista pas à l'épreuve du pouvoir. Divers incidents (à la suite de l'attentat, en décembre 1977, du […] Lire la suite

GOULED APTIDON HASSAN (1910-2006)

  • Écrit par 
  • Marc FONTRIER
  •  • 645 mots

Homme d'État djiboutien. Hassan Gouled Aptidon est né vers 1910 à Gerissa, dans le Somaliland anglais, en pays issa. Jeune homme, il cède au tropisme de Djibouti où il exercera d'abord des emplois modestes. En 1947, il se lance dans la vie politique et est élu dès 1950 sénateur de la Côte française des Somalis (C.F.S.) dont il préconise le maintien au sein de l'empire français. Sa modération es […] Lire la suite

SOMALIE

  • Écrit par 
  • Éloi FICQUET, 
  • Alain GASCON, 
  • Francis SIMONIS
  •  • 10 587 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Les grandes migrations des Somali »  : […] C'est en plusieurs vagues migratoires que les groupes constitutifs du peuple somali vont s'installer dans la péninsule orientale de l'Afrique. Les sources historiques (arabes surtout) sont tardives et peu nombreuses, mais l'étude comparée des langues, des mythes et des structures claniques permet d'en retracer les grandes phases. Dans un premier temps, au début de l'ère chrétienne, dans une région […] Lire la suite

Les derniers événements

21 août 2020 Libye. Annonce d'une cessation des combats et d'élections.

Dans un communiqué distinct, le président du Parlement siégeant à Benghazi, Aguila Salah Issa, allié du maréchal Haftar, annonce également des élections et un cessez-le-feu, et préconise l’installation d’un nouveau gouvernement à Syrte. […] Lire la suite

29 mai 2018 France – Libye. Sommet sur la Libye à Paris.

Le chef du gouvernement Fayez al-Sarraj, le général Khalifa Haftar, homme fort de la Cyrénaïque, le président de la Chambre des représentants repliée à Tobrouk Aguila Salah Issa et Khaled al-Mishri, président du Conseil d’État, une institution consultative basée à Tripoli, s’accordent sur le contenu d’une feuille de route, sans la signer. Ils s’engagent notamment à mettre en place une « base constitutionnelle » et les « lois électorales nécessaires » à la tenue d’élections générales prévue en décembre, à respecter le résultat de ces élections et à « mettre un terme au dédoublement des institutions et structures gouvernementales », notamment la Banque centrale et les forces de sécurité. […] Lire la suite

21-31 mai 2017 Bahreïn. Intensification de la répression de toute opposition.

Le 21, la justice condamne à un an de prison avec sursis le cheikh Issa Qassem, chef spirituel du parti d’opposition Al-Wifaq dissous en juillet 2016. Le 23, à Diraz, la répression d’un rassemblement devant le domicile du cheikh Issa Qassem cause la mort de cinq manifestants. Cette opération intervient quelques jours après la visite à Riyad de Donald Trump, au cours de laquelle le président américain avait apporté son soutien au roi de Bahreïn Hamad ben Issa al-Khalifa. […] Lire la suite

13-20 juin 2016 Bahreïn. Répression de l'opposition.

Le 20, les autorités déchoient de sa nationalité le cheikh Issa Qassem, chef spirituel d’Al-Wifaq. Celui-ci est notamment accusé de servir des intérêts étrangers. Téhéran réagit vivement à ces décisions.  […] Lire la suite

6-23 décembre 2015 Libye. Fragile accord politique.

Le 6, à Tunis, les émissaires des présidents des deux Parlements qui se disputent la représentation du pays depuis l’été de 2014, un dirigé par Nouri Abou Sahmein à Tripoli, l’autre par Aguila Salah Issa à Tobrouk, se rencontrent pour la première fois directement, sans « ingérence extérieure ». Ils signent une déclaration de principes qui prévoit la mise en place d’un gouvernement d’union nationale. […] Lire la suite

Pour citer l’article

Alfred FIERRO, « ISSA », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 mai 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/issa/