GOULED APTIDON HASSAN (1910-2006)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Homme d'État djiboutien. Hassan Gouled Aptidon est né vers 1910 à Gerissa, dans le Somaliland anglais, en pays issa. Jeune homme, il cède au tropisme de Djibouti où il exercera d'abord des emplois modestes.

En 1947, il se lance dans la vie politique et est élu dès 1950 sénateur de la Côte française des Somalis (C.F.S.) dont il préconise le maintien au sein de l'empire français. Sa modération est appréciée en métropole, où la radicalisation de certains Issa inquiète. Par prudence, Paris se rallie à un soutien de la communauté afar, Gouled se voyant alors reprocher par les siens la perte de leur primauté ; aussi, à partir de 1959, celui-ci évoque-t-il la nécessité d'entreprendre un changement de statut pour la C.F.S. et proteste-t-il contre la discrimination dont les Issa sont devenus l'objet. À Djibouti, en effet, le rapport intercommunautaire devient tendu. En 1966, la visite du général de Gaulle suscite une crise qui conduit la métropole à envisager un abandon de la colonie. L'intelligence politique du député Gouled calme néanmoins les esprits et permet d'obtenir la promesse d'un accompagnement vers « une indépendance protégée par la France ». Avisé, il se rapproche alors de l'indépendantiste afar Ahmed Dini pour créer un puissant parti multiethnique. En deux ans, les deux hommes mobilisent le peuple et gagnent la confiance des organisations internationales qui pressent Paris d'organiser un référendum. Le 24 juin 1977, Hassan Gouled est ainsi élu premier président de la République de Djibouti.

Reste que, passé les premières incertitudes de l'indépendance, se dessine sur le pays la main mise du clan présidentiel. Ahmed Dini, intransigeant Premier ministre, démissionne au bout de trois mois ; Abdallah Mohamed Kamil, qui lui succède, est renvoyé moins d'un an plus tard ; le poste échoit en 1978 à un homme au caractère plus docile. L'autoritarisme du régime s'appuie désormais sur un appareil politique fondé sur un parti unique. Candidat unique aussi, Hassa [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : officier supérieur, docteur de l'Université (sciences politiques, études africaines), diplômé des langues orientales (arabe, amharique, somali)

Classification


Autres références

«  GOULED APTIDON HASSAN (1910-2006)  » est également traité dans :

DJIBOUTI

  • Écrit par 
  • Colette DUBOIS, 
  • Alain GASCON, 
  • Jean-Louis MIÈGE
  •  • 7 714 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Vers l'indépendance, 1967-1977 »  : […] Après le référendum, les Afars s'emparent des principaux postes. Le territoire change en juillet 1967 son appellation de Côte française des Somalis en Territoire français des Afars et des Issas. Un calme précaire règne, coupé de brusques tensions tribales ou sociales, d'attentats politiques. Les 15 et 16 janvier 1973, la visite du président Georges Pompidou peut, pourtant, se dérouler sans inciden […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/djibouti/#i_82590

Les derniers événements

9 avril 1999 • DjiboutiÉlection d'Ismaël Omar Guelleh à la présidence.

Candidat du Rassemblement populaire pour le progrès, parti au pouvoir, Ismaël Omar Guelleh est élu président de la République, avec 74,09 p. 100 des suffrages contre 25,78 p. 100 pour le candidat de l'opposition, l'ancien dirigeant indépendatiste Moussa Ahmed Idriss. Chef de cabinet du président Hassan Gouled Aptidon depuis l'indépendance en 1977, Ismaël Omar Guelleh est considéré comme l'homme fort du pays depuis plusieurs années.  [...] Lire la suite

7 mai 1993 • DjiboutiRéélection du président Hassan Gouled Aptidon.

Président depuis l'indépendance en 1977, Hassan Gouled Aptidon est réélu, dès le premier tour, avec 60,71 p. 100 des suffrages. Son principal rival, Mohamed Djama Elabé, chef du Parti du renouveau démocratique, en recueille 22,03 p. 100, et Aden Robleh Awallé, du Parti national démocratique, 12,29 [...] Lire la suite

18 décembre 1992 • DjiboutiVictoire du parti du président Hassan Gouled Aptidon aux élections législatives.

les combattants afars occupent les deux tiers du territoire national depuis le déclenchement de la guérilla en novembre 1991, appelle au boycottage du scrutin. Le Rassemblement populaire pour le progrès du président issa Hassan Gouled Aptidon, ancien parti unique au pouvoir depuis quinze ans, recueille 72 p [...] Lire la suite

Pour citer l’article

Marc FONTRIER, « GOULED APTIDON HASSAN - (1910-2006) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 janvier 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/hassan-gouled-aptidon/