INSTRUMENTS DE MUSIQUERestauration des instruments

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Les instruments de musique, bien souvent objets d'art, ont pourtant vocation de servir ; cette particularité rend leur bonne conservation difficile. Une restauration correcte doit non seulement en respecter l'aspect extérieur, mais aussi restituer toutes les propriétés sonores.

Des choix souvent difficiles s'imposent. Les restaurateurs du passé ne soupçonnaient pas toujours l'importance des options qu'ils prenaient lorsqu'ils décidaient de moderniser un instrument au lieu d'en respecter la nature. Le développement de la recherche historique dans ce domaine instrumental a permis, depuis la fin des années soixante-dix, de prévenir un certain nombre d'erreurs et, dans les cas complexes, de prendre des décisions raisonnées. Il est essentiel de réserver l'avenir en dressant pour chaque travail de restauration un dossier qui jouera le rôle de témoin.

Musique d'un autre temps

Musique d'un autre temps

Photographie

Arnold Dolmetsch (1858-1940) et sa famille à Haslemere (Surrey), en Grande-Bretagne, en 1932. Ils ont fabriqué eux-mêmes les instruments leur permettant d'interpréter la musique ancienne. Chaque instrument est la réplique parfaite du modèle originel. 

Crédits : Fox Photos/ Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Dégradation et restauration

Si des objets de collection, conservés avec toutes les précautions nécessaires, ont, de nos jours, de grandes chances de traverser plusieurs siècles, il n'en va pas de même des instruments de musique, dont la vocation est d'être joués. Leur longévité est d'ailleurs variable. Une dégradation à peu près inéluctable se produit à l'usage ; tout joueur d'instrument à vent d'aujourd'hui sait qu'il doit en prévoir le remplacement tous les huit à dix ans. Il n'en était pas de même aux xviiie et xixe siècles, où un corniste, un hautboïste, pouvait conserver son instrument durant toute sa carrière et même parfois le transmettre. Cependant, après trente ou quarante ans, l'instrument pouvait être altéré.

Qu'ils soient ou non joués, les instruments restent difficiles à préserver des atteintes du temps, dans les collections privées ou publiques. La qualité des matériaux, qui sont souvent travaillés en finesse, l'équilibre précaire qui préside à leur assemblage, sont des causes possibles de dégradation.

On peut donc distinguer, d'une part, une usure normale, due à l'emploi de l'instrument et aux contraintes qui s'exercent sur lui et, d'autre part, une altération anormale ou ex [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 5 pages



Médias de l’article

Musique d'un autre temps

Musique d'un autre temps
Crédits : Fox Photos/ Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Instruments de musique : principales collections publiques dans le monde

Instruments de musique : principales collections publiques dans le monde
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau





Écrit par :

Classification


Autres références

«  INSTRUMENTS DE MUSIQUE  » est également traité dans :

INSTRUMENTS DE MUSIQUE - Vue d'ensemble

  • Écrit par 
  • Josiane BRAN-RICCI
  •  • 378 mots

« La diversité des instruments naît de l'union réelle de la musique et de la vie. Il semble qu'à cette condition de matérialité notre sens de la musique s'élargisse. Trop limitée au seul aspect de ses œuvres, la musique gagne à être vue également sous le naturalisme de ses instruments. » Publié en 1936, ce texte d'André Schaeffner conserve aujourd'h […] Lire la suite

INSTRUMENTS DE MUSIQUE - Histoire et classification

  • Écrit par 
  • Josiane BRAN-RICCI
  •  • 2 850 mots
  •  • 1 média

L'instrument en lui-même peut être un objet unique ou former un système complexe ; il peut être conçu à partir de matériaux choisis ou façonnés à cette fin ; il peut être aménagé dans des objets détournés de leur fonction première.Dans leur majorité, les instruments sont maniés directement ; cependant, il en est d'autres, mécaniques ou automatiques qui, au prix d'une conception préalable souvent s […] Lire la suite

INSTRUMENTS DE MUSIQUE - Facture instrumentale

  • Écrit par 
  • Daniel MAGNE, 
  • Anne PENESCO
  •  • 6 775 mots
  •  • 13 médias

Les instruments actuels de la musique savante occidentale sont souvent considérés comme des archétypes de la facture. Pourtant, bien des particularités ne s'expliquent que par référence à des instruments appartenant à d'autres civilisations et à ceux du passé. Les aménagements importants qui ont modifié certains instruments, sont souvent dus à une évolution de la technologie, parallèlement à un ch […] Lire la suite

ACCORDÉON, en bref

  • Écrit par 
  • Eugène LLEDO
  •  • 1 068 mots
  •  • 4 médias

L'accordéon est un instrument à vent à anches dites libres car ces fines lamelles métalliques qui produisent des sons lorsqu'un flux d'air les excite ne vibrent pas contre un support, comme c'est le cas, par exemple, pour la clarinette et son anche dite battante . L'instrument, qui est tenu à la main, comporte deux claviers encadrant un soufflet. Différents types d'accordéon existent, parmi lesque […] Lire la suite

ACCORDÉON

  • Écrit par 
  • Anne PENESCO
  •  • 382 mots
  •  • 1 média

Instrument à vent, à anches libres métalliques ; la ventilation alternée y est produite par un soufflet à main permettant de contrôler constamment la pression d'air. Parmi les nombreux instruments, aujourd'hui disparus, qui utilisèrent le principe de l'anche libre métallique et aboutirent à l'accordéon, citons l'aéoline de Schlimbach (Ohrdruff, Thuringe, 1816), l'aéolo-mélodion de Brunner et Ofman […] Lire la suite

ALTO

  • Écrit par 
  • Juliette GARRIGUES
  •  • 993 mots
  •  • 8 médias

Instrument de la famille des cordes, apparenté par sa forme au violon, l'alto est un peu plus grand que celui-ci – il mesure 67 centimètres environ, contre 59 –, est construit avec les mêmes matériaux et comporte le même nombre de pièces. Son archet est plus court mais plus lourd que celui du violon. Accordé une quinte au-dessous ( la - ré sol - do ), son étendue est de trois octaves et une tierce […] Lire la suite

ALTO, instrument

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 622 mots

Instrument à cordes de la famille des violons. L'alto est légèrement plus grand que le violon ; il mesure en moyenne 67 centimètres, dont 40 pour la caisse ; les éclisses ont 4 centimètres de hauteur vers le manche et 4,2 cm au bouton de cordier. L'alto est accordé une quinte au-dessous du violon, soit ut 2 et sol 2 (cordes filées), ré 3 et la  3 (cordes en boyau). L'écriture pour alto utilise […] Lire la suite

ANCHE

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 183 mots

Terme de facture instrumentale. Lamelle de roseau, de métal ou de matière plastique qu'on place à l'embouchure de tuyaux sonores et dont les vibrations produisent un son d'autant plus élevé que sa longueur est plus faible et ses battements plus fréquents. On distingue les anches libres (qui vibrent en dedans ou en dehors d'une ouverture : harmonica, accordéon, harmonium, certains jeux d'orgue) et […] Lire la suite

ARCHET, musique

  • Écrit par 
  • Josiane BRAN-RICCI
  •  • 512 mots

Répandu dans les civilisations musicales du monde entier, l'archet est l'accessoire indispensable à la mise en vibration de certains instruments à cordes munis de chevalets qui surélèvent celles-ci au-dessus de la table d'harmonie. Il se compose d'une mèche de soie, de crins ou de fibres végétales et d'une baguette de bambou ou de bois, pourvue d'une certaine élasticité. Les formes en sont très va […] Lire la suite

ARC MUSICAL

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 204 mots

Les arcs musicaux sont des instruments de musique à cordes que l'on trouve aussi bien dans les cultures les plus archaïques que dans d'innombrables cultures contemporaines. Une peinture rupestre de l'époque magdalénienne découverte dans la grotte des Trois Frères, en Ariège, datée de 15 000 ans environ avant Jésus-Christ, montre un arc musical. L'arc musical se compose d'une tige flexible dont la […] Lire la suite

ARPEGGIONE

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 83 mots

Instrument à six cordes et à archet, dû au facteur viennois Johann Georg Staufer (1823). C'est une grande Streichgitarre  ; quand elle est petite, on l'appelle Bogengitarre . L'arpeggione est aussi appelé guitare d'amour ou guitare-violoncelle, la caisse et le manche ressemblant à ceux de la guitare. Schubert, notamment, écrivit une sonate (1824) pour cet instrument dont l'existence fut éphémère ; […] Lire la suite

ARRANGEMENT, musique

  • Écrit par 
  • Michel PHILIPPOT
  •  • 4 322 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'arrangement considéré comme une adaptation »  : […] La vogue grandissante des musiques dites baroques a suscité la construction de fac-similés d' instruments anciens. Certains musiciens et une partie du public ont donc maintenant l'impression, d'ailleurs contestable, de pouvoir jouer et entendre de la musique des siècles passés dans une version originale, donc sans arrangement d'aucune sorte. Mais il arrive que les instruments pour lesquels une œuv […] Lire la suite

AULOS

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 293 mots

Dans la musique grecque antique, l' aulos désigne un tuyau à anche simple ou double joué par paire ( auloi ) au cours de la période classique. Après la dite période, il a été joué seul. Il a donné naissance à la tibia romaine. Sous des noms variés, il a été le principal instrument de la famille des bois de la plupart des peuples du Moyen-Orient ancien et a perduré en Europe jusqu'au début du Mo […] Lire la suite

BALALAÏKA

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 208 mots

La balalaïka est un instrument à cordes russe de la famille des luths. Apparue à la fin du xvii e  siècle, elle est probablement dérivée de la dömbra (ou domra ou dombira ), un luth à deux puis à trois cordes, à long manche et à caisse arrondie, joué en Russie et en Asie centrale. La famille des balalaïkas comporte six instruments de tailles différentes, du piccolo à la contrebasse. Cet instrume […] Lire la suite

BANJO

  • Écrit par 
  • Eugène LLEDO
  •  • 1 056 mots
  •  • 2 médias

Instrument à cordes pincées à quatre, cinq ou six cordes, le banjo possède une caisse de résonance cylindrique en bois, cerclée de métal et munie d'une peau tendue par des clés . Comparé à la guitare, la particularité de ce luth américain réside dans l'inversion de sa corde la plus aiguë, qui prend la place habituelle de la corde basse. Cette situation inédite d'une chanterelle « inversée » donne […] Lire la suite

BARYTON, instrument

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 130 mots

Instrument à cordes ou à vent. Aux xvii e et xviii e siècles, c'est une viole d'amour basse appelée aussi viola di bordone  ; elle est utilisée notamment en Allemagne et ressemble alors à un violoncelle de six ou sept cordes, auxquelles s'ajoutent de neuf à vingt-quatre cordes sympathiques en acier qui pouvaient être pincées avec le pouce de la main gauche. La touche comportait parfois des sille […] Lire la suite

BASSON

  • Écrit par 
  • Juliette GARRIGUES
  •  • 1 002 mots
  •  • 6 médias

Comme le hautbois et le cor anglais, le basson est un instrument à vent du groupe des bois et de la famille des anches doubles. Son tube de perce conique – dont la longueur est voisine de deux mètres et demi – se divise en quatre parties : la petite branche, la culasse, la grande branche et le pavillon. Il est complété par un fin tube de métal, appelé bocal, sur lequel est montée une anche de rose […] Lire la suite

BATTERIE

  • Écrit par 
  • Eugène LLEDO
  •  • 1 460 mots
  •  • 11 médias

La batterie est un ensemble de percussions conçu de telle sorte qu'un seul percussionniste – sorte d'homme-orchestre – remplace le jeu de plusieurs, notamment par l'utilisation des pieds. Les éléments qui la composent sont issus aussi bien de l'orchestre occidental classique que des cliques et fanfares . Une batterie standard comprend une grosse caisse et une cymbale Charleston (encore appelée hi […] Lire la suite

BOÎTE À MUSIQUE

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 400 mots

Instrument de musique mécanique dont les sons proviennent de la vibration de dents métalliques montées en ligne sur un peigne plat au contact d'un cylindre tournant ou d'un disque actionné par un mécanisme d'horlogerie. Lorsque le cylindre ou le disque tourne, de petites lames ou autres protubérances montées sur leur surface font vibrer les extrémités des dents métalliques, ce qui produit des note […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Josiane BRAN-RICCI, « INSTRUMENTS DE MUSIQUE - Restauration des instruments », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 25 mars 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/instruments-de-musique-restauration-des-instruments/