CANARIES ÎLES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Espagne : carte physique

Espagne : carte physique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Maspalomas, Canaries

Maspalomas, Canaries
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie


Archipel d'une étendue totale de 7 242 kilomètres carrés, les Canaries constituent deux provinces espagnoles (Las Palmas et Santa Cruz de Tenerife) situées dans l'océan Atlantique à un millier de kilomètres de la métropole. L'archipel comporte sept îles (Tenerife, Fuerteventura, la Grande Canarie, Lanzarote, La Palma, Gomera, Hierro), auxquelles il faut ajouter quelques îlots. La proximité du tropique du Cancer explique la sécheresse du climat, mais la nature montagneuse de ces îles volcaniques accentue les différences climatiques, qui sont fonction de l'orientation des rivages par rapport à l'alizé du nord-est.

Espagne : carte physique

Espagne : carte physique

carte

Carte physique de l'Espagne. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

Maspalomas, Canaries

Maspalomas, Canaries

photographie

L'océan Atlantique et les dunes près de l'agglomération de Maspalomas, dans le sud de la Grande Canarie. 

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher

Escales pour les voiliers faisant route vers l'Amérique, les Canaries servirent de banc d'essai à la colonisation européenne. Les Rois Catholiques en réalisèrent la conquête sur les Guanches à la veille de la découverte du Nouveau Monde. Les cycles de l'agriculture de plantation s'y succédèrent avec, d'abord, la canne à sucre puis la vigne, la cochenille élevée sur des cactus pour la fourniture de teinture et, enfin, le bananier. L'agriculture d'exportation (banane, orange, datte, tomate, pomme de terre, café, tabac) demeure une des principales ressources, quoique en baisse constante, d'une population nombreuse (2 019 299 hab. en 2007) et en rapide accroissement. 30 p. 100 de la population étaient concentrés dans les deux grandes agglomérations de Santa Cruz de Tenerife (220 902 hab.) et de Las Palmas (377 203 hab.). Malgré un régime douanier particulier destiné à favoriser l'activité de ces deux ports, les industries sont encore rares en dehors de la grande raffinerie de pétrole de Santa Cruz. Mais, depuis la fin des années 1950, un tourisme sans morte saison s'est développé grâce aux vols charter en provenance principalement de Scandinavie, d'Allemagne ou du Royaume-Uni. Il est devenu la principale ressource des îles, mais l'ampleur de cette activité touristique pose désormais des problèmes environnementaux importants (gestion de l'eau, urbanisation sauvage...). Les Canaries reçoivent également des aides spécifiques de l'Union européenne en tant que région ultrapériphérique de l'Europe.

—  Michel DRAIN

Écrit par :

  • : agrégé de géographie, docteur d'État, directeur de recherche émérite au C.N.R.S.

Classification


Autres références

«  CANARIES ÎLES  » est également traité dans :

ATLANTIQUE HISTOIRE DE L'OCÉAN

  • Écrit par 
  • Jacques GODECHOT, 
  • Clément THIBAUD
  •  • 13 632 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Les voyages des Portugais »  : […] Or bateaux et techniques nautiques font de grands progrès entre le xiii e et le xv e  siècle. Pendant ce temps, les relations maritimes par cabotage relient ces deux grands centres du commerce que sont la Méditerranée et la Baltique. Sur le plan technique, on passe de la barque viking, longue et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/histoire-de-l-atlantique/#i_46430

BÉTHENCOURT JEAN DE (1360 env.-1425)

  • Écrit par 
  • Jean FAVIER
  •  • 210 mots

Seigneur normand, chambellan de Charles VI, Jean de Béthencourt organisa en 1402 une expédition pour conquérir les îles Canaries ; il vendit ou hypothéqua ses biens pour la financer et en partagea la responsabilité avec Gadifer de La Salle. Cette première tentative fut un échec, et Béthencourt dut recourir à l'aide du roi de Castille Henri III, à qui il prêta hommage pour sa future conquête. Ayant […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-de-bethencourt/#i_46430

CARNAVAL

  • Écrit par 
  • Annie SIDRO
  •  • 6 181 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Tropicalisation des carnavals européens »  : […] Alors qu'il existait une tradition du carnaval d'hiver autour du cycle des douze jours (entre Noël et l'Épiphanie), notamment en Scanie, les sorties de masques du douzième jour, et les fêtes de Carême en Suède, la conversion des pays scandinaves au protestantisme entraîna la disparition de ces carnavals entre le xvi e et le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/carnaval/#i_46430

ESPAGNE (Le territoire et les hommes) - Géographie

  • Écrit par 
  • Michel DRAIN
  •  • 9 609 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « L'archipel des Canaries »  : […] Les îles (Tenerife, Fuerteventura, la Grande Canarie, Lanzarote, La Palma, Gomera, Hierro) se trouvent au large du Sahara, dans le domaine de l'alizé du nord-est et elles présentent les contrastes propres aux îles tropicales entre versant au vent, humide, et versant sous le vent, sec. Les exportations de bananes et de tomates demeurent importantes mais la part de l'agriculture dans l'économie s'am […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/espagne-le-territoire-et-les-hommes-geographie/#i_46430

ÎLES

  • Écrit par 
  • Guy LASSERRE
  • , Universalis
  •  • 5 314 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Le peuplement humain des îles »  : […] Aubert de La Rüe fait remarquer que les îles ont toujours exercé une certaine fascination sur les hommes, et qu' elles ont été très tôt colonisées par les habitants du continent. Très nombreuses sont les îles qui furent occupées dès la préhistoire. Dès le Paléolithique la Sicile fut peuplée par les Sicanes. Les Grecs fondèrent leurs premières colonies en Sicile vers le viii […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/iles/#i_46430

NELSON HORATIO NELSON vicomte (1758-1805) amiral anglais

  • Écrit par 
  • Pierre GOBERT
  •  • 458 mots
  •  • 3 médias

Entré dans la marine à l'âge de douze ans, Horatio Nelson prend part à la guerre d'Amérique, puis il est affecté en 1793 à l'escadre de l'amiral Hood engagée contre la France en Méditerranée. C'est là, lors du siège et de la prise de Calvi, qu'il perd l'œil droit. Trois ans plus tard, à la bataille du cap Saint-Vincent, Nelson, qui commande le Captain sous les ordres de Jerv […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/horatio-nelson/#i_46430

Pour citer l’article

Michel DRAIN, « CANARIES ÎLES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 09 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/iles-canaries/