HYPNOSE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Séance d'hypnose

Séance d'hypnose
Crédits : AKG

photographie

Charcot

Charcot
Crédits : Hulton Getty

photographie


L'hypnose est un état de conscience particulier encore mal défini ; connue depuis la plus haute antiquité, elle a été et reste entourée d'un halo de mystère auprès du grand public, pour qui elle revêt une apparence magique exerçant à la fois un effet d'attraction et de crainte.

Séance d'hypnose

Séance d'hypnose

photographie

Patiente lors d'une séance d'hypnose, en Allemagne vers 1925. 

Crédits : AKG

Afficher

Malgré les études expérimentales qui ont été entreprises depuis la fin du xviiie siècle, sa nature profonde n'a pas encore été dévoilée. Mais certaines de ses manifestations sont maintenant mieux comprises par les chercheurs. La relation entre l'hypnotiseur et l'hypnotisé représente, en effet, la forme la plus ancienne de la relation psychothérapique. La psychanalyse s'est édifiée en bonne partie sur l'étude et la critique de cette relation ; elle l'a, à son tour, rendue plus intelligible en permettant d'entrevoir les lois qui la régissent. L'état hypnoptique lui-même, qui est spécifiquement de nature psychophysiologique, puisqu'il se situe à un carrefour entre le corps et l'esprit, constitue un riche terrain d'observation.

Après une longue éclipse, l'hypnose paraît constituer à nouveau un objet d'actives recherches scientifiques. Ce regain d'intérêt se manifeste dans différents domaines de la connaissance, notamment en psychanalyse, psychologie, philosophie et sociologie.

Du magnétisme animal aux écoles de Nancy et de la Salpêtrière

Le problème de la définition de l'hypnose est difficile puisqu'on n'a pas encore d'explication satisfaisante de cet état. Parmi les descriptions qui en ont été données, la plus élaborée est celle de l'Association médicale britannique (1955) : « L'hypnose est un état passager d'attention modifiée chez le sujet, état qui peut être produit par une autre personne et dans lequel divers phénomènes peuvent apparaître spontanément ou en réponse à des stimuli verbaux ou autres. Ces phénomènes comprennent un changement dans la conscience et la mémoire, une sensibilité accrue à la suggestion et l'apparition chez le sujet de réponses et d'idées qui ne lui sont pas familières [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 6 pages




Écrit par :

  • : docteur en médecine, directeur d'enseignement clinique à la faculté de médecine Lariboisière-Saint-Louis, université de Paris-VII

Classification


Autres références

«  HYPNOSE  » est également traité dans :

ABRÉACTION

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 418 mots

Terme utilisé en psychiatrie et en psychothérapie et qui traduit l'allemand Abreagiren, mot inconnu sans doute avant Breuer et Freud. Dans le sens le plus général, l'abréaction désigne toute décharge émotionnelle qui permet à un sujet d'extérioriser un affect lié à un souvenir […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/abreaction/#i_4030

BERNHEIM HIPPOLYTE (1840-1919)

  • Écrit par 
  • Léon CHERTOK
  •  • 422 mots

Médecin français, fondateur de l'école dite de Nancy qui se rendit célèbre par l'étude des phénomènes de suggestion et d'hypnotisme. Né à Mulhouse, Bernheim fit ses études secondaires et supérieures à Strasbourg. Reçu docteur en médecine en 1867, pour une thèse sur la myocardite aiguë, il devient professeur agrégé de clinique médicale en 1868, avec […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hippolyte-bernheim/#i_4030

BRAID JAMES (1795-1860)

  • Écrit par 
  • Léon CHERTOK
  •  • 515 mots

Chirurgien écossais, James Braid est le premier expérimentateur médical de l'hypnotisme, terme qui fut d'abord employé par lui et qu'il accrédita. Né à Rylaw House, dans le Fifeshire, où son père était propriétaire terrien, il fait ses études à l'université d'Édimbourg et devient médecin à Leith, puis chirurgien dans le Lanarkshire en milieu minier […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/james-braid/#i_4030

FARIA JOSÉ CUSTODIO DE, dit L'ABBÉ FARIA (1755 env.-1819)

  • Écrit par 
  • Jacques POSTEL
  •  • 358 mots

Prêtre, professeur de philosophie et magnétiseur, élève de Franz Mesmer. D'origine portugaise, Faria est né à Goa (Inde). Après un doctorat en théologie à Rome, il s'installe à Paris en 1788. Il participe de façon assez obscure à la Révolution française et se retrouve, sous l'Empire, professeur de philosophie au lycée de Marseille. En 1812, il est […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jose-custodio-de-faria/#i_4030

FREUD SIGMUND (1856-1939)

  • Écrit par 
  • Jacques LE RIDER, 
  • Marthe ROBERT
  •  • 16 135 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « La méthode cathartique »  : […] soulevée par ses échecs. Freud ayant vu, à Paris, Charcot se servir d'un même moyen – l'hypnose – pour créer et supprimer des symptômes, il en avait déduit logiquement que « l'hystérie se comporte dans ses paralysies et autres manifestations comme si l'anatomie n'existait pas ou qu'elle n'en eût aucune connaissance ». À Nancy, la suggestion […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sigmund-freud/#i_4030

INCONSCIENT

  • Écrit par 
  • Christian DEROUESNE, 
  • Hélène OPPENHEIM-GLUCKMAN, 
  • François ROUSTANG
  •  • 8 260 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « De l'hypnose à l'association libre »  : […] C'est d'abord à travers la pratique de l'hypnose (1887) que se révèle à Freud l'impossibilité d'identifier psychique et conscient. Lorsque des ordres sont donnés à un sujet hypnotisé et qu'il s'y soumet après son réveil, c'est bien la preuve que la parole du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/inconscient/#i_4030

LIÉBEAULT AUGUSTE AMBROISE (1823-1904)

  • Écrit par 
  • Léon CHERTOK
  •  • 467 mots

Médecin français, Auguste Ambroise Liébeault s'est occupé toute sa vie de l'hypnose expérimentale. Né à Favières, (en Lorraine), dans une famille paysanne, et destiné à la prêtrise par ses parents, il quitte le séminaire à l'âge de vingt et un ans pour entreprendre des études médicales à Strasbourg. Il s'intéresse, dès cette […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/auguste-ambroise-liebeault/#i_4030

MANNONI OCTAVE (1899-1989)

  • Écrit par 
  • François ROUSTANG
  •  • 1 260 mots

ce désir inconscient ne peut se dévoiler, au sein de la cure analytique, que dans l'état hypnotique. Ce n'est pas l'hypnose qui a été rejetée, mais la suggestion, car l'hypnose est nécessaire pour créer « une sorte d'état de rêve », condition de la libre association. Le transfert, « le plus puissant et sans doute le seul agent de la cure », s' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/octave-mannoni/#i_4030

PSYCHOTHÉRAPIE

  • Écrit par 
  • Daniel WIDLÖCHER
  •  • 5 134 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « De Pinel à Freud »  : […] de la suggestion hypnotique qui avait été pendant longtemps l'arme thérapeutique des guérisseurs et des thaumaturges. Les médecins ne s'intéressèrent guère à la théorie du magnétisme animal et à la pratique de l'hypnose avant le milieu du xixe siècle. Liébeault, de Nancy, qui étudia le premier les effets médicaux de l'hypnose et son […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/psychotherapie/#i_4030

SUGGESTION, psychologie

  • Écrit par 
  • Sophie SPITZ
  •  • 693 mots

Est suggestion toute idée, toute parole, toute impression qui agit sur le psychisme du sujet et se transforme en acte. Les travaux d'Hippolyte Bernheim (1837-1919), médecin chef de file de l'école de Nancy, sur la suggestion ont d'abord pour enjeu de dégager la question de son apparence mystique et de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/suggestion-psychologie/#i_4030

Voir aussi

Pour citer l’article

Léon CHERTOK, « HYPNOSE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/hypnose/