MESMER FRANZ ANTON (1734-1815)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médecin allemand, Mesmer est le fondateur du « magnétisme animal », qu'on en vint ainsi à appeler « mesmérisme ». Né à Iznang, il fait des études à l'université de Vienne, où il devient docteur en médecine en 1776. Un mariage tardif lui permet de s'introduire à la cour d'Autriche.

Estimant que la médecine est en retard par rapport à d'autres sciences, Mesmer tente une approche fondamentalement différente de la thérapeutique. Il postule l'existence d'un fluide universel, aussi influent que le magnétisme et, comme lui, impossible à saisir par les organes des sens. Le lien entre l'homme et l'univers serait du même ordre que le lien entre les objets aimantés. Toutes les maladies proviennent d'une mauvaise répartition du fluide à l'intérieur du corps humain. Il suffit donc, grâce à un aimant, de drainer le fluide de façon adéquate afin de rééquilibrer la bipolarité humaine. Mesmer abandonne rapidement l'aimant après avoir constaté qu'il obtient d'aussi bons résultats par le toucher manuel. Il passe ainsi de la théorie du « magnétisme minéral » à celle du « magnétisme animal ». Il provoque chez ses patients (en majorité des femmes) des crises convulsives qui entraînent des guérisons.

Les autorités viennoises s'étant émues des pratiques de Mesmer, il s'installe à Paris, où dès son arrivée, en 1778, il développe sa théorie et juge préférable les « thérapeutiques de groupe », qui décuplent la puissance du fluide. Dans une pièce close, il réunit, autour d'un baquet rempli d'eau et de limaille de fer magnétisée, un certain nombre de patients. Chaque patient, placé devant une tige de fer articulée qui sort du baquet, dirige lui-même celle-ci sur les parties malades du corps. Tous sont reliés entre eux par une corde qui permet la circulation du fluide. Pendant ce temps, le praticien impose les mains sur les malades ou les touche à l'aide d'une baguette de fer aimanté.

La mode du mesmérisme devient un phénomène extrêmement important. Il est le sujet favori des salons parisiens. Les médecins de la Faculté finissent par obtenir l'interdiction des séances. Mais, devant la fureur de l [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : docteur en médecine, directeur d'enseignement clinique à la faculté de médecine Lariboisière-Saint-Louis, université de Paris-VII

Classification


Autres références

«  MESMER FRANZ ANTON (1734-1815)  » est également traité dans :

BRAID JAMES (1795-1860)

  • Écrit par 
  • Léon CHERTOK
  •  • 515 mots

Chirurgien écossais, James Braid est le premier expérimentateur médical de l'hypnotisme, terme qui fut d'abord employé par lui et qu'il accrédita. Né à Rylaw House, dans le Fifeshire, où son père était propriétaire terrien, il fait ses études à l'université d'Édimbourg et devient médecin à Leith, puis chirurgien dans le Lanarkshire en milieu minier. Sur le conseil d'un patient devenu son ami, il s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/james-braid/#i_20827

HYPNOSE

  • Écrit par 
  • Léon CHERTOK
  •  • 3 523 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Du magnétisme animal aux écoles de Nancy et de la Salpêtrière »  : […] Le problème de la définition de l'hypnose est difficile puisqu'on n'a pas encore d'explication satisfaisante de cet état. Parmi les descriptions qui en ont été données, la plus élaborée est celle de l'Association médicale britannique (1955) : « L'hypnose est un état passager d'attention modifiée chez le sujet, état qui peut être produit par une autre personne et dans lequel divers phénomènes peuve […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hypnose/#i_20827

SPIRITISME

  • Écrit par 
  • Antoine FAIVRE
  •  • 1 285 mots

Le mesmérisme, qui, à la fin du xviii e siècle, avait passionné l'opinion, populaire ou scientifique, demeura un sujet d'intérêt jusqu'au milieu du xix e siècle. À Notre-Dame de Paris, Lacordaire attribuait encore le magnétisme animal à « un rayon de la puissance adamique destiné à confondre la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/spiritisme/#i_20827

SUGGESTION, psychologie

  • Écrit par 
  • Sophie SPITZ
  •  • 693 mots

Est suggestion toute idée, toute parole, toute impression qui agit sur le psychisme du sujet et se transforme en acte. Les travaux d'Hippolyte Bernheim (1837-1919), médecin chef de file de l'école de Nancy, sur la suggestion ont d'abord pour enjeu de dégager la question de son apparence mystique et de tout ce qui pourrait faire concevoir la suggestion comme un phénomène « merveilleux ». Bernheim r […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/suggestion-psychologie/#i_20827

Pour citer l’article

Léon CHERTOK, « MESMER FRANZ ANTON - (1734-1815) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 avril 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/franz-anton-mesmer/