HUMANITÉS NUMÉRIQUES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Un champ de recherche résolument transdisciplinaire

Le domaine des humanités numériques recouvre des recherches variées, liées à des domaines très divers, avec des finalités et des approches elles aussi très diverses.

On peut par exemple citer le projet Time Machine. Lancé en 2012, le projet initial, Venice Time Machine (https://www.epfl.ch/research/domains/venice-time-machine/), est né d’une collaboration entre les Archives de la ville de Venise et l’EPFL (École polytechnique fédérale de Lausanne). Venise est une cité au passé incroyablement riche, avec d’immenses archives enregistrant de manière très précise l’histoire de la ville durant plusieurs siècles. Ces archives sont évidemment beaucoup trop volumineuses – et parfois trop fragiles – pour pouvoir être exploitées « à la main ». L’idée du projet Venice Time Machine était d’en numériser une partie conséquente et de l’analyser automatiquement pour la rendre plus facilement utilisable par les chercheurs et autres utilisateurs.

Les recherches conduites sur cette base peuvent par exemple viser à reconstituer l’histoire des personnes en consultant les registres familiaux, modéliser l’histoire et l’évolution d’un quartier par des représentations dynamiques à partir de plans ou de cartes, ou permettre de mieux comprendre l’économie de la ville par l’étude de ses registres du commerce. L’analyse n’est évidemment pas limitée au texte : les plans, les cartes et l’iconographie permettent de reconstituer l’histoire et l’apparence des différents quartiers de la ville, ou l’histoire des monuments. Le projet consiste en l’analyse de grandes masses de données, la reconnaissance de motifs textuels ou graphiques, la mise en correspondance d’informations hétérogènes. Des techniques d’analyse informatique avancées sont donc nécessaires : le projet intègre les techniques d’intelligence artificielle les plus récentes pour ce qui concerne l’analyse documentaire, le traitement automatique des langues ou l’analyse d’images. D’autres domaines sont aussi sollicités, comme la tomographie, une technique issue de l’imagerie médicale, qui peut aussi être utilisée pour l’analyse des manuscrits qui ne sont pas directement manipulables – par exemple des testaments datant d’il y a plusieurs siècles, se présentant sous la forme d’une feuille pliée à plusieurs reprises et aujourd’hui trop ancienne pour être dépliée. En reconnaissant le plomb contenu dans certaines encres anciennes, la tomographie peut permettre de déchiffrer l’écriture et ainsi d’accéder au contenu de certains documents autrement inaccessibles. Les progrès restent modestes (ils ne concernent que certains types de documents, avec peu de couches d’écriture, et utilisant de l’encre au plomb) mais la collaboration pourrait être importante à l’avenir.

Le projet Time Machine (https://www.timemachine.eu/) est quant à lui né en 2016, avec la volonté d’étendre le concept à d’autres villes avec plusieurs dizaines voire plusieurs centaines de partenaires au niveau européen. Il existe ainsi un Paris Time Machine (lancé en 2019, https://paris-timemachine.huma-num.fr/) qui pourrait, à terme, mettre en valeur les multiples collections de textes, d’images, de films et d’archives concernant Paris. Il s’agit évidemment d’un travail considérable, qui mobilise des dizaines d’équipes et qui pourrait aboutir à des résultats très concrets (travaux de recherche, bornes d’information grand public, aide à l’aménagement du territoire, etc.), fruit de collaborations larges avec des acteurs très divers.

Un autre projet, en partie similaire mais mêlant analyse d’image et archéologie cette fois, est celui de la villa de Diomède à Pompéi (villadiomede.huma-num.fr). Ensevelie lors de l’éruption du Vésuve en 79 après J.-C., cette villa peut être visitée, sur le site de Pompéi, mais il n’en reste que des vestiges. On en connaît toutefois de multiples représentations datant, pour les plus anciennes, du milieu du xviiie siècle. Ces représentations sont intéressantes car elles donnent des vues de la villa sous différents angles et à différentes périodes historiques. Mais ces différences les rendent justement difficiles à comparer et à utiliser. Une collaboration entre le département d’archéologie et le département d’informatique de l’École normale supérieure, engagée en 2012, a permis d’y remédier partiellement, en développant des techniques avancées permettant d’aligner et de superposer de ma [...]

Méthodes de modélisation et de traitement des données : villa de Diomède

Photographie : Méthodes de modélisation et de traitement des données : villa de Diomède

Cette vue du monument résume les différentes phases du programme de recherche conduit autour de la villa de Diomède, à Pompéi : modèle numérique produit en 2015 à partir de 25 000 photographies environ (modèle texturé, avec photographies, ou brut) ; projection dans ce modèle d'une... 

Crédits : Villa Diomedes Project (http://villadiomede.huma-num.fr/3dproject/). Réalisation Alban-Brice Pimpaud (archeo3d.net).

Afficher

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 8 pages

Médias de l’article

Méthodes de modélisation et de traitement des données : villa de Diomède

Méthodes de modélisation et de traitement des données : villa de Diomède
Crédits : Villa Diomedes Project (http://villadiomede.huma-num.fr/3dproject/). Réalisation Alban-Brice Pimpaud (archeo3d.net).

photographie

Portrait d’Edmond de Belamy

Portrait d’Edmond de Belamy
Crédits : obvious-art.com

photographie

Afficher les 2 médias de l'article


Écrit par :

Classification

Autres références

«  HUMANITÉS NUMÉRIQUES  » est également traité dans :

ANTHROPOLOGIE VISUELLE

  • Écrit par 
  • Damien MOTTIER
  •  • 4 464 mots

Dans le chapitre « Devenir-archives »  : […] Du plaidoyer de Félix Regnault pour la constitution d’un « musée de films » (1912) à la résolution adoptée à Chicago en 1973 en faveur de l’anthropologie visuelle, l’une des principales justifications de l’usage de la photographie et du film en anthropologie a toujours été, selon les mots de Margaret Mead, « la nécessité d’enregistrer de toute urgence un monde qui disparaît » (1975). Le présupposé […] Lire la suite

ÉDITION ÉLECTRONIQUE

  • Écrit par 
  • Alexandra SAEMMER
  •  • 4 000 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « L’édition en ligne »  : […] Hybride, ouverte et interconnectée, l’édition en ligne englobe aujourd’hui la plupart des productions éditoriales numériques. Le livre numérique se connecte au réseau, du moins pendant la phase de téléchargement, et de façon constante si le lecteur utilise les fonctionnalités d’annotation collective ou de commentaire. Il en est de même pour le jeu vidéo, dont beaucoup d’émanations sont aujourd’hui […] Lire la suite

LINGUISTIQUE - Le langage au carrefour des disciplines

  • Écrit par 
  • Catherine FUCHS
  •  • 10 045 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « L'enseignement des langues  »  : […] En matière d'enseignement des langues , il convient de distinguer trois cas : l'enseignement de la langue maternelle, celui d'une langue seconde dans un cadre de bilinguisme et celui d'une langue étrangère. L'enseignement de la langue maternelle, chez le jeune enfant, concerne d'abord l'acquisition de la lecture et de l'écriture : les connaissances requises pour l'élaboration des méthodes d'appren […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Thierry POIBEAU, « HUMANITÉS NUMÉRIQUES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 janvier 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/humanites-numeriques/