HISTOIRE ET SALUT (K. Löwith)Fiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Presque cinquante ans après la parution de sa version allemande, la traduction du livre de Karl Löwith Histoire et Salut. Les présupposés théologiques de la philosophie de l'histoire (trad. M. C. Calliol-Gillet, S. Hurstel, J.-F. Kervégan, Gallimard, 2002) vient enrichir le débat sur la « sécularisation » et ses enjeux, relancé en 1985 par Marcel Gauchet avec Le Désenchantement du monde. Pour Löwith, proche en cela de Max Weber, on ne comprend le processus de la sécularisation que si l'on tient compte des présupposés théologiques qui la sous-tendent. Pour Hans Blumenberg au contraire, elle est, comme il s'est efforcé de le montrer dans La Légitimité des temps modernes le produit inévitable d'une rationalité dominée par la curiosité théorique et la quête d'autonomie.

Paru d'abord en anglais en 1949, puis en 1953 en allemand, Histoire et Salut a exercé une influence considérable sur les approches sociologiques (P. L. Berger), politiques (C. Schmitt), philosophiques (M. Gauchet), théologiques (H. Gollwitzer) de la sécularisation. Son originalité tient d'abord au champ d'investigation choisi : la philosophie de l'histoire, entendue comme interprétation systématique de l'histoire du monde selon un principe directeur qui permet de relier les événements historiques en les rapportant à un sens ultime. Comme le montre l'article « Le Sens de l'histoire » (1961), ce qui intéresse Löwith, c'est de comprendre sous quelles conditions a pu s'éveiller « l'immense question du sens de l'histoire en général ». Cette question ne concerne pas seulement l'histoire de l'humanité, mais l'histoire du monde. La question de son sens ultime se transforme alors en une « question d'accomplissement, qui se situe dans l'avenir ». Cette vision de l'histoire ne va pas de soi, comme le montre la comparaison avec la compréhension grecque de l'histoire. Les Grecs abandonnent l'histoire aux historiens, au lieu d'en faire l'objet d'une méditation philosophique. Pour eux, l [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : docteur en philosophie, professeur émérite de la faculté de philosophie de l'Institut catholique de Paris, titulaire de la chaire "Romano Guardini" à l'université Humboldt de Berlin (2009-2012)

Pour citer l’article

Jean GREISCH, « HISTOIRE ET SALUT (K. Löwith) - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 15 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/histoire-et-salut/