TEMPS PRÉSENT HISTOIRE DU

Une historiographie de la contingence

L'histoire du temps présent a donc été une historiographie articulée autour du renouveau de l'histoire politique, que ce soit l'histoire des « cultures politiques » ou l'histoire sociale du fait politique, deux tendances qui enracinent l'analyse du fait politique dans le tissu social, en étudiant les acteurs, les processus de légitimation, les lieux officiels ou officieux où s'exercent les enjeux de pouvoir. Cette histoire a aussi manifesté un regain d'intérêt pour l'événement, pour les fractures, pour les guerres et les crises. Elle a été également un lieu d'innovation pour l'histoire culturelle, c'est-à-dire l'histoire des pratiques et des politiques culturelles, dont l'importance n'a cessé de croître depuis les années 1950, à l'échelon national, régional ou local. Elle a été enfin un lieu d'innovation sur la question de l'imaginaire social, sur l'analyse des représentations, sur celle de l'opinion, autant de phénomènes qui ne sont certes pas récents mais qui ont un poids particulièrement important dans les sociétés contemporaines, et nécessitent donc une mise en perspective historique.

En d'autres termes, en assumant les paradoxes de leur mission constitutive, les historiens du temps présent se sont révélés sans surprise comme les héritiers de leur propre temps, de ses préoccupations, de ses incertitudes, de sa tendance à valoriser le passé, et de son obsession à vouloir éviter d'en répéter les erreurs.

— Henry ROUSSO

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • Henry ROUSSO : directeur de recherche au C.N.R.S., Institut d'histoire du temps présent

Classification

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Autres références

  • TEMPS PRÉSENT, notion de

    • Écrit par Olivier LÉVY-DUMOULIN
    • 1 372 mots

    Le temps présent, comme objet d'histoire, désigne la période historique dont les témoins vivants peuvent encore rendre compte.

  • HISTOIRE (Histoire et historiens) - Vue d'ensemble

    • Écrit par Olivier LÉVY-DUMOULIN
    • 1 099 mots

    L'histoire comme justification de la politique, comme caution de la mémoire des groupes, l'histoire redécouverte par les autres sciences humaines et sociales sont autant de signes qui témoignent de l'actualité du travail des héritiers d'Hérodote. Les articles qui suivent entendent...

  • HISTOIRE (Histoire et historiens) - Sources et méthodes de l'histoire

    • Écrit par Olivier LÉVY-DUMOULIN
    • 6 217 mots
    • 6 médias
    Depuis la fin des années 1970, l'ouverture des pratiques historiennes au temps présent a accéléré l'entrée de nouveaux supports dans l'univers des sources historiques.
  • LE RÔLE SOCIAL DE L'HISTORIEN (O. Dumoulin)

    • Écrit par Bertrand MÜLLER
    • 995 mots

    Au cours de ces dernières décennies, les scènes d'intervention de l'historien se sont multipliées. Sans changer apparemment de costume, l'historien joue de nouveaux rôles : désormais requis comme témoin ou expert sur des scènes sociales – tribunaux, médias, commissions, etc. –, qui ne sont pas a priori...

Voir aussi