GERMAINS

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Formation des peuples germaniques

Avant César, l'histoire n'a presque aucun moyen direct d'atteindre les Germains, du moins quand ils ne quittent pas leur pays d'origine. Le recours à l'archéologie et à la préhistoire, discrédité par trop d'essais imprudents ou partiaux, ne peut être que fort circonspect. Il ne permet que de reconstituer des aires de civilisation, dans le sens le plus matériel du mot, et la coïncidence de celles-ci avec les aires linguistiques ou avec tel peuple connu quelques siècles plus tard reste très problématique. Il semble précisément qu'entre les Germains et les plus importants de leurs voisins méridionaux, les Celtes, les traits de civilisation communs, et même les populations intermédiaires, aient été nombreux.

C'est donc seulement à titre de conjecture que l'on indique les résultats proposés par les archéologues : un peuplement germanique s'étendant à l'âge du bronze sur la Suède méridionale, le Danemark et l'Allemagne du Nord entre la Weser et l'Oder, puis débordant progressivement au cours du dernier millénaire avant notre ère sur la grande plaine européenne pour atteindre vers 500 avant J.-C. le Rhin inférieur, la Thuringe et la basse Silésie. C'est alors, au moment où triomphe partout l'emploi du fer, que l'expansion germanique vers le sud rencontre l'écran du peuplement celtique, qui s'étend du Rhin moyen au Danube moyen, avant de se prolonger vers l'Italie du Nord, les Balkans et l'Asie Mineure. Jusque vers le ier siècle avant J.-C., cet écran intercepta la plupart des contacts directs entre le monde méditerranéen et le monde germanique : c'est à juste titre que les archéologues scandinaves qualifient la première phase de l'âge du fer d'« âge du fer celtique ». Mais une détérioration climatique contribua peut-être à déclencher, vers le iiie siècle avant J.-C., une série de mouvements profonds qui conduisirent peu après les premiers Germains à la rencontre des civilisations classiques.

Les trois groupes principaux

La période qui va du iiie siècle avant J.-C. au début de notre ère est décisive dans la formation des peuples g[...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 8 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  GERMAINS  » est également traité dans :

ALLEMANDES (LANGUE ET LITTÉRATURES) - Langue

  • Écrit par 
  • Paul VALENTIN
  •  • 4 382 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Indo-européen et germanique »  : […] Des hommes établis vers 1200 avant J.-C. à la base du Jutland semblent être les ancêtres des Germains. Deux peuples, au moins, s'étaient mêlés : les occupants antérieurs, de qui nous ne savons rien, sinon qu'ils étaient agriculteurs, et des conquérants venus, peut-être, du sud-est de l'Europe. Ces derniers avaient imposé leur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/allemandes-langue-et-litteratures-langue/#i_9289

ANGLO-SAXON ART

  • Écrit par 
  • Patrick PÉRIN
  •  • 5 160 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Une situation historique complexe »  : […] Dès les années 280, une troisième menace commença à planer sur la Bretagne romaine, quand des pirates germaniques venus du continent attaquèrent les côtes orientales de l'île, comme d'ailleurs celles du continent. Ce fut le fait de peuples établis sur les rives de la mer du Nord, entre le Jutland et l'embouchure du Rhin : Jutes, Angles, Saxons ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-anglo-saxon/#i_9289

ARCHÉOLOGIE (Archéologie et société) - Archéologie et enjeux de société

  • Écrit par 
  • Jean-Paul DEMOULE
  •  • 4 668 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L'âme du peuple »  : […] e siècle, revendiquent une patrie proprement européenne. Dans cette logique, Kossinna identifie bientôt le berceau des « Indo-Germains » à celui des Germains : selon lui, c'est sur les bords de la Baltique que se serait formé, il y a environ 10 000 ans, un peuple d'exception, voué à conquérir bientôt l'Europe et une partie de l'Asie, mais […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/archeologie-archeologie-et-societe-archeologie-et-enjeux-de-societe/#i_9289

BAPTÊME DE MIESZKO Ier (duc de Pologne)

  • Écrit par 
  • Vincent GOURDON
  •  • 192 mots

Premier prince de la dynastie des Piast attesté dans les textes, Mieszko Ier est, vers 960, à la tête d'une confédération de peuples slaves, entre Oder et Vistule, et désire élargir son autorité à la Poméranie, au nord-ouest. Il entre ainsi en concurrence avec la poussée des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bapteme-de-mieszko-ier/#i_9289

BAVIÈRE

  • Écrit par 
  • Michel EUDE, 
  • Pierre RIQUET
  • , Universalis
  •  • 4 380 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Peuplement et population »  : […] L'unité de peuplement n'existe pas ; trois « « souches » » germaniques ont occupé l'actuelle Bavière : au nord, dans les pays du Main, les Franconiens ont construit des villages-tas aux maisons-cours à colombages, n'édifiant de hameaux et de fermes isolées que lors des défrichements forestiers ultérieurs ; au sud-ouest, entre Iller et Lech, le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/baviere/#i_9289

BURGONDES

  • Écrit par 
  • Patrick PÉRIN
  •  • 3 324 mots
  •  • 5 médias

avant d'entreprendre une nouvelle migration vers le sud-ouest, qui les conduira aux frontières du monde romain. Associés à une autre « nation » germanique, celle des Alamans, les Burgondes tenteront en vain, peu après 260, de forcer le limes des champs Décumates, ligne fortifiée grâce à laquelle l'autorité romaine avait pu réduire la saillie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/burgondes/#i_9289

CELTES

  • Écrit par 
  • Christian-Joseph GUYONVARC'H, 
  • Pierre-Yves LAMBERT, 
  • Stéphane VERGER
  •  • 15 894 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « La fin de l'indépendance et l'héritage celtique »  : […] Daces du roi Burebistas qui marchent contre les Boïens et les Taurisques de Celtique orientale ; puis les Germains d'Arioviste qui s'attaquent à la Gaule de l'Est. Ces opérations militaires entraînent de grands déplacements de peuples et marquent la fin de la partie nord-orientale du domaine laténien, qui passe sous la domination des Germains […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/celtes/#i_9289

CÉSAR (-101--44)

  • Écrit par 
  • Claude NICOLET, 
  • Michel RAMBAUD
  •  • 7 690 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « La conquête des Gaules »  : […] chef avait un moment essayé, en accord avec certains dirigeants éduens et séquanes, d'établir une sorte d'hégémonie sur la Gaule, pressés par les Germains, décident d'émigrer vers la Saintonge et demandent l'autorisation de traverser le nord de la province romaine. Ce double danger, germain et gaulois, donne à César l'occasion d'intervenir et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cesar-101-44/#i_9289

CONSULATS DE MARIUS

  • Écrit par 
  • Xavier LAPRAY
  •  • 298 mots

Marius est un général populaire qui domine la vie politique romaine de la fin du IIe siècle avant J.-C. « Homme nouveau », puisque aucun de ses ancêtres n'a géré de magistrature, il doit son ascension tant à ses compétences militaires qu'à l'appui du puissant clan des Metelli. Il rompt cependant avec celui-ci et, s'appuyant […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/consulats-de-marius/#i_9289

DÉBUT DES GRANDES MIGRATIONS

  • Écrit par 
  • Patrick PÉRIN
  •  • 203 mots

Dès le iiie siècle avant notre ère, il y eut de multiples mouvements de peuples germaniques à partir de l'Europe du Nord, mais qui ne menacèrent pas directement le monde romain, sinon par des raids sans lendemain, notamment au milieu du iiie siècle de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/debut-des-grandes-migrations/#i_9289

DES FRANCS AUX MÉROVINGIENS (expositions)

  • Écrit par 
  • Claude SEILLIER
  •  • 1 301 mots

dignitatum (Notice des dignités), qui dresse la liste des troupes romaines, mentionne ce recrutement. Si l'acculturation des Germains installés en Gaule fut rapide, l'archéologie a néanmoins permis d'identifier des individus d'origine barbare grâce à certains usages funéraires, telle une pratique résiduelle de l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/des-francs-aux-merovingiens/#i_9289

FRANCS

  • Écrit par 
  • Lucien MUSSET
  •  • 2 629 mots
  •  • 1 média

Les Francs, qui étaient destinés à assumer durant tout le haut Moyen Âge un rôle dirigeant parmi les peuples germaniques, apparaissent aux historiens dans des conditions obscures, vers le milieu du iiie siècle après J.-C. Leur nom est cité pour la première fois à propos d'événements de 241 et, à partir des années 275-280, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francs/#i_9289

GAULE

  • Écrit par 
  • Jean-Paul DEMOULE, 
  • Jean-Jacques HATT
  •  • 26 411 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « L'invasion des Cimbres et des Teutons »  : […] Interrompant l'œuvre de pacification et d'organisation des Romains en Narbonnaise, un épisode dramatique concrétisa aux yeux du colonisateur, pour la première fois dans l'histoire, le danger germanique. Depuis 120 avant J.-C., les Cimbres et les Teutons, originaires des rives de la mer du Nord et de la Baltique, avaient commencé leurs migrations […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gaule/#i_9289

GERMAINS ORIENTAUX, archéologie et art

  • Écrit par 
  • Michel KAZANSKI
  •  • 4 234 mots
  •  • 33 médias

L'expression « Germains orientaux » a été adoptée par les linguistes pour désigner les peuples germaniques de l'Antiquité dont la langue se différenciait, d'une part, de celle des Germains occidentaux de la Rhénanie, de l'Elbe et de la mer du Nord et, d'autre part, de celle des Germains septentrionaux de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/germains-orientaux-archeologie-et-art/#i_9289

GERMANIE

  • Écrit par 
  • Raymond CHEVALLIER
  •  • 2 734 mots
  •  • 2 médias

L'extrême fractionnement des tribus germaniques (Stamme) avait empêché la naissance d'une véritable nation (cf. germains), et Rome, à partir du ier siècle avant J.-C., chercha à infléchir le développement naturel de la société […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/germanie/#i_9289

HERMANN ou ARMINIUS (-18-19)

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 363 mots

Vénéré encore aujourd'hui par certains historiens allemands, Arminius (forme latinisée du mot germanique Hermann qui signifie chef, capitaine) dirige, sous Auguste et sous Tibère, le peuple des Chérusques (au sud du Hanovre et du Brunswick). Il apparaît comme le symbole du patriote allemand qui refuse de ployer devant l'ennemi. Il ne succombe pas […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hermann-arminius/#i_9289

HÉRULES

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 226 mots

Puissant peuple germain venu de Scandinavie, les Hérules contribuent avec d'autres Barbares à l'invasion de l'Empire romain et à sa lente destruction. Au iiie siècle, ils s'installent sur les bords de la mer Noire et s'allient aux Goths pour attaquer les Romains. En 263 ils […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/herules/#i_9289

INDO-EUROPÉENS (archéologie)

  • Écrit par 
  • Jean-Paul DEMOULE
  •  • 5 144 mots

Dans le chapitre « Les Indo-Germains »  : […] chercheurs allemands proposent une nouvelle hypothèse, ultime aboutissement du rapatriement du berceau orginel : l'Allemagne du Nord et la Scandinavie. Ainsi, les Indo-Européens, qui ont toujours été appelés « Indo-Germains » (Indo-Germanen) en allemand, sont identifiés aux Germains. L'argumentation linguistique est due à Hermann Hirt (pour […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/indo-europeens/#i_9289

INVASIONS GRANDES

  • Écrit par 
  • Lucien MUSSET
  •  • 16 128 mots
  •  • 8 médias

courte durée ; mais plus souvent les groupes se heurtent et s'opposent. Il ne faut pas tomber dans l'illusion que des entités comme les Germains ou les Celtes ont représenté quelque chose de concret pour les contemporains, ni qu'entre les peuples qu'on pourvoit aujourd'hui de ces étiquettes il y a eu parallélisme des actions ou convergence des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grandes-invasions/#i_9289

LOMBARDS

  • Écrit par 
  • Lucien MUSSET, 
  • Patrick PÉRIN
  •  • 6 920 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « La « phase pannonienne » »  : […] À la différence des Alamans, des Burgondes ou des Francs, Germains occidentaux dont les origines échappent presque totalement à l'enquête archéologique, les Lombards nous sont connus par une culture matérielle dès leur apparition dans l'histoire, au début de notre ère. Ils sont alors établis dans les régions de l'Elbe inférieure. De vastes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lombards/#i_9289

MOYEN ÂGE - Le monde médiéval

  • Écrit par 
  • Léopold GÉNICOT
  •  • 12 274 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Éléments »  : […] Maîtres de l'Occident, les Germains devaient normalement lui imposer leurs conceptions et leurs structures politiques et sociales. Elles étaient d'ailleurs bien moins éloignées de celles de la Rome du ive siècle qu'on ne l'a cru longtemps, et les érudits allemands s'opposent actuellement sur le point […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/moyen-age-le-monde-medieval/#i_9289

MYTHOLOGIES - Dieux des peuples "barbares"

  • Écrit par 
  • Régis BOYER, 
  • Pierre-Yves LAMBERT
  • , Universalis
  •  • 8 019 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Mythologie germano-nordique »  : […] autres témoins (archéologiques et runiques ; écrits non germaniques) posent de graves problèmes d'élucidation. De plus, on est très mal renseigné sur ce qu'étaient les Germains : des Indo-Européens, à coup sûr, qui ont investi leur aire d'implantation actuelle, en vagues successives, à partir du IIIe millénaire avant J.-C., mais qui tirent leur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mythologies-dieux-des-peuples-barbares/#i_9289

NOBLESSE

  • Écrit par 
  • Jean MEYER
  •  • 4 944 mots

Dans le chapitre « L'origine : un débat d'historiens (XVIIIe-XXe s.) »  : […] utilité militaire de la noblesse, le comte de Boulainvilliers souligne que la noblesse descend des conquérants germains. La suprématie sociale se fonde donc sur le droit de conquête des valeureux guerriers, dont la « vertu » est proche de l'état de nature, sur les Gallo-Romains, descendants dégénérés d'une civilisation corrompue. Corollaire : le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/noblesse/#i_9289

SCANDINAVIE

  • Écrit par 
  • Martin Edvard BLINDHEIM, 
  • Régis BOYER, 
  • Georges CHABOT, 
  • Lucien MUSSET, 
  • Nicole PÉRIN, 
  • Jean-Michel QUENARDEL
  •  • 22 098 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Le style animalier des Germains du Nord »  : […] continent chez les Alamans et chez les Lombards d'Italie. Les contacts entre Alamans et Germains du Nord par le biais des royaumes thuringiens sont effectivement attestés au vie siècle par l'importation et l'imitation de fibules scandinaves à décor animalier, mais aussi par l'établissement d'orfèvres nordiques en pays […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/scandinavie/#i_9289

SLAVES

  • Écrit par 
  • Denise EECKAUTE, 
  • Paul GARDE, 
  • Michel KAZANSKI
  •  • 22 534 mots
  •  • 46 médias

Dans le chapitre « Les conséquences des Grandes Invasions »  : […] De même, la nécessité de se défendre contre la pénétration tant politique que religieuse des Germains, Saxons et Bavarois, ainsi que contre les Magyars qui s'étaient substitués dans les plaines de la Tisza aux Avars écrasés simultanément par les Francs, les Slaves et les Bulgares, entraîna au viiie siècle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/slaves/#i_9289

THURINGIENS, ALAMANS ET BAVAROIS

  • Écrit par 
  • Patrick PÉRIN
  •  • 4 351 mots
  •  • 3 médias

Francs, il ne qualifie pas un peuple ethniquement homogène, mais la fusion d'un certain nombre de tribus germaniques qui étaient installées dans le triangle des champs Décumates (délimité par le Rhin et le Danube supérieurs) et avaient été de longue date en contact guerrier ou pacifique avec le monde romain voisin. Dès la seconde […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/thuringiens-alamans-et-bavarois/#i_9289

Voir aussi

ALAINS    BASTARNES    CHATTES    CHAUQUES    CHÉRUSQUES    CIMBRES    FRISONS    GOTHS ou GOTS    TEUTONS

Pour citer l’article

Lucien MUSSET, « GERMAINS », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 05 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/germains/