DE COSTER GERMAINE (1895-1992)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Grande figure de l'art du livre, Germaine De Coster laisse derrière elle l'œuvre impressionnant d'une artiste qui exerça ses talents à la fois dans les domaines de la gravure, de l'illustration de livres et de la décoration de reliures. Née le 1er septembre 1895, à Paris, dans une famille d'ingénieurs d'origine flamande, elle connaît une enfance sereine et équilibrée dans un milieu propice à l'épanouissement personnel. Elle est attirée très tôt par les arts, notamment la musique et le dessin, et recherche, auprès des bêtes et à travers les voyages, un contact étroit avec la nature. L'École nationale des arts décoratifs, de 1911 à 1914, et la préparation au professorat de dessin constituent les principales étapes de son apprentissage artistique. C'est auprès de Jules Chadel et de Yoshyiro Urushibara qu'elle s'initie à la gravure sur bois de fil selon les méthodes japonaises, c'est-à-dire l'utilisation du bois par grands aplats, tirés à l'encre de Chine et à l'eau, en vue d'obtenir par superposition des modelés subtils. Cette technique de gravure, réputée parmi les plus difficiles, en usage en Chine et au Japon, est peu pratiquée en Europe. Germaine De Coster sera l'une des rares à l'adopter en France, notamment pour l'illustration de livres. Dans ce domaine, c'est encore auprès de Jules Chadel qu'elle se perfectionne en le secondant durant plus de vingt-cinq ans pour la gravure des illustrations de grands livres édités par les prestigieuses sociétés de bibliophiles de l'époque, ainsi que pour de multiples travaux de décoration (reliures, bijoux, masques pour l'Opéra de Paris, etc.). Dans le même temps, elle s'intéresse aux décors de théâtre et apporte son concours à Jacques Copeau et à Louis Jouvet dans leur atelier de décors du théâtre du Vieux-Colombier. Nommée en 1921 professeur au collège technique des Arts appliqués de la rue Duperré, elle y enseigne la [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

  • : journaliste, chargé de cours à l'École supérieure Estienne

Classification


Autres références

«  DE COSTER GERMAINE (1895-1992)  » est également traité dans :

RELIURE

  • Écrit par 
  • Pascal FULACHER, 
  • Jacques GUIGNARD
  •  • 8 857 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les innovations d'après guerre »  : […] Henri Mercher (1912-1976) est une figure marquante de la reliure de l'après-guerre. Après avoir été un très bon façonnier, il se consacra entièrement à ses propres décors. Dès 1948, il créa un nouveau procédé d'emboîtage, dérivé du bradel, qu'il fit breveter en 1952 : le dos du livre est d'abord couvert, puis les plats sont rapportés sur un retour de peau. Cette technique offre l'avantage de facil […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/reliure/#i_98320

Pour citer l’article

Pascal FULACHER, « DE COSTER GERMAINE - (1895-1992) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/germaine-de-coster/