DUBY GEORGES (1919-1996)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Un regard novateur et global sur le Moyen Âge

« Son » Moyen Âge est celui de la féodalité à son apogée, après la fin des invasions et de leurs désastres, mais avant la grande époque où les Capétiens lancent et réussissent l'œuvre de construction d'un État. La féodalité, c'est tout un système social : des paysans qui travaillent, qui défrichent, qui bâtissent (et Duby sera un des pionniers de l'introduction de l'archéologie médiévale) ; des nobles qui vivent de la production de leurs « protégés » et occupent leurs loisirs à des jeux brutaux qui tiennent à la fois de la guerre, de la vendetta et du sport (les tournois) ; et les clercs, qui achèvent de répandre la foi chrétienne, réconfortant les uns, disciplinant tant bien que mal les autres. On savait cela plus ou moins, mais l'important est la précision et la finesse avec laquelle sont retracés ces rapports humains, ainsi que la conscience que les hommes en avaient. Qu'était-ce alors qu'une famille ? qu'une bande de jeunes (guerriers) ? Qu'était-ce qu'aimer ? qu'être fidèle ? que servir ? Dans cette volonté de tout évoquer et de tout comprendre, de réaliser ce qu'on commence alors à appeler l'« histoire des mentalités collectives », Duby se rattache désormais tout autant au Marc Bloch des Rois thaumaturges qu'à celui des Caractères originaux. Il rejoint dans cette chasse à l'anachronisme intellectuel le Lucien Febvre de Rabelais ou le Philippe Ariès des Attitudes devant la vie. Plus tard, Duby développera ces recherches des mentalités avec une véritable passion.

Docteur ès lettres à trente ans, Georges Duby inaugure sa carrière de professeur de faculté à Besançon, puis, après un instant d'hésitation, retourne à Lyon ; ensuite, il accepte une nomination à Aix-en-Provence, où il enseignera de 1951 à 1970, date de son élection au Collège de France. Que Duby, avec quelques autres professeurs, ait assez v [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages


Écrit par :

Classification


Autres références

«  DUBY GEORGES (1919-1996)  » est également traité dans :

ARS NOVA

  • Écrit par 
  • Roger BLANCHARD
  •  • 6 409 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le cadre historique »  : […] Avant d'étudier l'aspect technique de cet art nouveau, il convient de le replacer dans son cadre historique. Dans son ouvrage, Fondements d'un nouvel humanisme (Genève, 1966), Georges Duby écrit : « Incontestablement, le xiv e  siècle ne fut pas dans l'ordre des valeurs culturelles un moment de contraction, mais bien au contraire de rare fécondité et de progrès. Il apparaît que les dégradations m […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ars-nova/#i_98371

HISTOIRE (Domaines et champs) - Anthropologie historique

  • Écrit par 
  • André BURGUIÈRE
  •  • 3 164 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « À la rencontre du structuralisme »  : […] Au cours des années 1970, les emprunts des historiens à l'anthropologie s'intensifient. Pour Georges Duby, qui marche dans les pas de Marc Bloch, le transfert est homéopathique et calculé. Dans chacun de ses livres, nourris par une solide érudition, il introduit un emprunt conceptuel à l'anthropologie qui approfondit sa perspective. Son analyse de la mise en place des lignages féodaux dans La Soc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/histoire-domaines-et-champs-anthropologie-historique/#i_98371

MARIE. LE CULTE DE LA VIERGE DANS LA SOCIÉTÉ MÉDIÉVALE (ouvr. collectif)

  • Écrit par 
  • Jacques BERLIOZ
  •  • 1 259 mots

Quelle situation la société fit-elle aux femmes aux xi e et xii e  siècles ? Georges Duby s'interrogea sur ce sujet dans son séminaire du Collège de France à Paris durant de longues années. Parmi les diverses approches du problème, fut abordée, durant les années 1990-1992, la question de la vénération de la Vierge. Ce sont les contributions – une vingtaine – des historiens que Georges Duby avait […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marie-le-culte-de-la-vierge-dans-la-societe-medievale/#i_98371

Pour citer l’article

Maurice AGULHON, « DUBY GEORGES - (1919-1996) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/georges-duby/