Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

SIMMEL GEORG (1858-1918)

Bibliographie

Œuvres de Georg Simmel

Die Probleme der Geschichtsphilosophie, Duncker und Humblot, Munich-Leipzig, 1892 (Les Problèmes de la philosophie de l'histoire, trad. R. Boudon, P.U.F., Paris, 1984) ; Philosophie des Geldes, Duncker und Humblot, 1900, éd. augm. 1907 (Philosophie de l'argent, trad. S. Cornille et P. Ivernel, P.U.F., 1987) ; Grundfragen der Soziologie (Individuum und Gesellschaft), G. J. Göschen, Berlin, 1917 (Sociologie et épistémiologie, introd. J. Freund, trad. L. Gasparini, P.U.F., 1981) ; Soziologie. Untersuchungen über die Formen der Vergesellschaftung, Duncker und Humblot, 1908.

Études

À propos de « Philosophie de l'argent » de Georg Simmel, ouvr. coll., L'Harmattan, Paris, 1993

R. Aron, La Philosophie critique de l'histoire. Essai sur une théorie allemande de l'histoire, Vrin, Paris, 1964

T. Caplow, Two Against One : Coalitions in Triads, Prentice Hall, Englewoods Cliffs (N. J.), 1968 (Deux contre un : les coalitions dans les triades, trad. P. Cep, Armand Colin, Paris, 1971)

É. Durkheim, Textes, t. I, Minuit, Paris, 1975

M. Landmann, Georg Simmel. Das individuelle Gesetz, Suhrkamp, Francfort, 1968

F. Léger, La Pensée de Georges Simmel, Kimé, Paris, 1989

O. Rammstedt & P. Watier dir., Georg Simmel et les sciences humaines, colloque (1988), Méridiens-Klincksieck, Paris, 1992

P. E. Schnabel, Die soziologische Gesamtkonzeption Georg Simmels, Fischer, Stuttgart, 1974

K. H. Wolff, The Sociology of Georg Simmel, The Free Press, Glencoe, 1950.

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : membre de l'Académie des sciences morales et politiques, professeur à l'université de Paris-IV-Sorbonne

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Autres références

  • ANTHROPOLOGIE URBAINE

    • Écrit par Thierry BOISSIÈRE
    • 4 898 mots
    • 2 médias
    ...Capitale de la Prusse et de l’Allemagne réunies, Berlin devient la plus grande ville industrielle d’Europe, passant de 700 000 à 4 millions d’habitants entre 1867 et 1913. Elle présente un modèle social nouveau, que de nombreux sociologues allemands, dont Georg Simmel, vont étudier entre 1890 et 1920.
  • AUTORITÉ

    • Écrit par Éric LETONTURIER
    • 2 800 mots
    • 11 médias
    Dans ce sillage,Georg Simmel (Sociologie, 1908), convaincu des vertus de cohésion et de loyalisme qu'apporte l'autorité, la définit comme une interaction prenant des formes idéales diverses (centralisation individuelle, subordination à une pluralité, subordination à un principe) caractéristiques...
  • COMMERCES URBAINS ET MIGRATIONS

    • Écrit par Lucine ENDELSTEIN
    • 1 097 mots

    Avec la confection et l’artisanat, le commerce de détail est une activité associée de longue date aux migrations, au point que Georg Simmel déclarait dès 1908 que « l’étranger fait partout son apparition comme commerçant, et le commerçant comme étranger » (Simmel, 1990). Les réseaux de solidarité...

  • FAIT SOCIAL

    • Écrit par Claude JAVEAU
    • 1 289 mots
    La tradition allemande (Max Weber, Georg Simmel), il convient de le noter, ignore le concept de fait social. Son unité de connaissance est l'« activité sociale » (soziales Handeln), dirigée vers autrui et porteuse d'un sens particulier. Cette perspective, qui sous-tend une démarche dite «...
  • Afficher les 11 références

Voir aussi