LE PLAY FRÉDÉRIC (1806-1882)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le Play est, sans doute, le plus méconnu des fondateurs de la sociologie. L'orientation de sa philosophie sociale, qui permet de le ranger d'emblée parmi les penseurs rétrogrades, fournit un prétexte commode pour ne pas examiner l'ensemble de son œuvre. Ses principes d'observation directe de la réalité et de recherche comparative, sa méthode monographique, ses techniques de quantification par le budget qu'il a appliqués à l'étude systématique des familles ouvrières font pourtant de lui le premier théoricien de la sociologie de terrain. De plus, sa double activité de haut fonctionnaire et de sociologue éclaire l'histoire de la sociologie qu'il a contribué à organiser en créant la Société d'économie sociale. Ses continuateurs ont été nombreux et actifs durant un demi-siècle. Ils ont complété la méthode monographique et lui ont ouvert de nouveaux champs d'application. Essaimant dans divers milieux sociaux, les leplaysiens ont pris une part non négligeable dans la diffusion de la sociologie au sein de la société française.

Le Play, haut fonctionnaire et sociologue

Le Play naît le 11 avril 1806 à La Rivière-Saint-Sauveur (Calvados). Il y passe les premières années de son enfance « au milieu d'une population maritime chrétienne et dévouée à la patrie [...] », comme il l'écrit lui-même dans Les Ouvriers européens, « à l'abri des opinions délétères qui, depuis 1789, étaient propagées dans la majeure partie de la France ». Son père, un fonctionnaire de l'administration des Douanes, étant mort prématurément en 1811, il s'attache fortement à sa mère dont il reçoit une éducation très chrétienne.

Admis en octobre 1825 à l'École polytechnique, il y connaît le bouillonnement des idées politiques et sociales dont l'École est le siège à cette époque. Les saint-simoniens Michel Chevalier et, surtout, Jean Reynaud qui devient son ami, sont ses condisciples. Sorti en bon rang de Polytechnique, Le Play entre à l'École des mines. Élève brillant, il se fait remarquer par la direction de l'École qui l'appuie lorsque, en 1829, il forme avec Reynaud le [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 7 pages




Écrit par :

  • : docteur de troisième cycle en sociologie, chargé de cours à l'U.E.R. des sciences de l'éducation à l'université de Paris-VIII

Classification


Autres références

«  LE PLAY FRÉDÉRIC (1806-1882)  » est également traité dans :

CATHOLICISME LIBÉRAL ET CATHOLICISME SOCIAL

  • Écrit par 
  • René RÉMOND
  •  • 7 261 mots

Dans le chapitre « De l'initiative spontanée... »  : […] L'accord sur ces quelques intuitions fondamentales laissait un large champ à l'initiative. À partir de la dénonciation, ambiguë, de l'injustice existante et du procès de la société libérale, on pouvait aussi bien déduire le retour à un ordre antérieur que s'orienter vers la recherche d'un ordre nouveau. L'histoire du catholicisme social est en partie celle de l'alternance entre ces deux attirances […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/catholicisme-liberal-et-catholicisme-social/#i_3690

DROIT ÉCOLE SOCIOLOGIQUE DU

  • Écrit par 
  • Jean-Louis HALPÉRIN
  •  • 1 275 mots

Dans le chapitre « En marge de l'Exégèse »  : […] En France, alors que la codification napoléonienne engageait la majorité de la doctrine sur la voie de l'Exégèse – c'est-à-dire d'une interprétation littérale de la loi – quelques juristes de l'époque impériale avaient prêté un peu plus d'attention aux facteurs ou aux effets sociaux du droit. Dans la lignée de la pensée des Lumières, notamment de Montesquieu, des révolutionnaires comme Sieyès, C […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ecole-sociologique-du-droit/#i_3690

ÉCONOMIE SOCIALE

  • Écrit par 
  • Éric BIDET
  •  • 6 004 mots

Dans le chapitre « L'école de Le Play (ou école de la charité) »  : […] Plus que sur la volonté d'émancipation des travailleurs, l a deuxième tradition s'appuie sur les valeurs liées à la charité chrétienne et, plus largement, au christianisme social, qui insistent sur l’obligation de solidarité des nantis envers les plus défavorisés, et préconise davantage le patronage que l'association ouvrière ou la communauté. Elle valorise la figure du patron éclairé dont l’autor […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/economie-sociale/#i_3690

FAMILLE - Sociologie

  • Écrit par 
  • Rémi LENOIR
  •  • 5 316 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La famille et la naissance de la sociologie »  : […] Les discours sur la famille se multiplient dans la seconde moitié du xix e  siècle, aussi bien dans les domaines scientifiques, religieux, philosophiques, politiques que médicaux. À cet égard, les écrits de Durkheim sont exemplaires. Ils constituent inséparablement des éléments de connaissance de la famille de son temps et une représentation nor […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/famille-sociologie/#i_3690

RAPPORT SOCIAL

  • Écrit par 
  • François VATIN
  •  • 1 476 mots

Si l’expression « rapport social » est parfois utilisée, le pluriel est beaucoup plus usité. Elle apparaît à l’entrée « social » dans la septième édition du Dictionnaire de l’Académie française (1835). À l’entrée « rapport », on lit cette courte définition : « se dit souvent des relations que les hommes ont entre eux ». Dans le Dictionnaire d’Émile Littré (2 e  éd., 1872-1 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rapport-social/#i_3690

TRAVAIL SOCIOLOGIE DU

  • Écrit par 
  • François VATIN
  •  • 4 463 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Les enquêtes sociales »  : […] Cette réflexion théorique a un pendant empirique : les « enquêtes sociales », dont les premières sont mises en œuvre en Angleterre dès la fin du xviii e  siècle, alors que l'industrialisation et l'exode rural font apparaître un paupérisme urbain. En France, l'essor des enquêtes sociales doit beaucoup à l'Académie des sciences morales et politiqu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sociologie-du-travail/#i_3690

Voir aussi

Pour citer l’article

Antoine SAVOYE, « LE PLAY FRÉDÉRIC - (1806-1882) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 avril 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/frederic-le-play/