HENNEBIQUE FRANÇOIS (1842-1921)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Au début des années 1890, le Français François Hennebique fonda la première grande firme internationale de béton armé, qui réussit à imposer le nouveau matériau sur le marché de la construction et des ouvrages d'art. Soignant particulièrement la renommée de son entreprise et la diffusion de son procédé technique, il attacha son nom à l'émergence d'un nouvel art de bâtir, au point d'éclipser parfois ses devanciers et ses concurrents.

Né à Neuville-Saint-Vaast (Pas-de-Calais) en 1842, François Hennebique est mort à Paris en 1921. Chef de chantier autodidacte, il s'installe à Bruxelles vers 1880, où il propose une solution mixte de construction alliant des pièces de fer autonomes et du béton. Ses idées évoluent alors vers la réalisation de structures continues en utilisant exclusivement le béton armé. Il développe en particulier un plancher incombustible. Son système procède par éléments aux fonctions bien identifiées : piles porteuses, poutres en T, dalles, etc. Tous en béton armés, ils appartiennent cependant à la même structure qui doit tendre à un ensemble monolithe, afin d'en assurer la cohérence et une meilleure résistance aux efforts. L'étrier de fer, une pièce maîtresse de liaison entre les éléments de la construction, devient l'une des clefs du procédé Hennebique, objet de brevet et bientôt symbole de la firme.

Au début des années 1890, l'ensemble forme un système global de construction en béton armé adaptable à de multiples situations : bâtiments industriels, ouvrages d'art, immeubles, villas, citernes, et même un palais de style hindou à Héliopolis en Égypte ! Outre la possibilité de répondre à des nécessités pratiques et architecturales très diverses, l'intérêt de la méthode Hennebique réside dans une mise en œuvre relativement facile, ne nécessitant pas de qualification particulière pour les ouvriers des chantiers. Enfin, les délais de construction sont relativement brefs et les coûts bien maîtrisés.

En 1892-1893, Hennebique dépose ses brevets en France et installe sa firme à Paris  [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  HENNEBIQUE FRANÇOIS (1842-1921)  » est également traité dans :

ARCHITECTURE (Matériaux et techniques) - Béton

  • Écrit par 
  • Bernard HAMBURGER
  •  • 3 183 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Historique »  : […] Le béton de ciment armé est né sous la forme d'une barque, flottant sur le lac du Bourget. Lambot avait ainsi inventé le procédé, dès 1848. Monier, un an plus tard, le découvre à nouveau, pour des bacs à fleurs. En 1900, le premier immeuble en béton armé est édifié à Paris, 1, rue Danton, par François Hennebique. Dès lors, les brevets se succèdent rapidement : Monier met au point successivement u […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/architecture-materiaux-et-techniques-beton/#i_8108

ARCHITECTURE RELIGIEUSE AU XXe SIÈCLE, France

  • Écrit par 
  • Simon TEXIER
  •  • 5 274 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Montmartre : deux chantiers fondateurs »  : […] Si la loi sur la « séparation des Églises et de l'État » (1905) représente un moment crucial dans l'évolution du processus de construction des églises en France – le clergé devient alors seul maître d'ouvrage –, deux dates semblent fondamentales, qui marquent la fin d'importants chantiers, sur la butte Montmartre à Paris. En 1910, Lucien Magne achève en effet l'immense entreprise que son aîné Pau […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/architecture-religieuse-au-xxe-siecle-france/#i_8108

INDUSTRIELLE ARCHITECTURE

  • Écrit par 
  • Françoise HAMON
  • , Universalis
  •  • 4 844 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Les matériaux nouveaux »  : […] La construction industrielle n'a pas été le laboratoire d'expérimentation qu'on aurait pu croire : le fer, la brique, le béton sont apparus d'abord dans d'autres programmes ; le fer dans les charpentes du Théâtre-Français dès 1787, le béton à Saint-Jean de Montmartre en 1894. Mais il est vrai cependant que l'industrie, par ses exigences techniques (incombustibilité, longues portées, résistance des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/architecture-industrielle/#i_8108

PONTS

  • Écrit par 
  • Michel VIRLOGEUX
  •  • 12 253 mots
  •  • 19 médias

Dans le chapitre « L'invention du béton »  : […] Un autre grand chapitre de la construction s'est ouvert au xix e  siècle avec l'invention du béton, du béton armé et, plus tard, du béton précontraint. Les Romains utilisaient déjà des liants hydrauliques tels que les mortiers de chaux, et même de chaux hydraulique, mais la technique fut perdue avec les grandes invasions, et les constructeurs n'ont plus utilisé que la chaux grasse ou la chaux mai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ponts/#i_8108

Pour citer l’article

Michel COTTE, « HENNEBIQUE FRANÇOIS - (1842-1921) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 29 janvier 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/francois-hennebique/