Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

FRANCO FRANCISCO (1892-1975)

  • Article mis en ligne le
  • Modifié le
  • Écrit par

La vie et la carrière de Francisco Franco peuvent se diviser en quatre périodes : de sa naissance à El Ferrol, en Galice, jusqu'en 1912, date d'obtention de son grade de sous-lieutenant, il a mené une enfance anonyme dans sa ville natale puis a été élève de l'Académie d'infanterie de Tolède ; de 1912 à 1926, il connaît une carrière fulgurante d'officier africaniste jusqu'à être promu général de brigade ; de 1926 à 1939, il occupe des postes importants sous les régimes successifs, puis participe, en juillet 1936, au coup d'État contre la seconde République et devient, au cours de la guerre civile, généralissime de l'armée rebelle qu'il mène à la victoire le 1er avril 1939 ; de 1939 à sa mort, il est à la tête d'une des plus longues dictatures du xxe siècle, qu'il dirige de manière très répressive et en adoptant un système économique fondé sur l'autarcie dans un premier temps, puis, à partir de 1957, il forme un nouveau gouvernement et ouvre le pays au marché économique.

Une enfance anonyme

Francisco Franco Bahamonde est né le 4 décembre 1892 au Ferrol (La Corogne), en Galice. Depuis six générations, sa famille, tant du côté paternel que maternel, était vouée au service de la marine (Armada). Francisco Franco, deuxième fils de Nicolás Franco et Pilar Bahamonde qui eurent cinq enfants, est né au cœur de ce « ghetto » militaire. Élevés avec leurs cousins, les enfants Franco formèrent une véritable fratrie. Nicolás Franco, qui avait couru le monde, leur faisait faire des « promenades pédagogiques » très instructives.

La scolarité de Francisco Franco a laissé peu de souvenirs : « moyen » en tout, il ne montrait de talent qu'en dessin, avait une excellente mémoire et faisait preuve d'habileté manuelle. Comme son frère aîné Nicolás, il se destinait à la marine de guerre. Mais, au printemps de 1907, l'Académie navale d'El Ferrol fut fermée (la flotte de guerre espagnole avait été détruite lors de la guerre de Cuba en 1898). Le jeune Francisco n'eut d'autre recours que de s'inscrire à l'Académie d'infanterie de Tolède. Parmi les plus jeunes candidats (quinze ans), il fut reçu au concours d'entrée de juin 1907. La même année, à la faveur d'une promotion à Madrid, son père, qui ne supportait plus l'atmosphère du Ferrol, quitta sa famille. Francisco Franco, qui adorait sa mère, ne pardonna jamais cette « trahison » d'un père qui le jugeait le plus médiocre de ses trois fils.

La formation de l'Académie était traditionnelle. Durant trois ans, Franco fit preuve d'endurance physique et de caractère en s'opposant aux bizutages. Il découvrit Tolède et la Castille et n'obtint qu'un rang médiocre au concours de sortie en 1910 : 251e sur 312. Il était toutefois sous-lieutenant à dix-sept ans et demi.

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

Classification

Pour citer cet article

Bartolomé BENNASSAR. FRANCO FRANCISCO (1892-1975) [en ligne]. In Encyclopædia Universalis. Disponible sur : (consulté le )

Article mis en ligne le et modifié le 10/02/2009

Médias

Franco - crédits : Keystone/ Hulton Archive/ Getty Images

Franco

Francisco Franco, 1939 - crédits : Keystone/ Hulton Archive/ Getty Images

Francisco Franco, 1939

Fin de la guerre civile espagnole, 1939 - crédits : National Archives

Fin de la guerre civile espagnole, 1939

Autres références

  • ALPHONSE XIII (1886-1941) roi d'Espagne (1886-1931)

    • Écrit par
    • 577 mots

    Roi d'Espagne (1886-1931), né le 17 mai 1886, à Madrid, mort le 28 février 1941, à Rome.

    Fils posthume d'Alphonse XII, Alphonse XIII est proclamé roi dès sa naissance sous la régence de sa mère, Marie-Christine de Habsbourg-Lorraine. Enfant intelligent et vif, il est élevé dans une ambiance...

  • CARRERO BLANCO LUIS (1903-1973)

    • Écrit par
    • 422 mots
    • 3 médias

    Entré à quinze ans à l'École navale, Luis Carrero Blanco participa, comme jeune officier de marine, à la campagne du Maroc espagnol (1924-1926). Diplômé de l'École de guerre navale espagnole, stagiaire à l'École de guerre navale française, il servit pendant quelques années à bord de sous-marins,...

  • ESPAGNE (Le territoire et les hommes) - De l'unité politique à la guerre civile

    • Écrit par
    • 14 344 mots
    • 18 médias
    ...front commun, elle tint pendant une quinzaine de jours la région minière, et il fallut une intervention de l'armée, dirigée depuis Madrid par le général Franco, pour la réduire. La coalition gouvernementale en sortit fortifiée. Dans toute l'Espagne, de nombreuses personnalités et militants de gauche furent...
  • ESPAGNE (Le territoire et les hommes) - L'ère franquiste

    • Écrit par
    • 7 234 mots
    • 3 médias
    ...civile. Il va de soi que la dictature franquiste procède du soulèvement militaire du 18 juillet 1936, et qu'elle s'identifie plus directement au général Franco à partir du 1er octobre de la même année, lorsque le Caudillo s'arroge le titre de chef de l'État. Mais ce constat n'épuise pas l'essentiel,...
  • Afficher les 10 références