FRANCEL'année politique 1997

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Lionel Jospin

Lionel Jospin
Crédits : PA Photos

photographie

Ministres communistes, 4 juin 1997

Ministres communistes, 4 juin 1997
Crédits : PA Photos

photographie


L'année politique 1997 s'est achevée comme peu l'auraient imaginé en son début. La dissolution aventureuse de l'Assemblée nationale aura débouché sur une formule nouvelle de cohabitation entre un président de droite et un Premier ministre de gauche, caractérisée par un affaiblissement inédit, et peut-être durable, de l'Élysée. En ce qui concerne les forces politiques, les élections législatives traduisent et renforcent une crise d'identité des partis de droite et donnent aux partis de gauche, singulièrement au Parti socialiste, une nouvelle jouvence qui efface la catastrophe électorale de 1993. Sur le fond, elles ont rendu possible une nouvelle expérience « socialiste », post-mitterrandienne désormais, neuve par son contexte et par les ambitions affichées.

Lionel Jospin

Lionel Jospin

Photographie

Chef de file de l'opposition de gauche qui remporte les élections législatives au soir du 1er juin 1997, Lionel Jospin est nommé Premier ministre le lendemain, inaugurant dans la vie politique française une nouvelle forme de "cohabitation". 

Crédits : PA Photos

Afficher

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 5 pages




Écrit par :

  • : président du Centre d'étude et de réflexion pour l'action politique

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Nicolas TENZER, « FRANCE - L'année politique 1997 », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 mai 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/france-l-annee-politique-1997/