FLANDRE OCCIDENTALE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La province belge de Flandre occidentale (West-Vlaanderen en néerlandais) a une superficie de 3 144 km2 et compte 1 178 990 hab. en 2015. Elle a pour chef-lieu Bruges (Brugge) et comporte sept autres arrondissements (Ostende, Furnes, Dixmude, Tielt, Courtrai, Roulers, Ypres). La province fut, durant la période du rattachement de la Belgique à la France, le département de la Lys, qui correspondait à la partie occidentale de l'ancien comté de Flandre. La province a perdu en 1963 les alentours de Comines et de Mouscron, très majoritairement francophones, rattachés à la province wallonne du Hainaut. La Flandre occidentale comporte un évêché, dont le siège est à Bruges.

Belgique : carte administrative

Belgique : carte administrative

Carte

Carte administrative de la Belgique. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

Les altitudes sont très faibles, si on excepte quelques collines qui bordent la partie méridionale de la province et dont la plus haute, le mont Kemmel, culmine à 156 mètres. Le territoire de la province se partage entre la Flandre intérieure et la Flandre maritime. La première est une zone de sables au nord, de sables et d'argiles couverts de limons au sud, dont la fertilité résulte d'un long et ardu travail des paysans depuis le Moyen Âge, dans une région où la densité de l'urbanisation entraîna très tôt la modernisation de l'agriculture. La seconde, à l'ouest, est une zone de polders, protégés de la mer par un cordon de dunes. Ce dernier, frangé d'une large plage de sable, est le principal site de tourisme balnéaire en Belgique. Mais les touristes sont aussi attirés par les richesses historiques de Bruges et par Ypres, autre ville historique qui fut au cœur des champs de bataille de la guerre de 1914-1918, lorsque seule la petite portion du territoire belge située à l'ouest de l'Yser échappait à l'occupation allemande.

L'économie agricole est particulièrement intensive, au point que la densité de l'élevage hors sol, porcin et bovin, pose le problème de l'élimination des lisiers. La province a connu, surtout dans sa partie méridionale, un remarqu [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages





Écrit par :

  • : docteur en sciences géographiques, professeur à l'Université libre de Bruxelles, membre de la classe des lettres de l'Académie royale de Belgique, président de la Société royale belge de géographie

Classification

Pour citer l’article

Christian VANDERMOTTEN, « FLANDRE OCCIDENTALE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 10 janvier 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/flandre-occidentale/