FIERABRAS

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Nom d'un géant, fils du roi païen Balan qui, s'étant emparé de Rome, avait pillé les reliques du trésor de Saint-Pierre, notamment le baume ayant servi à la sépulture de Jésus, baume qui a le don miraculeux de guérir les blessures. Cette légende nous est connue par un passage de la Chronique rimée (1243) de Philippe Mousket, et par un poème intitulé la Destruction de Rome ; elle est peut-être l'écho de la prise de Rome par les Sarrasins en 846. La chanson de Fierabras, poème de plus de 6 200 alexandrins (fin du xiie s.), reprend cette légende et l'associe à celle qui raconte l'expédition guerrière de Charlemagne en Espagne ; mais ces événements sont censés se dérouler avant Roncevaux. Olivier est le héros de l'histoire. En effet, comme Balan s'est réfugié en Espagne et que Charlemagne l'y poursuit, Olivier est vainqueur de Fierabras dans un duel qui fournit le thème à l'un des meilleurs récits de la chanson de geste. Cependant il est fait prisonnier et enfermé dans un cachot à Aigremore, où il retrouve les autres pairs de France également prisonniers ; ils sont délivrés grâce à Floripas, la sœur de Fierabras, amoureuse de Gui de Bourgogne. Ces deux amoureux seront mariés et recevront la moitié des terres conquises, l'autre revenant à Fierabras converti au christianisme. Les reliques seront transférées à Saint-Denis. Cette conclusion illustre bien la théorie de Joseph Bédier sur les rapports entre les sanctuaires et les chansons de geste. Cependant, le personnage de Fierabras a connu une popularité beaucoup plus large. Une version en prose du xve siècle est à l'origine de la légende castillane dont on trouve un écho moqueur dans Don Quichotte.

—  Daniel POIRION

Écrit par :

  • : ancien élève de l'École normale supérieure, professeur à l'université de Paris-Sorbonne

Classification


Autres références

«  FIERABRAS  » est également traité dans :

CHANSON DE GESTE

  • Écrit par 
  • Italo SICILIANO
  •  • 5 068 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le cycle du Roi »  : […] Comme il se doit, la geste du Roi est « la plus honorée », peut-être la plus ancienne. Dans le premier texte épique qui nous soit connu ( Fragment , en latin, commencement du xi e s.), Charlemagne se bat, avec les enfants de Narbonne, au siège d'une ville occupée par les Sarrasins. Sur la fin du même siècle, dans la version […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chanson-de-geste/#i_6371

GUILLAUME CHANSON DE ou CHANÇUN WILLAME (XIIe s.)

  • Écrit par 
  • Daniel POIRION
  •  • 391 mots

Guillaume Fierabras, dont le terrible coup de poing tue ses adversaires, tandis que son nez court évoque une humiliante blessure, est célébré par de nombreuses chansons de geste constituant tout un « cycle ». On a retrouvé le prototype historique de ce héros, anciennement connu par la Nota Emilianense , le Fragment de La Haye et un poème latin d'Ermold le Noir (827), en la pe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guillaume-chancun-willame/#i_6371

Pour citer l’article

Daniel POIRION, « FIERABRAS », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 mai 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/fierabras/