Fantaisie et fugue en ut mineur, BACH (Carl Philipp Emannuel)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Forme - Fugue

Dans la fugue, au moins trois voix entrent en imitation l'une après l'autre, chacune pourchassant la précédente, qui semble ainsi prendre la fuite devant elle (fugue dérive du latin et de l'italien fuga, «fuite»). Ces voix se superposent et subissent des modifications progressives. Les fugues peuvent être écrites pour un seul instrument ou pour plusieurs groupes instrumentaux ou vocaux. La fugue classique s'articule à partir du sujet, ou thème, énoncé par la première voix et repris par la deuxième voix, qui lui fait subir une altération : c'est la réponse. Un contre-sujet, qui accompagne la réponse, peut être énoncé par la voix qui a déjà fait entendre le sujet.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par :

  • : compositeur, critique, musicologue, producteur de radio

Pour citer l’article

Alain FÉRON, « Fantaisie et fugue en ut mineur, BACH (Carl Philipp Emannuel) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 01 décembre 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/fantaisie-et-fugue-en-ut-mineur-bach-carl-philipp-emannuel/