Fantaisie et fugue en ut mineur, BACH (Carl Philipp Emannuel)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Esthétique

Carl Philipp Emanuel Bach assimile l'enseignement de son père tout en assurant la transition du baroque vers la période dite classique. Adepte de la forme sonate, à laquelle il donne ses premières lettres de noblesse, il s'impose comme le plus important représentant du courant musical dit de l'Empfindsamkeit (terme sans équivalent précis en français, signifiant «sensibilité»), caractérisé par la primauté de l'inspiration sur la forme, et, par conséquent, par une grande liberté d'invention, des variations de rythme, des transitions imprévues, des contrastes dynamiques, un caractère dramatique.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par :

  • : compositeur, critique, musicologue, producteur de radio

Pour citer l’article

Alain FÉRON, « Fantaisie et fugue en ut mineur, BACH (Carl Philipp Emannuel) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 01 décembre 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/fantaisie-et-fugue-en-ut-mineur-bach-carl-philipp-emannuel/