Fantaisie en ut majeur, SCHUMANN (Robert)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Langage

Dédiée à Franz Liszt, la Fantaisie en ut majeur de Schumann constitue un véritable manifeste pianistique du romantisme ; elle porte en épigraphe ce quatrain de Friedrich von Schlegel :

Durch alle Töne tönetIm bunten ErdentraumEin leiser Ton gezogenFür den, der heimlich Lauschet.

À travers tous les sons qui résonnentDans le rêve bigarré de la TerreUn son plus léger se distinguePour celui qui prête l'oreille en secret.

À propos du premier mouvement de cette fantaisie, Schumann écrit à Clara (dont il est séparé en cette année 1836 ) : «[Il] est sans doute ce que j'ai écrit de plus passionné, un cri désespéré vers toi.»


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

  • : compositeur, critique, musicologue, producteur de radio

Pour citer l’article

Alain FÉRON, « Fantaisie en ut majeur, SCHUMANN (Robert) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 novembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/fantaisie-en-ut-majeur-schumann-robert/