Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

FAMILLE Le statut de l'enfant dans la famille contemporaine

Bibliographie

D. F. Alwin, « From obedience to autonomy. Changes in traits desired in children, 1924-1978 », in Public Opinion Quartely, vol. 52, pp. 33-52

Ph. Ariès, L'Enfant et la vie familiale sous l'Ancien Régime, Plon, Paris, 1960

K. Chaland, « Pour un usage sociologique de la double généalogie philosophique de l'individualisme », in F. de Singly dir., Être soi d'un âge à l'autre, Famille et individualisation, t. II, pp. 31-43, L'Harmattan, Paris, 2001

F. Dekeuwer-Défossez, Rénover le droit de la famille. Propositions pour un droit adapté aux réalités et aux aspirations de notre temps, La Documentation française, Paris, 1999

F. Dolto, Lorsque l'enfant paraît, t. I, II, III, Seuil, Paris, 1977-1979

A. Finkielkraut, « La Mystification des droits de l'enfant », in Les Droits de l'enfant, Actes du colloque européen d'Amiens, 8-10 nov. 1990

A. Fourgnaud, La Confusion des rôles. Les toujours-jeunes et les déjà-vieux, J.-C. Lattès, Paris, 1999

O. Galland, « Une entrée de plus en plus tardive dans la vie adulte », in Économie et statistique, no 283-284, pp. 33-52, 1995

M. Giral, Les Adulescents : enquête sur les nouveaux comportements de la génération Casimir, Le Pré aux clercs, Paris, 2002

Henaff, « L'Enfant, l'âge et le discernement », in Lien social et politiques, no 44, pp. 41-50, 2000

J. Korczak, Comment aimer son enfant, R. Laffont, Paris, 1998 ; Le Droit de l'enfant au respect, ibid., 1998 ; Le Roi Mathias Ier, t. I et II, Folio Junior, Gallimard, Paris, 1978

E. Lacroix, Les Droits de l'enfant, Ellipses, Paris, 2001

D. Marcelli, L'Enfant, chef de famille. L'autorité de l'infantile, Albin Michel, Paris, 2003

A. S. Neill, La Liberté, pas l'anarchie. Réflexions sur l'éducation et l'expérience de Summerhill, Payot, Paris, 1975

E. Ramos, Rester enfant, devenir adulte, L'Harmattan, 2002

A. Renaut, L'Ère de l'individu, Gallimard, 1989 ; La Libération des enfants. Contribution philosophique à une histoire de l'enfance, Calmann-Lévy, Paris, 2002

L. Roussel, L'Enfance oubliée, Odile Jacob, Paris, 2001

F. de Singly, Le Soi, le couple et la famille, Nathan, Paris, 1996 ; « Penser autrement la jeunesse », in Lien social et politiques, no 43, pp. 9-22, 2000

F. de Singly & J. Janet-Chauffier, « En famille au fast-food », in Libres ensemble, pp. 113-129, Nathan, 2000

F. de Singly, « La « Liberté de circulation » : un droit aussi de la jeunesse », in Recherches et Prévisions, no 67, pp. 21-36, 2002 ; Les Uns avec les autres, Armand Colin, Paris, 2003

R. Sirota, « Les Civilités de l'enfance contemporaine. L'anniversaire ou le déchiffrage d'une configuration », in Éducation et sociétés, no 3, pp. 31-54, 1999

I. Théry, « Nouveaux Droits de l'enfant, la potion magique ? », in Esprit, no 3-4, pp. 5-30, 1992.

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : professeur des Universités, faculté des sciences sociales de la Sorbonne, directeur du Cerlis (C.N.R.S.-université de Paris-V)

Classification

Pour citer cet article

François de SINGLY. FAMILLE - Le statut de l'enfant dans la famille contemporaine [en ligne]. In Encyclopædia Universalis. Disponible sur : (consulté le )

Média

<it>L'Enfant gâté</it>, J.-B. Greuze - crédits :  Bridgeman Images

L'Enfant gâté, J.-B. Greuze

Autres références

  • ADOLESCENCE

    • Écrit par Mihalyi CSIKSZENTMIHALYI, Universalis
    • 2 667 mots
    • 1 média
    ...certaines études ont montré que les adolescents passent en moyenne trois heures et demie par jour sans leurs parents ou sans la présence d'autres adultes. En outre, pendant les rares heures où leurs parents sont présents, pour peu que ces derniers restent rivés devant le poste de télévision, les adolescents...
  • ADOPTION

    • Écrit par Pierre MURAT
    • 8 894 mots
    ...la connaissent. Surtout elle a été très pratiquée par les romains, selon des formes et pour des raisons qui ont varié selon les époques. Mais à Rome, la notion de famille ne repose pas sur l'engendrement et l'affection, mais sur la soumission à la puissance d'un chef de famille (pater...
  • ASSYRIE

    • Écrit par Guillaume CARDASCIA, Gilbert LAFFORGUE
    • 9 694 mots
    • 6 médias
    La famille est de type patriarcal. Son chef possède sur la femme et les enfants une forte autorité ; il exerce même sur eux une véritable juridiction domestique pour les méfaits qui le lèsent dans son honneur ou ses biens (adultère de la femme, inconduite de la fille, vol commis par l'épouse). On ignore...
  • BABYLONE

    • Écrit par Guillaume CARDASCIA, Gilbert LAFFORGUE
    • 7 328 mots
    • 14 médias
    La famille babylonienne est fondée sur un mariage qui n'est pas rigoureusement monogamique. En principe, l'homme n'a qu'une épouse en titre, procréatrice de fils qui assureront le culte des ancêtres et continueront l'exploitation du domaine familial. Néanmoins, non seulement les rapports sexuels du...
  • Afficher les 45 références

Voir aussi