FAHD IBN ‘ABD AL-‘AZĪZ (1922 ou 1923-2005) roi d'Arabie Saoudite (1982-2005)

Le 1er août 2005 le roi Fahd ibn Abd al-Aziz Al-Saoud d'Arabie Saoudite s'est éteint à l'âge de quatre-vingt-deux ou quatre-vingt-trois ans, selon les sources concernant sa naissance. Il avait accédé au trône à la mort de son demi-frère Khaled, le 13 juin 1982. Son règne, qui a duré plus de vingt ans, est le plus long de l'histoire du royaume, depuis la mort de son fondateur Abd al-Aziz ibn Saoud en 1953. Son bilan est loin d'être positif, et il laisse le royaume confronté à des menaces sans précédent depuis les années 1960.

Fahd est l'un des nombreux fils du roi Abd al-Aziz ibn Saoud et de l'une de ses femmes favorites, Houssa bint Ahmad El Soudeyri, avec laquelle celui-ci avait eu six autres fils, dont Sultan, le nouveau prince héritier. Fahd est très tôt associé à la vie politique puisqu'il est présent quand son père fonde officiellement, en 1932, le royaume d'Arabie Saoudite. Il fréquente l'école des princes de Riyad, avant d'étudier l'islam à l'Institut du savoir religieux à La Mecque. En 1945, il assiste, à New York, à la première Assemblée générale des Nations unies. Il sera nommé à son premier poste ministériel en 1953, à l'Éducation. En 1962, il occupe le poste clé de ministre de l'Intérieur. Après l'assassinat du roi Fayçal en 1975, il devient le prince héritier, Khaled accédant au trône. Mais Fahd assure la réalité du pouvoir car le souverain est malade. Il associe son nom en 1981 à une initiative importante en présentant à la Ligue arabe un plan pour la résolution du conflit israélo-arabe qui, pour la première fois, reconnaît le droit à l'existence en paix de tous les États de la région.

La région traverse une période de grande turbulence – avec la révolution iranienne de 1979 – et le royaume, la même année, est touché par l'occupation de la grande mosquée de La Mecque par un groupe de militants radicaux. Fahd, d'abord en tant que prince héritier puis en tant que roi, répond à la vague islamiste par une islamisation accrue du royaume, notamment avec la multipli [...]


pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Écrit par :

Classification


Autres références

«  FAHD IBN 'ABD AL-'AZIZ (1922 ou 1923-2005) roi d'Arabie Saoudite (1982-2005)  » est également traité dans :

ABDALLAH IBN ‘ABD AL-‘AZĪZ (1923 ou 1924-2015) roi d'Arabie Saoudite (2005-2015)

  • Écrit par 
  • Philippe DROZ-VINCENT
  •  • 1 585 mots

Abd al-Rahman al-Saoud devient roi d'Arabie Saoudite, après le décès de son demi-frère, le roi Fahd. Né en 1923 ou 1924 selon les sources, il est l'un des fils du roi Abd al-Aziz ibn Saoud, le fondateur du royaume d'Arabie Saoudite ; sa mère est de la tribu Chammar, d'où est issue également la famille Rachid, une des principales dynasties rivales […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/abdallah-ibn-abd-al-aziz/#i_89540

ARABIE SAOUDITE

  • Écrit par 
  • Philippe DROZ-VINCENT, 
  • Ghassan SALAMÉ
  •  • 18 453 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « La recherche de compromis régionaux »  : […] majorité. Mais, trois ans plus tard, le royaume tente de sortir de l'impasse au moyen du plan Fahd, qui reconnaît pour la première fois, quoique indirectement, le droit d'Israël à l'existence mais en contrepartie de la création d'un État palestinien en Cisjordanie et à Gaza. Adopté par un sommet arabe réuni dans la foulée de l'invasion israélienne […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/arabie-saoudite/#i_89540

KHALED IBN ‘ABD AL-‘AZĪZ (1914-1982) roi d'Arabie Saoudite (1975-1982)

  • Écrit par 
  • Fernand TOMICHE
  •  • 1 289 mots

Selon la tradition, Khaled, sitôt intronisé, désigne à son tour son successeur. Son choix se porte sur son demi-frère, le prince Fahd, qui devient en fait le chef du gouvernement et dispose de pouvoirs étendus. Cependant, Khaled préside lui-même le Conseil des ministres, si bien que toutes les décisions importantes sont entérinées par lui. Son but […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/khaled-ibn-abd-al-aziz/#i_89540

Pour citer l’article

Alain GRESH, « FAHD IBN ‘ABD AL-‘AZĪZ (1922 ou 1923-2005) roi d'Arabie Saoudite (1982-2005) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 septembre 2017. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/fahd-ibn-abd-al-aziz/