FAGALES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Variation et classification des Fagacées

L'évolution de la famille des Fagacées, bien que très ancienne, s'est faite dans un domaine restreint. Certains genres diffèrent peu entre eux et des caractères semblables existent dans des groupes éloignés, soit qu'ils aient été hérités d'ancêtres communs, soit qu'une évolution parallèle de deux branches phylogénétiques différentes ait abouti à des différenciations semblables.

Les Fagacées sont des arbres ou arbustes généralement monoïques, rarement dioïques, aux feuilles caduques ou persistantes. Leurs inflorescences sont très variées : elles sont formées de cymes bipares complètes ou réduites (parfois à une fleur), isolées ou groupées en chatons ou en capitules ; les inflorescences femelles comptent de une à cinq fleurs. Les fleurs mâles ont de trois à douze tépales, de trois à quarante étamines, aux filets indivis, et parfois un rudiment de pistil. Les fleurs femelles ont trois tépales rudimentaires, un pistil formé de trois à six carpelles, à ovaire infère. Les fruits sont enclos par un à cinq dans des cupules qui portent sur leur face externe divers appendices, telles les écailles des cupules de chênes, les épines ramifiées des bogues de châtaigniers.

La présence de ces cupules est le caractère le plus remarquable des Fagacées. Ces organes entourent soit une fleur isolée, soit une cyme, et comportent ou non des valves. Le cas le plus primitif est celui des cupules composées de trois valves qui entourent une seule fleur et donc un seul fruit. Les cupules cupuliformes (chênes) ou urcéolées, non découpées en valves, résultent d'une évolution plus poussée qui s'est produite indépendamment chez les Castanéoïdées et les Quercoïdées. L'origine des cupules est très discutée. Leurs appendices ont été assimilés à des feuilles du fait qu'ils présentent souvent une disposition phyllotaxique et qu'ils sont parfois pourvus de faisceaux (nervation). Mais ces arguments ont été réfutés par Forman (1966) qui montra que les appendices des cupules sont des émergences, c'est-à-dire des productions su [...]

Fagacées (cymes femelles et appareils cupulaires)

Dessin : Fagacées (cymes femelles et appareils cupulaires)

Dessin

Évolution des cymes femelles et des appareils cupulaires des Fagacées 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages

Médias de l’article

Bouleau verruqueux (appareils reproducteurs)

Bouleau verruqueux (appareils reproducteurs)
Crédits : Encyclopædia Universalis France

diaporama

Hêtre (appareils reproducteurs)

Hêtre (appareils reproducteurs)
Crédits : Encyclopædia Universalis France

diaporama

Noisetier (branches et fruits)

Noisetier (branches et fruits)
Crédits : Jaclou-DL/ Pixabay

photographie

Fagacées (cymes femelles et appareils cupulaires)

Fagacées (cymes femelles et appareils cupulaires)
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Afficher les 5 médias de l'article


Écrit par :

  • : docteur ès sciences, chef de département au Jardin botanique national de Belgique

Classification

Autres références

«  FAGALES  » est également traité dans :

ANGIOSPERMES

  • Écrit par 
  • Sophie NADOT, 
  • Hervé SAUQUET
  •  • 6 118 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Origine des Angiospermes »  : […] L’origine des Angiospermes est l’un des axes de recherche les plus complexes et passionnants en biologie évolutive. Il comporte de nombreuses facettes. Déjà au xix e  siècle, Darwin avait qualifié d’abominable mystère l’apparition soudaine des Angiospermes au Crétacé et la diversification rapide qui suivit pour conduire à la diversité actuelle du groupe. Les progrès effectués, tant sur le plan ph […] Lire la suite

HÊTRAIES

  • Écrit par 
  • Marcel BOURNÉRIAS
  •  • 2 506 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Hêtres et hêtraies dans le monde : le climat des hêtraies »  : […] Les hêtres, genres Fagus de l'hémisphère Nord et Nothofagus de l'hémisphère Sud, font partie de l'ordre des Fagales. Ils se répartissent en cinq groupes correspondant à des conditions climatiques relativement homogènes et strictes : étés humides, hivers neigeux, températures fraîches mais modérées, avec toutefois une tolérance de certaines espèces pour les climats plus chauds . Strictement europ […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

André LAWALRÉE, « FAGALES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 27 septembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/fagales/