FAGALES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Deux types : le bouleau verruqueux et le hêtre

Le bouleau verruqueux (Betula pendula ou verrucosa) et le hêtre (Fagus silvatica) sont des arbres indigènes dans presque toute l'Europe tempérée, n'atteignant la Sicile qu'à la faveur des montagnes ; le bouleau verruqueux se retrouve toutefois en Asie subarctique et tempérée. Ces arbres peuvent atteindre respectivement de 35 à 45 m de haut et vivre cent et trois cents ans.

Chez le bouleau les inflorescences en chatons de 3 à 6 cm de long et de 5 à 8 mm de large sont constituées de petites cymes bipares comportant trois fleurs ou, plus rarement, deux, disposées à l'aisselle d'une bractée. Chaque fleur mâle comprend trois ou quatre pétales et généralement deux étamines aux filets plus ou moins bifides, les anthères ayant leurs deux loges séparées. Dans les chatons femelles, chaque bractée est unie aux deux bractéoles de la cyme qu'elle sous-tend, formant ainsi une pièce trilobée mince et membraneuse, qui grandit et qui tombe en même temps que le fruit ; chaque fleur nue est réduite à un ovaire biloculaire surmonté de deux styles stigmatiques. À maturité, le chaton contient des fruits secs, les akènes, fusiformes et munis de deux ailes longitudinales un peu plus longues qu'eux. Ils sont libérés et emportés par le vent, en été ou au début de l'automne. Ils germent soit presque immédiatement, soit après l'hiver, pouvant garder plusieurs années leur pouvoir germinatif. Les plantules montrent au-dessus du sol deux cotylédons elliptiques.

Chez le hêtre, les fleurs mâles sont groupées en inflorescences presque sphériques d'environ 1 cm de diamètre, portées par des pédoncules de 1,5 à 4 cm ; chaque fleur comporte un périgone campanulé, terminé par cinq ou six lobes, et de quatre à quinze étamines à longs filets grêles.

Hêtre (appareils reproducteurs)

Hêtre (appareils reproducteurs)

Diaporama

Appareils reproducteurs du hêtre 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Les fleurs femelles ont un périgone rudimentaire inséré au-dessus de l'ovaire infère tricarpellaire à trois stigmates. Chacune des deux loges de l'ovaire renferme deux ovules pendants, anatropes, pourvus de deux téguments. Généralement, un [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages



Médias de l’article

Bouleau verruqueux (appareils reproducteurs)

Bouleau verruqueux (appareils reproducteurs)
Crédits : Encyclopædia Universalis France

diaporama

Hêtre (appareils reproducteurs)

Hêtre (appareils reproducteurs)
Crédits : Encyclopædia Universalis France

diaporama

Noisetier (branches et fruits)

Noisetier (branches et fruits)
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

Fagacées (cymes femelles et appareils cupulaires)

Fagacées (cymes femelles et appareils cupulaires)
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Tous les médias




Écrit par :

  • : docteur ès sciences, chef de département au Jardin botanique national de Belgique

Classification


Autres références

«  FAGALES  » est également traité dans :

ANGIOSPERMES

  • Écrit par 
  • Sophie NADOT, 
  • Hervé SAUQUET
  •  • 6 118 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Origine des Angiospermes »  : […] L’origine des Angiospermes est l’un des axes de recherche les plus complexes et passionnants en biologie évolutive. Il comporte de nombreuses facettes. Déjà au xix e  siècle, Darwin avait qualifié d’abominable mystère l’apparition soudaine des Angiospermes au Crétacé et la diversification rapide qui suivit pour conduire à la diversité actuelle du groupe. Les progrès effectués, tant sur le plan ph […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/angiospermes/#i_6912

HÊTRAIES

  • Écrit par 
  • Marcel BOURNÉRIAS
  •  • 2 506 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Hêtres et hêtraies dans le monde : le climat des hêtraies »  : […] Les hêtres, genres Fagus de l'hémisphère Nord et Nothofagus de l'hémisphère Sud, font partie de l'ordre des Fagales. Ils se répartissent en cinq groupes correspondant à des conditions climatiques relativement homogènes et strictes : étés humides, hivers neigeux, températures fraîches mais modérées, avec toutefois une tolérance de certaines espèces pour les climats plus chauds . Strictement europ […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hetraies/#i_6912

Voir aussi

Pour citer l’article

André LAWALRÉE, « FAGALES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 11 janvier 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/fagales/