ÉTHERS-OXYDES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Éthers-oxydes cycliques

Parmi les éthers-oxydes cycliques, les époxydes-1,2 (oxiranes) jouent un rôle important en raison de leur structure électronique particulière : le système des liaisons σ du cycle à trois sommets possède un certain caractère π.

Les époxydes sont préparés en laboratoire par action des peracides sur les alcènes ou par action d'une base forte sur les alcools α-chlorés (chlorhydrines de glycol), eux-mêmes obtenus par addition de l'acide hypochloreux sur un alcène.

Comme les éthers acycliques, les époxydes réagissent, en milieu acide, avec des réactifs nucléophiles, mais la réaction est beaucoup plus facile par suite de la diminution de contrainte qui résulte de l'ouverture du cycle. L'eau s'additionne en formant le glycol. Ce dernier, à son tour, forme avec l'oxyde d'éthylène le diéthylèneglycol (monoétherdiol), qui peut également s'additionner à l'oxyde d'éthylène en donnant le triéthylèneglycol (diétherdiol), et ainsi de suite. Pour obtenir le monoéthylèneglycol, on met en réaction l'oxyde d'éthylène avec un grand excès d'eau. Le glycol est utilisé comme antigel et comme dialcool pour la fabrication de polyesters tels que les films et les fibres textiles. Les polyéthylèneglycols, obtenus avec un excès d'oxyde d'éthylène, sont des composés liquides dont la viscosité augmente avec le poids moléculaire. Les plus lourds ont la consistance de cires ; ils sont solubles dans l'eau et servent de base pour la fabrication de tensio-actifs non ioniques.

L'oxyde d'éthylène réagit avec les solutions aqueuses d'ammoniaque en donnant un mélange des trois éthanolamines. Ces produits sont des bases faibles, utilisées pour la purification industrielle des gaz par élimination des constituants acides (CO2, H2S) ; elles sont également utilisées pour la fabrication de détergents par réaction avec des acides gras (mélanges d'esters et d'amides).

L'oxyde d'éthylène est également utilisé pour greffer, sur des composés à fonction acide, des groupements polyoxyéthyle, qui modifient leurs propriétés [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages

Écrit par :

  • : professeur de chimie organique à la faculté des sciences de Marseille

Classification

Autres références

«  ÉTHERS-OXYDES  » est également traité dans :

CARBURANTS

  • Écrit par 
  • Daniel BALLERINI, 
  • Jean-Claude GUIBET, 
  • Xavier MONTAGNE
  •  • 10 523 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Formulation des essences »  : […] Elle consiste à mélanger les effluents provenant de différentes unités de raffinage afin d'obtenir, au moindre coût, des produits finis conformes aux spécifications. Les contraintes les plus sévères concernent essentiellement la volatilité, les indices d'octane et la limitation des teneurs en certains composants (benzène, autres hydrocarbures aromatiques, oléfines) qui sont susceptibles d'accroît […] Lire la suite

HALOGÈNES

  • Écrit par 
  • Jacques METZGER, 
  • Robert de PAPE
  •  • 6 660 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Réactions avec formation d'une liaison carbone-oxygène »  : […] De nombreux nucléophiles oxygénés réagissent avec les halogénures d'alkyle. L'eau conduit aux alcools dans un processus équilibré, lent pour les dérivés primaires (SN 2 ), rapide pour les tertiaires (SN 1 ). L'emploi d'une base forte comme la soude (réactif HO – beaucoup plus nucléophile que H 2 O) accélère la réaction SN 2 et la rend irréversible mais provoque, pour les halogénures tertiaires, […] Lire la suite

ORGANOMÉTALLIQUES COMPOSÉS

  • Écrit par 
  • Jacques METZGER, 
  • Charles PRÉVOST
  •  • 4 235 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Halogènes et dérivés halogénés »  : […] Les halogènes agissent principalement dans le sens : Cette réaction permet, par exemple, de passer de RBr à RI ; elle est employée pour le dosage de l'organomagnésien (cf. infra ). Les halogénures métalloïdiques, apparentés aux halogénures d'acide, les halogénures des métaux de transition plurivalents décomposent les organomagnésiens ; voici quelques exemples : Le produit obtenu n'étant pas solva […] Lire la suite

OXOLANES

  • Écrit par 
  • Dina SURDIN
  •  • 61 mots

Composés hétérocycliques à cinq chaînons, comportant un atome d'oxygène. On peut donc les considérer comme des éthers cycliques. L'exemple le plus simple en est le tétrahydrofuranne. De la même manière, les dioxolanes comportent deux atomes d'oxygène dans un cycle à cinq chaînons ; on peut les considérer comme des acétals cycliques. […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Jacques METZGER, « ÉTHERS-OXYDES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 juillet 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/ethers-oxydes/