ÉTAT (notions de base)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Pourquoi obéit-on ?

Le contrat théorisé par Thomas Hobbes semble pourtant laisser entièrement de côté une question essentielle : celle de l'obéissance de la majorité des individus à un petit nombre d’hommes de pouvoir. Aucun penseur n’a mieux décrit l’état paradoxal de cette obéissance qu’Étienne de La Boétie (1530-1563), dans l’unique ouvrage qu’il nous a laissé, De la servitude volontaire. « Si deux, si trois, si quatre cèdent à un seul ; c’est étrange, mais toutefois possible [...] Mais si cent, si mille se laissent opprimer, dira-t-on encore que c’est de la couardise, qu’ils n’osent se prendre à lui, ou plutôt que, par mépris et dédain, ils ne veulent lui résister ? » Tout au long de ce texte étonnant écrit à l’âge de dix-huit ans, La Boétie creuse l’énigme sans jamais la résoudre, sinon en supposant que « c’est le peuple qui s’assujettit et se coupe la gorge ».

L’obéissance d’une immense majorité à l’État est d’autant plus incompréhensible qu’ainsi que le remarquait le juriste et politologue Georges Burdeau (1905-1988) « personne n’a jamais vu l’État » (L’État, 1970). On regroupe sous ce nom des hommes de pouvoir, des institutions, des administrations, des fonctionnaires, une armée, des forces de police, bref tout un appareil dont on ne perçoit jamais que quelques facettes. Autrement dit, l’État est une idée, une représentation dans la tête des humains, « il n’existe que parce qu’il est pensé ». Sans aller jusqu’à parler de « servitude » comme le fait Étienne de La Boétie, il nous faut faire l’hypothèse d’un accord plus ou moins conscient des citoyens à accepter au-dessus d’eux une instance souveraine décidant pour partie de leur existence. Cet accord tient à la « légitimité » que les individus reconnaissent à l’État qui les gouverne. La philosophe et sociologue Hannah Arendt (1906-1975) va dans le même sens : « Tout pouvoir est de consentement », écrit-elle dans son livre Du mensonge à la violence (1972).

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 5 pages

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par :

  • : professeur agrégé de l'Université, docteur d'État ès lettres, professeur en classes préparatoires

Classification

Autres références

«  ÉTAT  » est également traité dans :

ÉTAT

  • Écrit par 
  • Olivier BEAUD
  •  • 6 344 mots

Selon qu'on met l'accent sur la force, sur le droit ou sur la légitimité, l'étude de l'État est susceptible d'être conduite suivant trois approches très différentes : sociologique, juridique, ou philosophique. Y aurait-il donc autant d'États qu'il y a de manières de l'observer ? Le juriste Georges Burdeau le […] Lire la suite

ABSOLUTISME

  • Écrit par 
  • Jacques ELLUL
  •  • 4 285 mots

Dans le chapitre « La monarchie idéale du XVIIe siècle contre la féodalité »  : […] À partir du xvii e  siècle, on assiste à l'épanouissement de l'absolutisme. On peut dire qu'à cette époque la notion dépasse même celle de souveraineté. Mais à ce moment, État absolu ne veut pas dire despotisme ou tyrannie. Les auteurs contemporains opposent régulièrement les deux. L'État est absolu en ce que le pouvoir politique agit sans contrôle. Les sujets ne peuvent demander compte des actio […] Lire la suite

ADMINISTRATION - Le droit administratif

  • Écrit par 
  • Jean RIVERO
  •  • 11 856 mots
  •  • 1 média

Il est tentant de donner du droit administratif, en partant d'une observation évidente, une définition concrète à laquelle sa simplicité même conférerait une quasi-universalité. Tous les États modernes ont des organes administratifs, dont les statuts et les compétences sont nécessairement fixés par des textes juridiques. L'ensemble de ces textes ne donne-t-il pas à chaque État un droit administra […] Lire la suite

AFRIQUE (conflits contemporains)

  • Écrit par 
  • René OTAYEK
  •  • 4 930 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Des ethnicités fabriquées et manipulées »  : […] La mobilisation de l'ethnicité comme mode d'énonciation du politique s'inscrit donc dans un contexte socio-historique particulier, marqué par la déstructuration et la recomposition en profondeur des sociétés africaines sous l'effet de la mise en place du projet colonial. Mais, malgré la violence de cette imposition, ou grâce à elle, la mise en valeur coloniale, si limitée soit-elle à l'exception d […] Lire la suite

ALIÉNATION

  • Écrit par 
  • Paul RICŒUR
  •  • 7 998 mots

Dans le chapitre « De Hegel à Marx »  : […] Ce qui a préparé de loin cette greffe, c'est le caractère éminemment créateur de l'aliénation ; dans le système hégélien, l' Entäusserung , avec sa négativité propre, est un instrument de rationalité ; à tous les niveaux du système elle assure le passage de l'immédiat au médiat ; elle introduit dans l'indivision et la confusion initiales les médiations grâce à quoi les contradictions sont dépassé […] Lire la suite

ALLEMAGNE (Politique et économie depuis 1949) - République démocratique allemande

  • Écrit par 
  • Georges CASTELLAN, 
  • Rita THALMANN
  •  • 19 315 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Reconstitution d'un État allemand »  : […] L'opposition Ouest-Est se manifesta au niveau des Allemands. Tandis que les chefs politiques des zones occidentales célébraient la générosité américaine, le 23 juillet 1947, le Parti socialiste unifié repoussait le plan Marshall, demandant au contraire la « démocratisation de la vie économique dans toute l'Allemagne » et un plébiscite sur le problème de l'unité. Tout en agissant de part et d'autr […] Lire la suite

ANARCHISME

  • Écrit par 
  • Henri ARVON, 
  • Jean MAITRON, 
  • Robert PARIS
  • , Universalis
  •  • 13 336 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Socialisme et anarchisme »  : […] Le socialisme et l'anarchisme se rencontrent dans une hostilité commune à l'égard de l'État ; tous deux en réclament la disparition. La différence ne porte que sur la manière de l'envisager. Engels, dans un passage de L'Anti-Dühring cité par Lénine dans L'État et la Révolution , la situe dans une perspective historique : « Le prolétariat s'empare du pouvoir d'État et transforme les moyens de produ […] Lire la suite

ANTHROPOLOGIE POLITIQUE

  • Écrit par 
  • Georges BALANDIER
  •  • 5 805 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les aspects de l'État traditionnel »  : […] Les anthropologues politistes ont tenté de caractériser l'État dit traditionnel, et de déterminer les conditions de son émergence. Dans ces deux entreprises, ils ont rencontré des obstacles difficiles à surmonter. L'État traditionnel ne peut être défini par un type (ou modèle) sociologique qui l'opposerait radicalement à l'État moderne. Dans la mesure où il est un État, il se conforme d'abord au […] Lire la suite

ANTHROPOLOGIE ÉCONOMIQUE

  • Écrit par 
  • Maurice GODELIER
  •  • 5 144 mots

Dans le chapitre « Développement de l'inégalité »  : […] En définitive, le grand problème reste celui du développement de l'inégalité dans les sociétés primitives et des conditions et voies d'apparition de formes primitives d'État et de classes sociales. Il est utile de rappeler que, dès ses formes les plus primitives, la société archaïque comporte déjà, sur la base de la division sexuelle du travail, des statuts inégaux pour les hommes et les femmes e […] Lire la suite

ARCHITECTURE & ÉTAT AU XXe SIÈCLE

  • Écrit par 
  • Anatole KOPP
  •  • 3 948 mots
  •  • 3 médias

L'intervention de l' État dans le domaine de l' architecture ne constitue pas un phénomène nouveau. De tout temps et sous tous les régimes, l'État est intervenu dans la mesure où toute réalisation architecturale met en cause les intérêts de couches de population bien plus larges que celles qui sont directement concernées par la construction d'un édifice. C'est l'objet de cette intervention et les […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

12 septembre 2022 Belgique. Condamnation de l'État dans l'affaire Trabelsi.

La cour d’appel de Bruxelles rend un arrêt sévère pour l’État dans l’affaire Nizar Trabelsi. Arrêté en septembre 2001, ce Tunisien qui avait fait allégeance à Al-Qaida a été condamné en juin 2004 à dix ans de prison pour avoir projeté un attentat contre la base militaire de Kleine-Brogel (Flandres), exploitée par l’armée américaine. En décembre 2011, alors que Nizar Trabelsi purgeait sa peine, le ministre de la Justice Stefaan De Clerck a accédé à la demande d’extradition des États-Unis qui souhaitent juger le djihadiste. […] Lire la suite

7-15 août 2022 Mali – France. Retrait du Mali des derniers soldats de la force Barkhane.

Le 15, l’état-major des forces françaises annonce le retrait du Mali des derniers soldats de la force Barkhane, qui rejoignent le Niger. Ceux-ci quittent la dernière base encore occupée par la France dans le pays, à Gao. Le retrait partiel des forces françaises a commencé en octobre 2021, dans le cadre de la « réarticulation du dispositif de l’opération Barkhane ». […] Lire la suite

1er-30 avril 2022 Ukraine – Russie. Mise au jour de massacres de civils dans la région de Kiev évacuée par les troupes russes.

Le 24, le secrétaire d’État américain Antony Blinken et le secrétaire à la Défense Lloyd Austin se rendent à Kiev. La présidente démocrate de la Chambre des représentants des États-Unis, Nancy Pelosi, s’y rendra le 30. Le 25, dans un entretien télévisé, Sergueï Lavrov dénonce les livraisons d’armes sophistiquées à l’Ukraine par des pays membres de l’OTAN. […] Lire la suite

1er-21 avril 2022 Mali. Massacre de civils à Moura, imputé aux forces maliennes et au groupe Wagner.

Le 19, la force française Barkhane transfère aux FAMa la base de Gossi, dans le centre du pays, après celles de Kidal, Tessalit et Tombouctou en 2021. Il lui reste à évacuer les bases de Ménaka et Gao. Le 21, un tweet émanant d’un « patriote malien », accompagné de photos d’un charnier situé à Gossi, met en cause les soldats français. L’état-major de l’armée française dénonce une « manipulation » à laquelle il riposte en diffusant une vidéo qui montre des membres présumés du groupe Wagner en train de creuser le charnier. […] Lire la suite

1er-31 mars 2022 Ukraine – Russie. Poursuite de la pression militaire russe et des soutiens occidentaux à l'Ukraine.

Le 1er, le premier discours sur l’état de l’Union du président américain Joe Biden est centré sur l’invasion de l’Ukraine par la Russie en février. Il annonce la fermeture de l’espace aérien américain aux avions russes. Le 1er également, le Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) estime que près d’un million sept cent mille personnes ont quitté leur foyer en Ukraine depuis le début de l’intervention russe, dont près de six cent quatre-vingt mille ont fui à l’étranger, principalement en Pologne. […] Lire la suite

Pour citer l’article

Philippe GRANAROLO, « ÉTAT (notions de base) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 02 février 2023. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/etat-notions-de-base/