ESQUISSE, art

Forme première d'une œuvre, l'esquisse est la vision originelle matérialisée par le dessin, la peinture ou le relief. Aussi ce mot, qui vient de l'italien schizzare (jaillir, éclabousser), est-il attaché à l'idée de spontanéité et de rapidité dans la démarche d'un créateur. Fruit de l'imagination, l'esquisse ne répond à un souci ni de présentation ni d'achèvement puisqu'elle n'est, en principe, que l'état préliminaire d'un projet, destiné à demeurer dans l'atelier de l'artiste. Son format est presque toujours très réduit, sa technique hâtive. La forme d'esquisse la plus répandue est le croquis commun aux peintres, aux sculpteurs et aux architectes. Mais pour le sculpteur, l'idée première se traduit aussi directement en volume, sous l'aspect d'une esquisse modelée en argile ou en cire (le bozzetto), point de départ de la création de la sculpture. On a tendance à qualifier d'esquisse tout ce qui est peint et qui n'est pas un tableau complètement achevé. Or, il faut faire la différence entre l'étude (analyse de détail, d'exécution précise, servant à préparer l'œuvre), l'ébauche (qui n'est que le commencement d'un ouvrage non terminé) et l'esquisse. Encore est-il utile de connaître les différents genres d'esquisses peintes. Le premier jet, notation spontanée, établit les grandes lignes de la composition et les principales couleurs ; la mise au net donne ensuite à l'artiste l'idée complète de son œuvre, une fois qu'il a exécuté des études de détail ; le modèle sera présenté au commanditaire d'une œuvre, pour approbation. Après avoir achevé son tableau, le peintre réalise parfois une ou plusieurs versions réduites de facture rapide pour garder, par exemple, le souvenir de l'œuvre dans l'atelier (collection de portraits par Gérard au musée de Versailles). Enfin, des petites peintures sont appelées pochades parce qu'elles ont l'aspect d'une esquisse mais n'ont pas servi à préparer une œuvre (qui nous soit parvenue en tout cas), ou sont de libres interprétations d'après les [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis



Écrit par :

  • : historien de l'art, chargé de mission à la Caisse nationale des monuments historiques et des sites

Classification


Autres références

«  ESQUISSE, art  » est également traité dans :

CONSTABLE JOHN (1776-1837)

  • Écrit par 
  • Jacques CARRÉ
  •  • 2 212 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Un répertoire restreint de thèmes »  : […] Stour, où il accumule chaque été des dessins au crayon et des aquarelles d'après nature. Il produit une éblouissante série d'esquisses à l'huile où il donne la mesure de son originalité. Par exemple, dans Le Moulin de Flatford vu d'une écluse sur la Stour (vers 1810) et Chalands sur la Stour (vers 1811), il refuse le pittoresque et peint des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-constable/#i_25397

DORÉ GUSTAVE (1832-1883)

  • Écrit par 
  • Bernard PUIG CASTAING
  •  • 847 mots
  •  • 5 médias

L'art du noir et blanc connut au xixe siècle, avec le sentiment romantique du fantastique et la renaissance de la gravure, un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gustave-dore/#i_25397

FRANCIS BACON : GENÈSE D'UNE ŒUVRE FRAGMENTAIRE - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Hervé VANEL
  •  • 399 mots

1959 Une lettre de Bacon, publiée en 1963, déclare que les trois peintures de 1944 sont des « esquisses pour les Euménides (les Furies Grecques) que je pensais utiliser au pied d'une grande crucifixion » qu'il réalisera peut-être. Le terme « étude », précise-t-il, indique que ces peintures, quoique achevées et autonomes, ne […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francis-bacon-genese-d-une-oeuvre-fragmentaire-reperes-chronologiques/#i_25397

INDE (Arts et culture) - L'art

  • Écrit par 
  • Raïssa BRÉGEAT, 
  • Marie-Thérèse de MALLMANN, 
  • Rita RÉGNIER
  •  • 49 154 mots
  •  • 67 médias

Dans le chapitre « La « fresque » indienne »  : […] pouvait alors commencer à matérialiser sa vision intérieure de la réalité transcendante. D'une main sûre, l'esquisse était tracée au crayon directement sur le mur (on eut rarement recours, en Inde même, au procédé du poncif qui consistait à piquer au stylet suivant un dessin un calque de cuir ou de matière analogue au carton et à reporter ce […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/inde-arts-et-culture-l-art/#i_25397

LIVRES DE MODÈLES

  • Écrit par 
  • Martine VASSELIN
  •  • 977 mots

Les livres de modèles sont des recueils de dessins d'un même artiste, reliés à l'origine, et conservés dans son atelier pour son propre usage (savoir-faire capitalisé, répertoire de motifs à sa disposition, exemples de figures à présenter à un commanditaire) et pour la formation de ses apprentis qui les copient pour s'exercer la main. Les plus […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/livres-de-modeles/#i_25397

MICHEL-ANGE (1475-1564)

  • Écrit par 
  • Martine VASSELIN
  •  • 12 228 mots
  •  • 15 médias

Dans le chapitre « Le sculpteur : projets et réalisations »  : […] une solution pour les parties laissées en sommeil dans le bloc. Le travail de taille est préparé chez lui par des esquisses dessinées, des études précises de parties du corps, où le réseau des hachures simule les changements de plan, des ébauches sommaires en terre modelée (le petit bozzetto d'un groupe d'Hercule et Cacus, commandé par […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/michel-ange/#i_25397

REMBRANDT (1606-1669)

  • Écrit par 
  • Martine VASSELIN
  •  • 6 465 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Motifs, styles et techniques : un expérimentateur infatigable »  : […] oblitérant des motifs préalablement tracés, de violentes stries, de figures sommairement esquissées, sans modelé, où éclate le blanc du papier. Cette liberté suggestive est particulièrement réussie dans le Saint Jérôme dans un paysage italien (vers 1654). Rembrandt a utilisé des plaques de cuivre minces, plus faciles à marteler […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rembrandt/#i_25397

ROMANTISME

  • Écrit par 
  • Henri PEYRE, 
  • Henri ZERNER
  •  • 22 149 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre « Le paysage »  : […] répondent mieux à notre sensibilité, mais parce que Constable a transformé le rôle de l'esquisse. Les petits tableaux où il semble surprendre la nature ne sont pas simplement des ébauches, des étapes préparatoires ou de simples notes comme un artiste peut en prendre dans un carnet pour se souvenir d'un motif. Il s'agit pour ainsi dire d'œuvres […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/romantisme/#i_25397

SCULPTURE - Matériaux et techniques

  • Écrit par 
  • Jean-René GABORIT
  •  • 7 457 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Les étapes de la création »  : […] xixe siècle, l'œuvre progresse selon un schéma trinitaire : esquisse de petites dimensions, modèle à grandeur, exécution, de préférence en marbre. Cet itinéraire, où seule compte la dernière étape, souffre presque toujours d'une altération capitale : la deuxième étape est dédoublée lorsque le modèle en terre, trop délicat à entretenir, est moulé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sculpture-materiaux-et-techniques/#i_25397

SERGEL JOHAN TOBIAS (1740-1814)

  • Écrit par 
  • Jacques de CASO
  •  • 340 mots
  •  • 1 média

Avec Thorvaldsen, Johan Tobias Sergel est une des grandes figures de la sculpture dans les pays du nord de l'Europe. Né en Suède, il séjourne d'abord à Paris à la fin des années 1750 ; il regagne ensuite la Suède avant de partir pour Rome en 1767, où il réside neuf ans. Avant de se fixer définitivement en Suède, où il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/johan-tobias-sergel/#i_25397

VÉDUTISTES

  • Écrit par 
  • Giuliano BRIGANTI
  •  • 4 226 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Perspective, scénographie et paysage »  : […] et les plus célèbres. Le peintre sort de son atelier et descend dans la rue, sinon avec son chevalet tout au moins avec son carnet de croquis qu'il remplit rapidement d'esquisses saisies sur le vif. Ce matériel constitue son patrimoine visuel, son vocabulaire d'images qu'il utilisera au fur et à mesure pour ses tableaux, pour ses vedute […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vedutistes/#i_25397

Pour citer l’article

Jean-Pierre MOUILLESEAUX, « ESQUISSE, art », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/esquisse-art/