EMPLOI, théâtre

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

À partir du xviie siècle, et sous l'influence de la commedia dell'arte, on désigne sous ce nom, au théâtre, les rôles dont un acteur peut se charger, le genre de personnage stéréotypé qu'il représentera souvent, pour peu qu'il ait « le physique de l'emploi », tout au long de sa carrière. Les divers emplois qui peuvent se rencontrer au répertoire ont fait l'objet d'une classification selon leur caractère et leur importance. Les hommes trouveront des emplois de jeunes premiers, de rois, de pères nobles de tragédie, ou de grimes, de raisonneurs, de financiers, de valets, d'amoureux. Les femmes joueront, au gré de leurs possibilités et de leur talent, les jeunes premières, les princesses, les rôles à récit, ou les confidentes et, sur la scène comique, les soubrettes, les duègnes, les coquettes, les ingénues. Les rôles les moins importants sont anonymes et plus interchangeables ; on les désigne du nom d'accessoires ou d'utilités, d'où l'expression « jouer les utilités ».

L'identification entre le comédien et son personnage est complète au point que certains emplois portèrent quelquefois, vers la fin du xixe siècle, le nom des acteurs qui les avaient créés ou servis avec le plus de succès. Cette stricte répartition des caractéristiques de chaque emploi, avec ses exigences et ses prérogatives, fonctionne en retour pour l'auteur dramatique comme un code conventionnel, organisé selon des axes de concomitance et d'exclusion, ainsi qu'un compositeur doit tenir compte, dans l'acte même de création, de la distribution et du registre des instruments ou des voix.

—  Nicole QUENTIN-MAURER

Écrit par :

Classification


Autres références

«  EMPLOI, théâtre  » est également traité dans :

AUTO SACRAMENTAL

  • Écrit par 
  • Marcel BATAILLON
  •  • 3 126 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Règne de l'allégorie »  : […] Cette symbiose du théâtre sacré et du théâtre profane a valu au genre eucharistique un grand éclat littéraire et des moyens techniques inespérés pour des spectacles de plein air. À des dramaturges qui étaient presque tous des prêtres, la « quadruple interprétation » traditionnelle de l'Écriture offrait maintes « figures » toutes faites pour représenter le don divin de l'eucharistie : les « pains d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/auto-sacramental/#i_2642

MAQUILLAGE

  • Écrit par 
  • Dominique PAQUET
  •  • 5 300 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Maquillage et théâtralité »  : […] En Occident, le maquillage à l'âge classique ne se différencie pas du fard quotidien – visage cérusé, joues rosies, bouche vermeille –, sauf pour les spectacles farcesques du Pont-Neuf où les comiques s'enfarinent « à la farce », c'est-à-dire s'enduisent le visage de farine dans la tradition des rôles farcesques non masqués et de ceux des pantomimes. La fin du xviii e  siècle voit apparaître une e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maquillage/#i_2642

COMMEDIA DELL'ARTE

  • Écrit par 
  • Robert ABIRACHED
  •  • 2 290 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Formes et structures »  : […] Une troupe de commedia dell'arte comprend en moyenne, selon l'époque et en proportion de ses possibilités financières, de dix à vingt acteurs : ceux-ci ont à incarner des personnages fort divers, mais qui peuvent se réduire à un petit nombre de types fondamentaux, présents obligatoirement dans tous les scénarios. Le schéma de ces emplois constants se présente en général de la manière suivante : d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/commedia-dell-arte/#i_2642

MIME ET PANTOMIME

  • Écrit par 
  • Tristan RÉMY
  •  • 2 879 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Un langage européen »  : […] Avec la colonisation romaine, la pantomime se répand dans les pays méditerranéens et d'Europe centrale. Les représentations, organisées pour des spectateurs de langues différentes, favorisent le renouvellement et le développement d'un théâtre de gestes compris par le plus grand nombre des habitants des peuples asservis. Après l'effondrement de l'Empire, au sein de structures sociales disparates e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mime-et-pantomime/#i_2642

PULCINELLA

  • Écrit par 
  • Valeria TASCA
  •  • 942 mots

Pulcinella est l'un des types de la commedia dell'arte. Apparu au xvii e siècle dans le théâtre napolitain, il devint bientôt célèbre en Europe et se maintint dans le théâtre populaire jusqu'à la fin du xix e siècle. On a cherché depuis le xviii e siècle à conférer des lettres de noblesse à la comédie italienne en la faisant dériver du théâtre latin. Il est impossible aujourd'hui d'admettre ces […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pulcinella/#i_2642

SCAPIN

  • Écrit par 
  • Hélène LACAS
  •  • 961 mots

Dans le théâtre de Molière, entre le fils avide, fringant mais désargenté, et le père, fortuné mais sénile et méfiant, le valet, lié à l'un et à l'autre, serviteur familier et dépendant des deux, participe en tant que témoin et confident à l'éternel affrontement des générations. Ce rôle privilégié qui lui est donné fait de lui parfois, dans le monde à l'envers qu'est la scène, le maître de jeu. Ni […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/scapin/#i_2642

THÉÂTRES DU MONDE - Le théâtre japonais

  • Écrit par 
  • René SIEFFERT, 
  • Michel WASSERMAN
  •  • 6 944 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « La formation »  : […] Avec l'interdiction faite en principe aux jeunes comédiens de paraître sur scène, la carrière des acteurs subit en effet une mutation profonde : réduite auparavant aux trois ou quatre années qui précédaient l'âge adulte, elle devint pratiquement illimitée. Une fois la séduction sensuelle de la jeunesse disparue, le comédien pouvait désormais compter sur son talent et sur son expérience théâtrale p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theatres-du-monde-le-theatre-japonais/#i_2642

Pour citer l’article

Nicole QUENTIN-MAURER, « EMPLOI, théâtre », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 06 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/emploi-theatre/