Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

ARLEQUIN

Personnage de la comédie italienne, très populaire en France. Arlequin, valet bouffon, habituellement superstitieux et pleutre, propre aux Bergamasques, garda, en passant en France au xviie siècle, son costume traditionnel : le masque noir aux paupières étroites, le chapeau de feutre gris, l'habit bariolé et, à la ceinture, la batte blanche qui lui sert d'arme, de sceptre ou de louche. Mais le personnage perdit son côté grossier et glouton, pour incarner un mélange plus spirituel, et sans doute mieux adapté au goût français, de malice, de crédulité et de grâce. Par son aspect furtif et souple, le rôle d'Arlequin requérait plus d'agilité que les autres rôles ; l'acteur Tomaso Vicentini au xviiie siècle parvenait ainsi à faire une pirouette à l'envers sans renverser une seule goutte du verre d'eau qu'il tenait à la main. Au milieu du xviiie siècle, le caractère d'Arlequin fut intégré à des pantomimes inspirées de la commedia dell'arte, qui prirent le nom d'arlequinades.

— Nicole QUENTIN-MAURER

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

Classification

Pour citer cet article

Nicole QUENTIN-MAURER. ARLEQUIN [en ligne]. In Encyclopædia Universalis. Disponible sur : (consulté le )

Article mis en ligne le et modifié le 07/06/2019

Autres références

  • CARNAVAL

    • Écrit par
    • 6 168 mots
    • 1 média
    Herlequin resurgit enArlequin dans la commedia dell'arte, au xvie siècle, et entre dans la tradition carnavalesque en même temps que Pierrot, Gilles, Polichinelle et Colombine. Son nom viendrait de celui du roi de Bretagne Herla (Herla King) ou bien d'un diable nommé Hellequin, qui donna arlequin...
  • COLOMBINE

    • Écrit par
    • 130 mots

    Personnage de la comédie italienne et des théâtres forains. Colombine est parfois la fille de Pantalon, parfois celle de Cassandre, souvent courtisée par des vieillards amoureux ; tour à tour la maîtresse et la femme d'Arlequin, ou de Pierrot, elle est toujours une soubrette vive, vêtue...

  • ITALIENS LES, théâtre

    • Écrit par
    • 875 mots

    Les comédiens italiens qui, au xviie et au xviiie siècle, se sont, pendant deux longues périodes, installés en France, ont joué dans l'histoire de notre théâtre un rôle considérable. Dès le dernier tiers du xvie siècle et tout au long de la première moitié du xviie, des...

  • COMMEDIA DELL'ARTE

    • Écrit par
    • 2 281 mots
    • 3 médias
    ...), tous les deux fourbes, se différencient en général par l'ingéniosité de l'un et la balourdise de l'autre. On peut citer, parmi les plus célèbres, Arlequin (Bergame), Brighella (Bergame), Beltrame (Milan), Franca-Trippa (Bologne), Coviello, Truffaldino, Scapino, Mezzetino, et enfin Pedrolino dit...