HARRIS EMMYLOU (1947- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Née le 2 avril 1947 à Birmingham (Alabama), Emmylou Harris, dotée d'une voix cristalline et d'une irrésistible manière de détacher les syllabes directement inspirée de Sara Carter, a suivi un parcours atypique. Passionnée par la musique de Joan Baez et de Bob Dylan, elle commence une carrière de chanteuse folk dans les clubs de Greenwich Village, à New York. Sa rencontre avec Gram Parsons, le leader du groupe de folk rock et de country rock The Byrds, est déterminante : unis dans la vie, ils enregistrent ensemble une sorte de rock californien psychédélique qui demeure une référence en la matière. La mort brutale de Parsons, le 19 septembre 1973, va la forcer à voler de ses propres ailes. Emmylou s'installe à Washington (D.C.), forme son propre orchestre, Angel Band (dans lequel figureront Ricky Skaggs, Albert Lee ou Rodney Crowell), et se tourne plus nettement vers une country music aux intonations acoustiques, décontractée, nostalgique, très ancrée dans la tradition montagnarde et le bluegrass, mais en même temps empruntant largement aux thèmes de la pop et du rock.

Le premier album d'Emmylou Harris en vedette, Pieces of the Sky (Reprise, 1975), est un succès, confirmé par Elite Hotel (Reprise, 1975), qui l'impose autant dans le rock que dans la country music, voire les variétés. Elle engrange alors disques, tournées, émissions de télévision et devient peu à peu une sorte de superstar. Pourtant, sa musique évolue encore davantage vers une version « light » de la tradition appalachienne, depuis les subtiles harmonies vocales de l'album Trio (Warner Brothers, 1987), où elle est en compagnie de Dolly Parton et de Linda Ronstadt, jusqu'au westernien Songs of the West (Reprise, 1994) en passant par l'émouvante saga autobiographique que constitue The Ballad of Sally Rose (Warner Brothers, 1985) et le très traditionnel Emmylou Harris and the Nash Ramlers at the Ryman (Warner Brothers, 1992).

L'œuvre abondante d'Emmylou Harris constitue une synthèse de toute l'histoire de la country music. C'est donc tout naturellement que cette grande dame, dont la popularité est internationale et qui n'a jamais renié aucune de ses convictions (elle milite pour différentes causes : programmes écologiques, associations contre les mines antipersonnel) tout en réussissant à devenir membre permanent de la Country Music Foundation de Nashville, est devenue l'une des principales ambassadrices de la country music.

Le coffret de trois CD Emmylou Harris. Portraits (Warner Archives) rassemble ses titres les plus connus.

—  Gérard HERZHAFT

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Gérard HERZHAFT, « HARRIS EMMYLOU (1947- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 04 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/emmylou-harris/