CARRÈRE EMMANUEL (1957- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'œuvre d'Emmanuel Carrère est un objet d'observation privilégié pour qui voudrait observer les destinées contemporaines de la littérature : sa thématique et son horizon d'attente très visibles sont en effet significatifs de ce qui se joue du littéraire au début du xxie siècle et de l'évolution de nombreux écrivains qui ont intégré dans leur style même la mutation des mentalités et des modes de la réception littéraire depuis les années 1980.

Né en 1957 à Paris, Emmanuel Carrère est le fils de Louis Edouard Carrère et d'Hélène Zourabichvili qui deviendra sous son nom d'épouse, Hélène Carrère d'Encausse, la célèbre académicienne et soviétologue que l'on sait. À la fin des années 1970, il suit les cours de l'Institut d'études politiques de Paris. Mais cette position d'héritier n'explique pas qu'il ait pu conquérir dans ses livres et ses films un aussi large public. C'est une carrière artistique qui l'attire : à vingt-six ans, il publie un premier roman, L'Amie du jaguar (1983). L'année précédente, il avait consacré une monographie au cinéaste Werner Herzog. Positif et Télérama lui ouvrent les colonnes de la critique cinématographique. Il adapte pour le petit écran des romans de Georges Simenon ou encore Pêcheur d'Islande de Pierre Loti, Monsieur Ripois de Louis Hémon, Léon Morin, prêtre de Béatrice Beck. En 2003, il réalise Retour à Kotelnich (2003), un documentaire à la première personne sur une petite ville géorgienne, où on peut voir une anticipation du futur Roman russe.

Pour accomplir le projet narratif qui lui tient à cœur, Carrère a donc très tôt et simultanément investi les champs littéraire, cinématographique, télévisuel et journalistique. Selon le procédé qui consiste à « romancer » des histoires vraies, ses fictions et documentaires se nourrissent des faits divers scandaleux pour les soumettre aux techniques éprouvées du vraisemblable et du mélange des genres. Tous mettent en scène des identités éclatées et des consciences [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  CARRÈRE EMMANUEL (1957- )  » est également traité dans :

L'ADVERSAIRE (E. Carrère)

  • Écrit par 
  • Aliette ARMEL
  •  • 1 015 mots

L'Adversaire(P.O.L., Paris, 2000) se laisse difficilement ranger dans une catégorie : enquête journalistique, récit romanesque, il est également un essai sur la fascination exercée par les faits divers. Sa phrase simple et active pose en permanence des questions complexes sur le statut du narrateur d'une histoire qui fut largement commen […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/l-adversaire-e-carrere/#i_49928

D'AUTRES VIES QUE LA MIENNE (E. Carrère) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Anouchka VASAK
  •  • 962 mots

Deux ans après Un roman russe, beaucoup de commentaires (journalistes, blogueurs...) ont accompagné la parution du livre d'Emmanuel Carrère, D'autres vies que la mienne (P.O.L., Paris, 2009). Le mouvement qui pousse le lecteur à commenter ce nouvel ouvrage trouve son origine dans l'accueil de l'altérité qui es […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/d-autres-vies-que-la-mienne/#i_49928

UN ROMAN RUSSE (E. Carrère)

  • Écrit par 
  • Anouchka VASAK
  •  • 1 063 mots

Au printemps de 2007, il y eut, en France du moins, un véritable effet « roman russe ». Après La Classe de neige et L'Adversaire, Emmanuel Carrère s'affirmait-il comme un romancier à gros tirage ? Sans doute, Un roman russe (P.O.L., 2007) se lit d'une traite ou presque, et certains épisodes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/un-roman-russe/#i_49928

L'ADVERSAIRE (N. Garcia)

  • Écrit par 
  • Michel ESTÈVE
  •  • 953 mots

Après Laurent Cantet ( L'Emploi du temps ), Nicole Garcia s'inspire d'un même fait-divers : le 9 janvier 1993, Jean-Claude Romand tuait sa femme, ses deux enfants et ses parents, puis tentait de se suicider en mettant le feu à sa maison. Sauvé, jugé il fut condamné à la prison à perpétuité. Ce fait-divers porte en soi un registre de fiction. L'enquête de police révéla que, p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/l-adversaire-n-garcia/#i_49928

Pour citer l’article

Michel P. SCHMITT, « CARRÈRE EMMANUEL (1957- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/emmanuel-carrere/