Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

PIAF ÉDITH (1915-1963)

La vie en rose

Malgré la situation générale dramatique, Édith ne pense qu'à sa carrière. Jean Cocteau lui offre Le Bel Indifférent, qu'elle crée au théâtre en 1940 avec son amant du moment, Paul Meurisse. À la suite du succès que connaît cette pièce, le couple est engagé pour le film Montmartre-sur-Seine de Georges Lacombe, au côté de Jean-Louis Barrault (1941). Sur le tournage, Piaf rencontre Henri Contet, qui devient son nouveau Pygmalion et l'un de ses nombreux auteurs. Piaf fréquente également Michel Emer, qui lui écrit L'Accordéoniste et Le Disque usé. En août 1943 et février 1944, elle effectue des déplacements à Berlin. Lorsque, quelques mois plus tard, on le lui reprochera, elle affirmera qu'elle agissait en faveur des prisonniers. À la Libération, elle sera cependant saluée pour l'aide qu'elle a apportée à de nombreux juifs, en particulier à des musiciens qu'elle a protégés et fait travailler.

En juillet 1944, elle rencontre Yves Montand. Elle lui écrit des chansons, met son équipe à son service, tourne avec lui en 1945 Étoile sans lumière, de Marcel Blistène, et exige qu'il figure en tête d'affiche au théâtre de l'Étoile. Elle le fait répéter des heures durant, l'impose à Marcel Carné dans Les Portes de la nuit (1946), et réussit à faire de lui un professionnel et une vedette. « Dès qu'il a commencé à voler de ses propres ailes et à choisir ses chansons lui-même ou à ne pas vouloir chanter celles qu'elle voulait qu'il chante, Édith l'a quitté », rapportera Simone Signoret dans La nostalgie n'est plus ce qu'elle était (1976).

En mai 1945, Édith Piaf écrit et compose La Vie en rose, qu'elle n'inscrit pas à son répertoire. Ne connaissant pas la musique, elle demande à Louiguy d'en transcrire la mélodie ; Marianne Michel, une jeune artiste inconnue, interprète la chanson au cours de différentes émissions de radio. Le succès est immédiat. En rentrant de tournée, Édith s'empare de ce titre, qui deviendra très vite un de ses plus gros succès.

Édith Piaf et Marcel Cerdan

Édith Piaf et Marcel Cerdan

Elle signe un contrat avec Pathé-Marconi et ses disques commencent à être distribués et diffusés hors de France. Alors que Jean-Louis Jaubert, le leader des Compagnons de la chanson, devient l'élu de son cœur, Édith Piaf part en tournée aux États-Unis. Avec les Compagnons, elle enregistre Les Trois Cloches, de Gilles (Jean Villard), qu'ils chantent ensemble à New York. Après quelques hésitations, le public américain adopte Édith Piaf. Ses voyages aux États-Unis se multiplient et croisent souvent ceux du boxeur Marcel Cerdan. Leur aventure passionnée, brisée net par l'accident d'avion dont est victime Cerdan dans la nuit du 27 au 28 octobre 1949, lorsque le Constellation à bord duquel il a pris place s'écrase sur un pic des Açores, prend des allures de légende. Édith Piaf écrit en mémoire de son amour disparu L'Hymne à l'amour, sur une musique de Marguerite Monnot. Mais elle ne se remettra jamais de cette perte, s'adonnant de plus en plus à l'alcool et à la drogue.

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Média

Édith Piaf et Marcel Cerdan

Édith Piaf et Marcel Cerdan

Autres références

  • ARRANGEURS DE LA CHANSON FRANÇAISE

    • Écrit par Serge ELHAÏK
    • 7 929 mots
    • 3 médias
    ...Line Renaud (Ma cabane au Canada)ainsi qu’à Bourvil (La Tactique du gendarme). Guy Luypaerts (1917-2015) utilise tous les pupitres de l’orchestre pour Édith Piaf (La Vie en rose en 1947) ou plus tard, dans les années 1950, pour Charles Trenet (Moi, j’aime le music-hall, Nationale 7).
  • AZNAVOUR CHARLES (1924-2018)

    • Écrit par Alain POULANGES
    • 1 586 mots
    • 1 média

    Maurice Chevalier a dit de lui : « Il a osé chanter l'amour comme on le ressent, comme on le fait, comme on le souffre. » Pourtant le chemin fut long et difficile et, avant de connaître une gloire internationale, Charles Aznavour a bien failli subir l'échec définitif magnifiquement décrit dans « Je...

  • MONTAND YVES (1921-1991)

    • Écrit par Michel P. SCHMITT
    • 1 450 mots
    ...nouveau dans le Midi de la France. S'ouvre alors pour lui le succès des salles parisiennes : l'ABC, Bobino, les Folies-Belleville et le Moulin-Rouge, où il rencontre Édith Piaf. Piaf n'est pas seulement sa maîtresse passionnée : elle se charge surtout d'un rôle très efficace de Pygmalion féminin qui lui enseigne...
  • MOUSTAKI GEORGES (1934-2013)

    • Écrit par Jean-Dominique BRIERRE
    • 1 094 mots
    • 1 média

    Chanteur de langue française s'il en est, l'auteur-compositeur d'origine grecque Georges Moustaki a écrit de nombreuses chansons inspirées de ses racines méditerranéennes et de ses voyages à travers le monde. Dans Petit Abécédaire d'un amoureux de la chanson française (2012),...