PIAF ÉDITH (1915-1963)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

S'il est des voix qui savent chanter l'âme de leur peuple, Édith Piaf est de celles-ci. Plus qu'une artiste de variété, elle a fini par se confondre avec la légende qu'elle contribua elle-même à alimenter. Véritable personnage d'une chanson réaliste, elle aura tout connu : la rue, la misère, la violence, l'alcool, la drogue, la prostitution, les amours tragiques, la maladie et une gloire immense.

Professionnelle accomplie, elle a appris à reconnaître les chansons qui, grâce à sa voix naturelle venue du plus profond de son être, l'ont fait entrer dans le cœur du peuple. Elle a conféré une dimension nouvelle à la chanson réaliste, dont elle a perpétué la tradition illustrée avant elle par Eugénie Buffet, Damia ou Fréhel. Elle a choisi parmi ses prétendants ceux dont le talent était certain et n'a jamais hésité à leur offrir sa propre notoriété pour les amener vers le public. Elle a su mettre en scène ses tours de chant mais aussi son existence désordonnée.

La Môme Piaf

Édith Giovanna Gassion naît le 19 décembre 1915 à Paris, à l'hôpital Tenon, mais la légende voudrait qu'elle ait vu le jour sur un trottoir de la rue de Belleville, face au numéro 72. Sa mère, Anita Maillard, dite Line Marsa, d'origine italo-kabyle, chanteuse, alcoolique, est incapable de prendre soin de sa fille. Son père, Louis Gassion, acrobate antipodiste, est mobilisé et ne peut s'occuper de son enfant. Édith passe ses premiers mois à Barbès, chez Aïcha, sa grand-mère maternelle, qui la nourrit de biberons de vin rouge. Elle rejoint sa grand-mère paternelle, tenancière d'une maison close à Bernay, en Normandie, et y reste plusieurs années, choyée par les prostituées et nourrie à sa faim. Vers l'âge de huit ans, victime d'une kératite, elle perd momentanément la vue. La grand-mère emmène ses « filles » et Édith prier sur la tombe de sainte Thérèse de Lisieux et, huit jours plus tard, l'enfant recouvre la vue. Toute sa vie, Édith Piaf gardera la médaille de la sainte autour du cou.

Elle devient, à l'âge de douze ans, la partenaire de son père et quête après ses s [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  PIAF ÉDITH (1915-1963)  » est également traité dans :

AZNAVOUR CHARLES (1924-2018)

  • Écrit par 
  • Alain POULANGES
  •  • 1 573 mots
  •  • 1 média

Maurice Chevalier a dit de lui : « Il a osé chanter l'amour comme on le ressent, comme on le fait, comme on le souffre. » Pourtant le chemin fut long et difficile et, avant de connaître une gloire internationale, Charles Aznavour a bien failli subir l'échec définitif magnifiquement décrit dans Je m'voyais déjà (1961), bouleversant portrait hyperré […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-aznavour/#i_6483

MONTAND YVES (1921-1991)

  • Écrit par 
  • Michel P. SCHMITT
  •  • 1 453 mots

Dans le chapitre « « Trois Petites Notes de musique » »  : […] Ivo Livi naît le 13 octobre 1921 à Monsummano Alto (aujourd’hui Monsummano Terme), en Toscane. Alors qu'il a deux ans, son père, ouvrier communiste, quitte l'Italie fasciste et émigre en France. Il habite alors les quartiers pauvres de Marseille, quitte l'école à onze ans et fait tous les métiers : livreur, emballeur, employé dans une fabrique de p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/yves-montand/#i_6483

MOUSTAKI GEORGES (1934-2013)

  • Écrit par 
  • Jean-Dominique BRIERRE
  •  • 1 089 mots
  •  • 1 média

Chanteur de langue française s'il en est, l'auteur-compositeur d'origine grecque Georges Moustaki a écrit de nombreuses chansons inspirées de ses racines méditerranéennes et de ses voyages à travers le monde. Dans Petit Abécédaire d'un amoureux de la chanson française (2012), cet homme, épris de liberté et d'indolence, se présentait ainsi : « Il e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/georges-moustaki/#i_6483

PATACHOU HENRIETTE RAGON dite (1918-2015)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 314 mots
  •  • 1 média

La chanteuse et actrice française Patachou fut l’une des artistes de cabaret les plus populaires du Paris de l’après-guerre . Sa voix rauque, son approche brillante de la chanson traditionnelle et son humour irrévérencieux en firent l’antithèse de la mélancolique Édith Piaf. Henriette Ragon, de son nom d’état civil, naît le 10 juin 1918 à Paris. El […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/henriette-patachou/#i_6483

Pour citer l’article

Alain POULANGES, « PIAF ÉDITH - (1915-1963) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 07 avril 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/edith-piaf/