ÉCRITURE (notions de base)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

-4000 à -2000. Naissance de l'écriture

-4000 à -2000. Naissance de l'écriture
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo

L’écriture hiéroglyphique

L’écriture hiéroglyphique
Crédits : Collection Dagli Orti/ Werner Forman Archive/ Picture Desk

photographie

Les autres écritures idéographiques

Les autres écritures idéographiques
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo

Invention et diffusion du système alphabétique

Invention et diffusion du système alphabétique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Tous les médias


Les grands systèmes d’écritures alphabétiques

L’invention de l’alphabet se fonde sur la décomposition d’une langue en « phonèmes » (la plus petite unité isolable du langage) représentés par un nombre limité de signes graphiques. Cette invention se produit au Proche-Orient, à partir du IIe millénaire avant J.-C., dans la région de Syrie-Palestine. L’efficacité du nouveau système en assure le succès, de la Méditerranée aux confins du monde indien.

Les proto-alphabets

Les signes phonétiques de type syllabaire, au Moyen-Orient et en Égypte, ne forment pas des systèmes complets et indépendants, mais participent à l’écriture avec d’autres signes. Les écritures idéographiques tendent, elles, à se complexifier, non à se simplifier. La pratique et la maîtrise de ces systèmes conduisent les scribes à développer les associations de sens et les jeux d’écriture.

Un système de signes réduit marque, pour sa part, une volonté de simplification pour un usage courant et aisé de l’écrit. Les premières tentatives de mise en alphabet d’une langue sont attestées, au IIe millénaire avant J.-C., par des inscriptions « proto-sinaïtiques », « proto-cananéennes » et dans les « pseudo-hiéroglyphes » de Byblos, cité située à la confluence des deux grandes aires culturelles d’Orient.

Invention et diffusion du système alphabétique

Invention et diffusion du système alphabétique

Dessin

L'invention du système alphabétique s'opère sur la côte méditerranéenne, dans la région du Croissant fertile. Cet espace se situe à la confluence terrestre des deux grandes aires culturelles où sont apparues les premières écritures, qui étaient idéographiques : Égypte et Mésopotamie.... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Les premiers alphabets

Les deux premiers alphabets sont inventés au cours de la seconde moitié du IIe millénaire avant J.-C. L’alphabet cunéiforme d’Ugarit, d’usage courant au xive siècle avant J.-C., comprend trente signes. Il est utilisé pour écrire des langues de même famille (araméen, hébreu, ougaritique et phénicien) ou de famille différente (akkadien, hourrite).

L’alphabet linéaire phénicien, quant à lui, est attesté vers la fin du xiie siècle. Cet alphabet consonantique se réduit à vingt-deux signes dénotant une simplification phonétique des langues. Les signes sont tracés avec des droites et des courbes nécessitant un instrument souple.

Commerçants et navigateurs, les Phéniciens ont pu noter avec ce système élémentaire de nombreuse [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 5 pages




Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

« ÉCRITURE (notions de base) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 10 août 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/ecriture-notions-de-base/